Expert LED éclairage Vente discount Matériel électrique

Dernière modification :

Les dépenses liées à l'éclairage représentent 12 % des consommations électriques d'un logement en France (hors chauffage et eau chaude source ADEME).

 

Si les « lampes basse consommation » consomment 4 à 5 fois moins d'énergie qu'une ampoule classique à incandescence et durent 6 à 10 fois plus longtemps, les ampoules LED (1) consomment 10 fois moins. Au total, et même si le coût d'une telle lampe est encore parfois un peu plus élevé à l'achat, le coût global d'une lampe basse consommation est 3 à 4 fois moins élevée qu'une ampoule à incandescence.

L'acquisition d'une « lampe basse consommation » procure un gain net qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines d'euros sur la durée de vie de l'ampoule.


(1) LED est l'acronyme anglais pour Light Emitting Diode, traduit en français par DEL (Diode Electroluminescente).

Après les lampes fluo-compactes qui ont remplacé en quelques années les lampes à incandescence, les lampes à LED commencent à s'imposer sur le marché de l'éclairage domestique. Un rapport de l'ADEME indique les avantages et inconvénients de cette technologie qui devrait s'imposer rapidement dans tous les logements.

Expert Led à Balma Distribution de lampes LED et éclairage   Ampoule LED Expert-LED Balma

  • Les avantages des lampes à LED

    Comme pour l'électronique, les performances des LED doublent tous les 2 ans et les prix diminuent de 20 % chaque année (Source en.lighten initiative, 11/2014)

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Les LEDs ont une durée de vie de plus de 25 ans dans le cadre d'une utilisation à usage domestique, et d'environ 15 ans dans le cadre d'une utilisation professionnelle.

     

    La durée de vie des lampes à LED est supérieure à celle des autres technologies :


    (100 000 heures en laboratoire), 40 000 heures en utilisation quotidienne (25 d'années d'utilisation) contre 1 000 heures pour les lampes à incandescence, 2 000 heures pour les lampes halogènes et 10 000 heures pour les lampes fluocompactes.


    La durée de vie d'une lampe LED permet une rentabilité de l'investissement supérieure aux autres types de lampes.

     

    Les LED compactes permettent le remplacement aisé de spots encastrés dans les faux plafonds (spots halogènes)

     

    Les LED fonctionnent en très basse tension à basse température ce qui est un avantage pour la sécurité électrique du bâtiment

     

    Les LED ont un échauffement de 32 °C contre 150°C pour les lampes à incandescence ou 70 °C pour les lampes fluocompactes

     

    L'efficacité énergétique est supérieure aux lampes classiques : 70 lumens/Watt pour les fluocompactes et seulement 16 lumens/Watt pour les lampes à incandescence.

     

    Les sources à LED acceptent des cycles d'allumage et d'extinction fréquents (couloirs ou lieux de passage).

     

    Les ampoules LED donnent leur niveau maximal de luminosité dès l'allumage

     

    Les modules LED peuvent intégrer une électronique de commande permettant allumage crépusculaire ou la détection de présence

     

    Une LED isolée offre un très bon rendement énergétique compris entre 150 lm/W et 220 lm/W (pour les LED les plus performantes)

     

    Une LED permet une qualité d'éclairage satisfaisante : une lampe à LED de plus de 800 lumens (équivalent à une lampe à incandescence de 60 W)

     

    Une lampe à LED de plus de 800 lumens consomme de 9 à 12 watts et une LED de 400 lumens consomme environ 6 watts.

     

    De nouvelles lampes LED donnent l'éclairage d'une lampe à incandescence de 75 watts et consomment moins de 4 watts

     

    Les LED de couleur sont commercialisées pour des jeux de lumière sans utilisation de filtre ou de luminaires

     

    Les LED insensibles aux chocs sont plus robustes que les autres lampes d'éclairage particulièrement fragiles même au vissage

     

    Les LED contrairement aux lampes fluocompactes ne contiennent pas de mercure et sont en grande partie recyclables

     

    Les LED sont catégorisées en tant que déchet non dangereux

  • Qu'est-ce qu'une lampe à LED ?

    Les ampoules LED utilisent des diodes élaborées à base de semi-conducteurs minéraux (silicium), elles émettent de la lumière à partir de puces d'un millimètre carré. Les ampoules LED représenteraient actuellement 5 à 10 % du marché total de l’éclairage. L’utilisation des Led représente un bon geste pour l’environnement. 

     

    LED signifie « diode électroluminescente ». Une diode électroluminescente (LED) est un composant électronique qui permet la transformation de l'électricité en lumière. A la place du filament d'une ampoule classique ou d'un tube d'une lampe fluo-compacte, des cristaux semi-conducteurs des LED transforment le courant en flux lumineux. De nombreux appareils sont équipés de ces LED : électronique mobile, écrans multimédias, vehicules automobiles, éclairage et signalisation.

    Pour assurer un éclairage suffisant, plusieurs LED de forte puissance sont accolées dans les lampes car unitairement leur flux lumineux (mesuré en lumen ou lm) est faible. Des LED de forte puissance et des LED blanches sont disponibles. La technologie courante pour produire de la lumière blanche avec des LED consiste à ajouter une fine couche de phosphore jaune dans une LED bleue.

     

    Des modules LED sont des assemblages d'une ou plusieurs LED fixées sur une carte de circuit imprimé. Ces appareils peuvent intégrer un dispositif de commande de la lumière.

  • L'ampoule OLED.

    La revue scientifique Nature a publié un article sur la mise au point par des chercheurs de Dresde (Allemagne), d'une nouvelle source de lumière utilisant des diodes électroluminescentes organiques (OLED). Ce type de lampe offre un meilleur rendement énergétique que les ampoules fluo compactes à basse consommation.

    Les OLED sont fabriquées avec des molécules polymères de petite taille et diffusent une lumière plus homogène à partir d'un film mince et souple. Cette technologie OLED, est déjà utilisée pour les écrans couleur d'appareils électroniques (appareils de prise de vue photo, téléphones portables).

    Ces diodes électroluminescentes organiques (OLED) donnent un très bon rendu des couleurs et un excellent contraste. D'autres applications sont prévues sur de grandes surfaces (téléviseurs). Deux inconvénients sont à éliminer : Les coûts de production doivent être réduits et la durée de vie de l'un de ses composants (émetteurs bleus), doit être augmentée.

  • Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu Connaître la transition énergétique : décider pour agir

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées. La loupe et le microscope font donc perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus. Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons. Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

     

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses : « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

     

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion