Habitat durable

Ce qu'il faut faire pour éliminer un logement passoire thermique

Ce qu'il faut faire pour éliminer un logement passoire thermique est simple : une « rénovation globale » c'est-à-dire isoler murs, toiture, combles et plancher et changer portes et fenêtres si elles sont anciennes. C'est plus compliqué que changer de chaudière vous en conviendrez, mais malheureusement le changement d'équipement de chauffage est ce seul geste que les ménages font par erreur sans isoler au préalable et sans se soucier de savoir si l'opération est rentable, uniquement focalisés sur les primes mal distribuées sur un seul geste. Le minimum étant de bien se renseigner sur les aides possibles pour faire tous les travaux d'isolation thermique, la seule opération efficace pour être le moins dépendant des énergies.

  1. Plan Climat Loi climat et résilience
  2. Les conclusions du rapport à la DGEC
  3. Un problème parfaitement identifié
  4. Rénovation globale seule solution efficace

Les passoires thermiques

La France compte environ 4.8 millions de logements énergivores et peu confortables. Selon le Médiateur National de l’Energie, 18 % des Français sont en situation de précarité énergétique durant l’hiver. La plupart d’entre eux vivent dans de véritables « passoires thermiques ».

Définition

C'est un logement mal isolé ayant de nombreux ponts thermiques laissant entrer l’air froid en hiver et chaud en été. 

Un diagnostic de performances énergétique n'est pas bon lorsque la lettre est égale et inférieure à D
etiquette_diagnostic_performance_energetique.png

L'État veut supprimer les logements mal isolés

« L’énergie la plus respectueuse de l’environnement est celle qui n’est pas fabriquée et donc pas consommée ».

Amélie de Montchalin la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a déclaré sur France TV info le 3 juin 2022 qu'elle voulait maintenir la dynamique lancée par le dispositif MaPrimeRénov'.

« Depuis 2020, nous arrivons à rénover 700000 logements par an »
« Si l'on continue à ce rythme-là, dans 5 ans nous aurons quasiment éradiqué toutes les passoires thermiques qui sont mauvaises pour le pouvoir d'achat et pour le climat ».

La seule solution pour éliminer toutes les passoires thermiques est la rénovation globale le seul moyen de changer d'étiquettes de DPE (diagnostic de performance énergétique).


Rappelons que la majorité des travaux financés par MaPrimeRénov' depuis 2020 ne concerne le changement d'un appareil de chauffage et/ou l'isolation du plafond.

Le secteur du bâtiment est contraint de s'adapter aux objectifs climatiques de la France. Malgré les coûteux dispositifs instaurés pour subventionner la rénovation énergétique, un rapport public pointe une nouvelle fois le manque d’efficacité des travaux d’isolation.

Plan Climat Loi climat et résilience 

Loi énergie-climat. Les CEE (certificats d’économies d’énergie), connus du grand public sous les vocables de dispositifs « Coups de pouce chauffage » ou « Isolation à 1 euro » ont été des catastrophes, car l'argent public a été détourné par une véritable mafia que la gendarmerie nationale à qualifié de crime organisé. Seulement 5 % de logements sur la période 2020-2021 ont changé d'étiquette énergétique !

La facilité pour un ménage c'est de mettre un poêle à bois dans une passoire thermique parfois en faisant isoler la toiture par des entreprises peu recommandables dont le seul avantage est le sans reste à charge (ou presque).

La question climatique

La DGEC (Direction générale de l'énergie et du climat) pour la 5e période de CEE (du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2025) a révisé les fiches d’opération standardisées les plus utilisées qui sont des outils de référence pour chaque poste d’amélioration énergétique. Une étude a été diligentée auprès du cabinet Pouget Consultants pour étudier l’efficacité des fiches d’isolation des parois opaques (murs, toiture, combles et plancher).

Les conclusions du rapport à la DGEC 

Un rapport remis le 9 juillet 2021 à la DGEC (Direction générale de l'énergie et du climat) démontrait l’incompatibilité des travaux d’isolation thermique avec les objectifs climatiques de l’État.« Le niveau BBC (bâtiment basse consommation) n’est atteignable que par le traitement des ponts thermiques et de l’étanchéité à l’air, et donc des interfaces et interactions entre lots ».La DGEC juge « nécessaire d’actualiser les fiches d’opération standardisées ».
Le rapport note « qu'il n’y a aucune condition d’exigence sur le type de pose d’isolant. Or, celle-ci peut avoir un impact très important sur la performance de la paroi après travaux (jusqu'à 50 % de déperditions supplémentaires par rapport au calcul théorique sans prise en compte des ponts thermiques intégrés). Il semble donc essentiel de prendre en compte ces éléments. »

Le député Jean-Yves Le Déaut et le sénateur Marcel Deneux dans un rapport parlementaire remis en 2014 avaient initialement souligné que les laines de verre un isolant très utilisé sur le marché étaient particulièrement sensibles à l’air. La performance de ces produits afin qu'elle reste conforme aux promesses des fabricants doit en effet respecter le DTU 45-11. L’installation d’un pare-vapeur destiné à bloquer l’humidité accompagné d’un pare-pluie empêchant les infiltrations d'eaux pluviales. On peut remarquer que le papier kraft décrié servant de pare-vapeur est dénommé aujourd'hui agent de surfaçage (les fabricants expliquent que c'est le support pour fixer l'isolant).Selon les chiffres de l’Ademe (agence de la transition écologique), 91 % des isolants employés dans les combles sont des laines minérales : laine de roche 30% et laine de verre 70 %.

Aucun contrôle de la performance énergétique n’est effectué après les travaux.

Une expertise ordonnée par le tribunal de commerce de Versailles suite à un duel entre 2 sociétés concurrentes mettait en évidence un défaut caché. Les juges de la cour ont accidentellement eu connaissance d’éléments qui « établissent la crainte du syndicat [d’isolants minéraux] de voir révéler que les performances thermiques de la laine minérale s’effondrent sous l’effet d’un manque d’étanchéité à l’air ». Selon la cour et l'étude de l'ensemble des documents réunis, la pose de ces matériaux sans pare-vapeur ni pare-pluie pouvait réduire leur efficacité thermique jusqu’à 75 % au moins de la performance affichée. Le scandale de l’Isolgate en 2019 révélé par la Cour de cassation a été vite étouffé en 2 semaines par la presse.(1)

Une prise en compte de l’étanchéité à l’air dans les fiches d’opération standardisée semble indispensable même si elle est jugée « difficile ».

« Des préconisations pour traiter l’étanchéité à l’air en partie courante et au niveau des interfaces pourraient être faites : pare-vapeur en isolation par l’intérieur, par exemple ».
« la majorité des représentants interrogés dans le cadre de cette étude sont fortement opposés à toute obligation de l’étanchéité à travers une exigence de moyen. ».

Les travaux d’isolation inefficaces sont dus aux problèmes des ponts thermiques et d’étanchéité à l’air non traités.

(1) Source association arcanne

Un problème parfaitement identifié 

L’argent public (7 milliards d’euros 2021 et 2022) est dépensé et détourné par certaines entreprises et ces mauvaises pratiques nuisent au climat. 

Rénovation globale seule solution efficace 

La rénovation globale permet en une seule fois de réaliser un ensemble de travaux énergétiques et thermiques pour améliorer l'efficacité énergétique du logement. Une rénovation performante est beaucoup plus rentable financièrement que des opérations réalisées au coup par coup et généralement dans le mauvais ordre : on change d'énergie puis on isole !

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
renforcer l'isolation des combles perdus pour améliorer le confort été
Je cherche à renforcer l'isolation de mes combles perdus surtout pour améliorer le confort au 1er étage surtout en été. Ma maison a éte construite en 2003 avec une isolation par rouleaux de laine de verre déposés entre les poutres. Sa surface est d'environ 120 m2, sous des poutres classiques (toiture traditionnelle). J'ai fait venir des commerciaux qu e j'ai elimine d'office pour non competence je ne sais que ce que j'ai glané sur internet mais ceux qui me proposaient une autre couche à poser sur la laine de verre en m'xpliquant une plus longue durée de déphasage. Certains m'ont que cela ne sert à rien car si les combles ne sont pas assez ventilés , ils se rafraîchissent peu durant la période nocturne, et donc le déphasage serait nul Certains m'assurent que les isolants minces en alu sont la meilleure solution moderne car ils renvoie les infrarouges.Pouvez-vous m'aider efficacement ? J'aimerais trouver un bon professionnel Merci d'avance,