Eco-rénovation

Isolant chaleur été Quel matériau évite des températures élevées

Un flux de chaleur met plusieurs heures pour traverser un isolant dense évitant ainsi qu'au plus chaude de la journée le logement se réchauffe. Quel matériau évite des températures élevées ? Il suffit de choisir des matériaux isolants qui ont un fort déphasage comme laine de bois, le chanvre, la ouate de cellulose, le liège etc.

  1. Le déphasage thermique
  2. Les combles chauds aménagés
  3. Comment obtenir le confort d’été
  4. Conserver la température stable

Qu’est-ce que le confort d’été ?

Nos anciens mettaient des petites fenêtres pour éviter les déperditions en hiver et éviter le réchauffement du bâtiment en été. Les besoins ont changé, les habitants passent beaucoup plus de temps à l'intérieur que par le passé où l'activité paysanne était la importante. Les gens passaient beaucoup de temps à l'extérieur et l'absence d'éclairage obligeait les personnes à vivre avec le soleil. Ils vivaient au rythme des saisons et de l'activité solaire.

La mode des grandes fenêtres 

Aujourd'hui les huisseries de plus en plus grandes sont plus nombreuses et orientées vers le sud.

  • Les vitrages lumineux permettent de limiter l’apport d’éclairage artificiel.
  • Afin de limiter toute surchauffe en période estivale ou caniculaire, les normes fixent un nombre de m2 de surfaces vitrées maximal
  • Les vitrages d'un logement ne doivent jamais dépasser 25 % de la surface habitable.
  • le soleil frappant les baies entraîne un important échauffement de l'air intérieur source d’inconfort.

Le déphasage thermique 

Le déphasage thermique est la capacité d'un isolant à ralentir la pénétration de la chaleur dans un bâtiment. 

Si la température est de 34°C à l'extérieur, une température de 20°C à l'intérieur de votre maison sera possible grâce à un isolant dense doté d'un fort déphasage thermique de 10 ou 12 heures qui freinera la pénétration de la chaleur.

Déphasage-d'un-isolant-ouate-de-cellulose.jpg

Les combles chauds aménagés 

On les appelle combles chauds. Ils portent bien leur nom ! Ils sont difficiles à maintenir au frais l'été surtout lorsqu'ils sont mansardés c'est-à-dire que la forme du toit est visible et que la pente du toit descend en dessous d'1.80 mètre.

Une fenêtre de toit (les fameux Vélux) ou un lanterneau sont des sources de surchauffe en été, car ils sont soumis au rayonnement solaire tout au long de la journée.

Quand on peut, il est préférable de ne pas aménager le haut et se contenter du bas plus frais. Si l'espace est indispensable, il faut soigner l'isolation soit en mettant une bonne épaisseur d'isolant soit en surélevant le toit (sarking) ce qui le meilleur système coûteux , mais le plus efficace.

Comment obtenir le confort d’été 

Le toit d'un bâtiment est constamment exposé au rayonnement solaire. Les rayons solaires frappent les tuiles ou les ardoises qui stockent la chaleur. Il peut faire entre 70 et 80 degrés l'été sous une toiture.

  • Pour isoler des combles perdus 35 cm de ouate de cellulose soufflée permettent un bon déphasage.
  • Pour isoler une toiture sous rampant ce sont 30cm d’isolant en laine de bois en 2 couches croisées qui sont performantes.

 

Deperditions_energetiques_logement_standard-picbleu.png

Conserver la température stable 

Un fort déphasage thermique est indispensable pour le confort en été. Plus un matériau est dense et compact plus il emmagasine la chaleur retardant le transfert de chaleur de plusieurs heures.

Comment obtenir un confort d'été et d'hiver ?

En optant pour un matériau que l'on trouve partout en France, bio sourcé, bénéficiant de tous les certificats NF et issu de l'économie circulaire : la ouate de cellulose.