Energie

Hausse du prix de l'électricité et gaz Causes et solutions

Le réchauffement climatique, la pandémie de COVID-19, les conflits armés sont autant de prétextes pour faire grimper les prix sans qu'il y ait de manifestations des populations en pleine paranoïa soigneusement entretenue par les médias. La peur fait obstacle au courage. Les hausses ont un côté positif qui pousse à faire le meilleur choix possible : isoler.

  1. La hausse du prix du gaz naturel
  2. La hausse du prix de l'électricité

Approvisionnement en gaz naturel

Il est fourni par gazoducs et par navires méthaniers permettant de transporter le gaz de pays éloignés.

En Europe

Le principal fournisseur de l'EU (Union Européenne soit l'Europe des marchands) le principal fournisseur c'est la Russie.

En France

La France subit les variations des prix sur les marchés européens et mondiaux. En raison d'une forte hausse de la demande en Asie, les fournisseurs de gaz naturel de la France ( Norvège) et anciennement Russie avaient des difficultés à répondre à la demande. L'Algérie, le Qatar et même l'Iran (grandes réserves gazières) sont sollicités pour fournir du gaz. Pour les 2 premiers, il est nécessaire qu'ils réalisent des investissements importants sachant qu'ils privilégient leur propre consommation et pour l'Iran sous embargo lié au nucléaire, les sanctions devraient être allégées en déplaçant le curseur bénéfice/risque, mais les Etats Unis et Israël ne souhaitent pas que ce pays se dote d'un armement nucléaire.

Le gaz est importé des pays suivants :

  • Norvège 36 %
  • Russie 16.8 %
  • Algérie 9.5 %
  • Pays-bas 8.4 %
  • Nigéria 9.3 %
  • Etats-Unis 5.7 %
  • Qatar 4.2 % 
  • Pays de l'union européenne 10.1 %

Un gazoduc transportant du gaz naturel.

Gaz naturel tuyaux Portail habitat Picbleu

La hausse du prix du gaz naturel 

La financiarisation des biens essentiels comme l'alimentaire et l’énergie conduit à des excès : les populations payent le prix fort à des milliardaires qui ne savent plus quoi faire de leur fortune. Considérés comme des génies, car ils ont amassé en peu de temps de gigantesques fortunes, ils pillent la terre et l'espace pour certains. Ils la pollue sans vergogne et sont infiniment dangereux, car ils ont une capacité énorme de nuisance dans un marché mondialisé d'une totale liberté d'initiative, de lobbying, de corruption des décideurs politiques, d'achat de médias et même de générer des conflits loin de leurs yachts de taille gigantesque amarrés dans des paradis fiscaux.

Seuls les producteurs tirent d'énormes profits de la hausse du gaz : ce sont des fortunes qui se créent, car la guerre et l'instabilité leur sont favorables. Le groupe Engie ne bénéficie pas de la hausse du gaz avec les tarifs réglementés.

Les usagers français sont protégés par le bouclier tarifaire que les pouvoirs public ont instauré jusqu'au 30 juin 2022. Si l'instabilité perdure, il faut souhaiter que le bon sens arrive à stopper la guerre, le dispositif de blocage sera repoussé au prix d'un coût énorme sur les finances publiques à la fois pour le gaz et l'électricité qui augmente pour d'autres raisons.

Les tarifs réglementés gaz

La CRE (Commission de régulation) fixe les prix facturés à 3 millions de foyers résidentiels approvisionnés par Engie ou par l’une des 11 entreprises locales de distribution. Les consommateurs qui ont signé un contrat avec une offre de marché à prix fixe auprès d’opérateurs privés ne subissent pas la hausse du gaz à court terme, car le prix est bloqué (jusqu'à la fin de l'engagement) contrairement aux tarifs réglementés ne varie pas en fonction des coûts d’approvisionnement. 

La hausse du prix de l'électricité 

L'augmentation du prix des quotas de CO² impacte le prix de l'électricité. Le prix de la tonne de CO² est passé de 33€ à près de 96€ en février 2022 et fait du yo-yo avec l'inquiétude des traders (source Les Echos). Depuis le début de la guerre en Ukraine, le cours du TTF -Title Transfer Facility- néerlandais (cours européen de référence du mégawatheure gaz) n'a jamais été aussi élevé : il avait grimpé à 180 euros en décembre 2021.

L'électricité est produite en majorité avec le nucléaire, mais avec beaucoup d'autres énergies dont le gaz. 

Les prix vont-ils baisser ?

Aux mêmes causes, les mêmes effets, on le sait l'histoire bégaye.

La flambée actuelle est provisoire et non structurelle. Si l'hiver se termine rapidement, comme le conflit, les prix devraient revenir à des tarifs normaux. Une baisse de la TVA actuellement de 20% sur la consommation et 5,5% sur l’abonnement serait une mesure appréciée des consommateurs. L’amélioration de l’isolation thermique de leur logement est la seule opération rentable.

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
installation solaire avec des panneaux photovoltaiques recharge voiture
bonjour je voudrais faire une installation solaire avec des panneaux photovoltaiques pour couvrir les besoins d’un foyer de 4 personnes ,orientation toiture sud est sans ombrage. mais surtout pour recharger une voiture électrique que je vvoudrais acheter merci pour vos conseils