Energie

Fin du tarif gaz réglementé 2023 Quel bon fournisseur choisir

Date de mise à jour : 15/06/2022

Avec la fin du tarif gaz réglementé en 2023, il est important de bien choisir son fournisseur afin de ne pas subir de hausses de prix brutales. Voici quelques conseils pour bien choisir votre fournisseur de gaz, mais sans tomber dans le panneau des fausses bonnes offres.

  1. Tarif réglementé du gaz naturel
  2. Le gaz naturel à éliminer ?
  3. Utilisez les bons comparatifs
  4. Les conseils logiques de Picbleu

Pas d'empressement !

Si vous êtes déjà au TRV (tarif réglementé du gaz), vous avez jusqu'au 30 juin 2023 pour trouver un autre fournisseur.
Engie ou votre fournisseur local vont ou vous ont envoyé un courrier explicatif puis un courriel destiné à savoir s’ils peuvent communiquer vos données. Si ne réagissez pas à l’une comme l’autre de ces informations il sera acté dans un délai de 2 mois que vous refusez la transmission de vos données.

Si vous commencez à répondre à ces demandes, vous vous exposez à un démarchage pénible des grands fournisseurs d’énergie, que la transmission des données va déclencher.

Tarif réglementé du gaz naturel 

Le TRV (tarif réglementé du gaz naturel) est encadré par les ministres en charge de l’Économie et de l’Énergie ainsi que par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

Enjeux du tarif gaz réglementé

Les prix évoluent tous les mois et sont gérés uniquement par les fournisseurs historiques : Engie (anciennement Gaz de France puis GDF Suez) et les ELD (Entreprises Locales de Distribution) présentes dans les zones non desservies par le gestionnaire du réseau de distribution.

Rappel des fixations des prix

Le tarif réglementé du gaz naturel est composé du tarif de vente de gaz naturel (TVN), du tarif d’acheminement du gaz naturel (TAG) et du tarif d’utilisation du réseau de distribution de gaz naturel (TURDN).

  • Le TVN est le prix du gaz naturel vendu par les fournisseurs aux clients, sans les taxes. Les taxes applicables au gaz naturel sont : la TVA, la taxe intérieure de consommation (TIC), la taxe d’accise, la contribution au service public de l’électricité (CSPE) et, pour les clients professionnels, la CTA (contribution au service public de l’électricité).
  • Le TAG est le prix du gaz naturel acheminé par les gestionnaires de réseaux de transport de gaz naturel (GRTgaz, TIGF et Storengy) aux fournisseurs et aux clients finaux.
  • Le TURDN est le prix du gaz naturel distribué par les gestionnaires de réseaux de distribution de gaz naturel (GRDgaz et Storengy) aux clients finaux.

Le gaz naturel à éliminer ? 

La Commission Européenne a statué le 2 février 2022 en accordant à l’électricité d’origine nucléaire et au gaz naturel la qualification de « durable ». Cette taxonomie* reconnaît, sous certaines conditions, la contribution de ces 2 sources d’énergie à la lutte contre les émissions de gaz de serre.

*La taxonomie européenne désigne la classification des activités économiques qui ont un impact favorable sur l'environnement. Le but étant d'orienter les investissements vers les activités "vertes". 



Avant de vous précipiter comme des centaines de milliers d'usagers sur les technologies à la mode, contentez-vous de ce que vous avez. Ce comportement va créer par le nombre de demandes des effets pervers (absence de diversité, non prise en compte de l'isolation des logements, utilisation de ressources limitées, pollution, énergie de recyclage, transport, pic de consommation, augmentation des prix liée à la forte demande, etc.).

pompe-a-chaleur-electrique-unite-exterieure.png

Utilisez les bons comparatifs 

Tout d’abord, pensez à faire jouer la concurrence en comparant les différents fournisseurs et leurs offres.
Vous pouvez utiliser des comparateurs en ligne sur internet pour trouver l’offre qui vous convient le mieux, mais pas d'illusion derrière chaque formulaire se cache une société qui récupère vos coordonnées pour les vendre à un fournisseur.

Les 2 options les plus intelligentes :

Évitez de confier vos coordonnées à n'importe qui : utilisez les calculettes gratuites de 2 comparateurs normalement indépendants :

Puis votre choix fait, appelez directement le fournisseur (pas les nombreux sites que le médiateur de l'énergie a qualifiés pour certains de parasitisme).

Les conseils logiques de Picbleu 

Avant d'agir réfléchissez à vos besoins réels et à l’usage qui est réellement fait de votre équipement de chauffage.

  • Si la chaudière gaz est récente : pourquoi changer ? Parce qu'un vendeur va vous faire croire qu'investir des sommes parfois indécentes dans une technologie va vous permettre d'économiser et...de faire un geste pour la planète... la bonne blague ! sachant que le matériel qui est rarement construit en France même pour des marques françaises aura toujours un coût négatif en termes environnementaux.
  • Avec l'illusion de la technologie, le problème n'est que déplacé (on le constate avec les voitures électriques : le vrai problème c'est le NOMBRE de véhicules dont on a poussé pendant des décennies la consommation. La petite auto est ainsi devenue indispensable pour beaucoup de personnes par facilité. C'est la prévention qui doit prévaloir et dans l'habitat la prévention c'est l'isolation.
  • Isolez un maximum, ce sera la meilleure dépense. Il est regrettable que la totalité des aides financières ne soient pas versées pour rendre les bâtiments les moins consommateurs d'énergie comme les maisons RE2020.
  • Optez pour le solaire thermique et photovoltaïque. Le soleil est et sera toujours gratuit ne l'oubliez jamais. 
Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
je suis inquiète pour l'envolée du gaz et l’assumant seule
Bonjour Monsieur AGOUT Il y a 10 ans vous m'aviez aidé a restaurer parfaitement l'ancienne longère où j’habite toujours… Au vu de l'actualité je suis inquiète pour l'envolée du gaz et l’assumant seule....j’aurais besoin de conseils pour faire évoluer cette situation financièrement..... Ayant gardé un excellent souvenir de vous, sur les bons conseils de votre part que j’ai suivi, je me permets de vous resolliciter…