Habitat durable

Inox 304 ou inox 316 et inox type 304 L ou 316 L Lequel choisir ?

Date de mise à jour : 01/02/2021
Temps de lecture : 5 minutes

L'inox 304 contient du nickel et du chrome et l'Inox 316 contient également du molybdène (2 à 3 %) pour offrir une résistance à la corrosion supplémentaire. Les inox 304 L et 316 L (Low Carbon) à faible teneur en carbone évitent la formation de zones de ruptures potentielles des zones soudées. Sur une soudure, la zone appauvrie en chrome favorise l'amorçage et la propagation de la corrosion.

  1. Le choix d'un inox de qualité
  2. Les différents types d'inox
  3. Les éléments d’addition
  4. Comment se découpe l'acier inox ?
  5. Comment entretenir l'inox ?

Le choix d'un inox de qualité 

  • Il est impératif de choisir un Inox de qualité alimentaire (sur l’emballage et sur le corps du produit, la mention « Inox 10/18 » ou « Inox chirurgical » 18 % de chrome /18 % de nickel signifie qu’il est de qualité supérieure, c’est-à-dire stabilisé et inoxydable).
  • S'il s'agit d'ustensiles de cuisine, choisissez des types de casseroles à triple fond, vous bénéficierez ainsi d’une meilleure diffusion de la chaleur, la nourriture attachera peu et la cuisson sera possible sans graisse, ou en faible quantité.
  • Pour des ustensiles de qualité, vous pouvez faire cuire sans huile ni beurre une pièce de viande en chauffant l'ustensile : dès qu'une goutte d'eau que vous aurez versée circulera au fond sans se vaporiser, vous pourrez y placer la pièce qui dorera avec une qualité de cuisson exemplaire.

Les différents types d'inox 

Il existe 2 types d'inox 304 et inox 316

  • Il existe 2 types importants d'inox : L'inox 304 dans lequel le nickel et le chrome ont été additionnés, et l'inox 316 dans lequel du molybdène (2 à 3%) a été rajouté pour une résistance à la corrosion supplémentaire.
  • Ces 2 types d'inox apportent une fine couche d'oxyde de chrome et éventuellement d'oxyde de molybdène comme protection anti-rouille.
  • Ce film d'oxyde de chrome se forme spontanément par une exposition de l'acier inoxydable à l'air et forme une dure couche qui protège le métal contre la rouille.

Inox 304

Les produits en Inox 304 sont utilisables à l'intérieur et à l'extérieur, mais ne doivent pas être utilisés dans une atmosphère polluée (Zone industrielle, zone portuaire, zone évolution véhicules diesels, piscine, industrie chimique, bâtiment avicole ou d'élevage, étable,etc.). Le lieu d'installation doit être situé à plus de 50 kms des cotes et le taux d'humidité de l'air doit rester faible. Dans ces environnements à haute teneur en acide chlorique ou en acide chlorhydrique ou proches de la mer, le risque de rouille est avéré pour l'inox 304, risque encore renforcé par la présence de sable, de vent et/ou d'une humidité de l'air élevée.

Inox 316

Les produits en inox 316 sont utilisables en milieux agressifs (zones industrielles, zones trafic routier, bord de mer, piscine, etc.). Dans ces milieux chlorés et iodés, des points de rouille peuvent apparaître si l'inox n'est pas entretenu régulièrement particulièrement lorsque les produits sont exposés à de fortes intempéries.

Les éléments d’addition 


Le chrome

Un acier est inoxydable s’il contient au minimum 10,5 % en masse de chrome et moins de 1,2 % de carbone.

Le carbone

La teneur en carbone est limitée à un maximum de 1,2 % en masse afin d’éviter la formation de carbures responsables de la corrosion intergranulaire

Le silicium

Cette addition confère une résistance à l’oxydation vis-à-vis des acides fortement oxydants comme l'acide nitrique concentré ou l'acide sulfurique concentré chaud.

Le nickel

Cet alliage favorise la formation de structures homogènes de type austénitique, apporte les propriétés de ductilité, de malléabilité et de résilience. Cet alliage n'est pas adapté dans le domaine du frottement.

Le manganèse

Substitut du nickel le manganèse permet de trouver une solution de rechange suite aux incertitudes d’approvisionnement du nickel. Certaines séries d’alliages austénitiques ont déjà été développées.

Le tungstène

Le tungstène possède la propriété d'améliorer la tenue aux températures élevées des aciers inoxydables austénitiques

Le molybdène et le cuivre

Ces deux métaux améliorent la tenue de l'acier dans la plupart des milieux corrosifs (acides, solutions phosphoriques, soufrées, etc.) Le molybdène accroît particulièrement la stabilité des films de passivation.

Le titane

Le titane évite l'altération des structures métallurgiques lors du travail à chaud, en particulier lors des travaux de soudure où il prend la place du chrome pour former un carbure de titane (TiC)

Le niobium

Possède un point de fusion beaucoup plus élevé que le titane, utilisé dans les métaux d'apport pour soudage à l'arc électrique à la place du titane qui se volatiliserait pendant le transfert dans l'arc électrique.

Comment se découpe l'acier inox ? 

Il existe 4 techniques pour découper l'acier inoxydable et les alliages de nickel :

Découpe à la scie :

une réponse à des besoins en plats d'épaisseur moyenne à forte

  • Dimensions max : 8 m x 3 m
  • Épaisseur maximale : 560 mm.

Découpe au laser :

pour des tolérances faibles jusqu'à 30 mm d'épaisseur

Cette technique permet des tolérances faibles pour des pièces découpées jusqu’à 30 mm d’épaisseur

  • ≤ 6 mm - 0,1/+ 0,1 mm
  • > 6 mm et ≤ 10 mm -0,2/+0,2 mm
  • > 10 mm et ≤ 12 mm -0,5/+0,5 mm
  • > 12 mm et ≤ 15 mm -0,75/+0,75 mm
  • > 15 mm et ≤ 20 mm -1/+1 mm
  • > 20 mm et ≤ 30 mm -1,25/+1,25 mm

Découpe par Jet d'eau (Waterjet) :

une haute précision pour des découpes complexes sans altération thermique

La découpe au jet d’eau est la solution idéale pour des découpes complexes d’acier inoxydable et d’alliages de nickel, car la haute précision de ce procédé de découpe par eau sous pression dispense d’une intervention additionnelle d’usinage. Avantage : il n'existe pas de limitation de forme ni de taille ni d’altération dûe à la chaleur.

  • Pression: 4000 bar
  • Dimensions maximales usuelles : 8000 x 4000 mm
  • Épaisseur maximale : 150 mm
  • Tolérances sur dimensions : de ± 0,4 mm à ± 4 mm, selon les dimensions et la qualité de coupe
  • Dépouille maximale : + 0,2 mm par 10 mm d'épaisseur.

Découpe au plasma :

une solution souple pour toutes formes de pièces en inox

Dimensions maximales : 12 m x 3 m

Comment entretenir l'inox ? 

  • Assurez un nettoyage régulier à l’éponge avec grattoir pour surface fragile en utilisant une crème d’entretien liquide.
  • Certaines traces d’oxydation superficielles sont dues en général à des particules métalliques arrivant par la canalisation d'eau.
  • Ces traces s’éliminent facilement en frottant avec l’éponge et la crème. L’inox ne résiste pas à toutes les agressions, certains produits comme le chlore, brome, iode, produits photo, nettoyants pour métaux, etc.) nécessitent l’emploi d’un inox adapté.
  • L'eau de Javel (hypochlorite de sodium) tache l’inox s’il n’est pas rincé immédiatement et abondamment.
  • Le stockage sous un évier de produits volatils comme l'acide chlorhydrique, l'eau de Javel, l'ammoniac, les détartrants, et tous les produits chlorés, iodés ou bromés peuvent attaquer et altérer un meuble en inox ou le dessous de l'évier.
Donnez-nous votre avis
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.