Isolation thermique biosourcée en laine et fibre de bois

Dernière modification :

Isolation naturelle bois chanvre chaux Portail habitat Picbleu.jpg

 

La fibre de bois ou laine de bois est obtenue à partir du défibrage de chutes de bois résineux. Tous les isolants en laine de bois sont élaborés à partir de copeaux de bois liés par procédé humide (base ciment) permettant d’obtenir des panneaux ou des plaques rigides. Les processus de transformation en pâte s'effectuent soit par adjonction d'eau soit à sec, la pâte obtenue par malaxage est ensuite coulée puis laminée et séchée afin de produire des panneaux autoagglomérés de diverses densités et épaisseurs.

2 minutes pour comprendre 

La laine de bois (ou fibre de bois) est l'isolant bio sourcé offrant le meilleur rapport qualité/prix, pour les autoconstructeurs et les professionnels.  La résistance à la compression élevée de la laine de bois destine ce produit à des applications du bâtiment nécessitant une résistance mécanique.

Sommaire

  1. Présentation du produit
  2. La fibre de bois en panneaux
  3. Performances de la laine de bois
  4. Les normes de la laine de bois
  5. Etiquetage du produit
  6. Etiquette émission air intérieur
  7. Conseils d'utilisation de la laine
  8. Avantages et inconvénients

1. Présentation du produit

La laine de bois ou la fibre de bois est présentée en vrac, panneaux rigides ou semi-rigides. Ces produits conviennent parfaitement pour les toitures, les combles, les rampants, les planchers et les murs. Ce produit peut apporter à votre habitat un excellent confort thermique pendant la saison froide et une température agréable en été dû à un excellent déphasage. En raison de sa densité, il stocke l'humidité, assainissant ainsi l'atmosphère des locaux en résistant également correctement aux infiltrations d'air. Le bois est un excellent isolant acoustique, car il a une tendance naturelle à absorber et à diminuer les sons, ne présentant pas de nuisance particulière, il se pose facilement sans aucun désagrément.

2. La fibre de bois en panneaux

La fibre de bois ou la laine de bois est disponible sous forme de panneaux ou plaques rectangulaires rigides, à bords parallèles, qui doivent à minima posséder un rapport longueur/largeur de 20:1 (20 sur 1). L'épaisseur des panneaux est uniforme et sensiblement inférieure à toutes les autres dimensions. La résistance à la compression de ces plaques ou panneaux de fibre de bois destine ses produits à des applications du bâtiment nécessitant une résistance mécanique.

3. Performances de la laine de bois

Les panneaux de laine de bois ont une masse volumique variable d’environ 140 à 250 kg/m3, leur coefficient de  conductivité thermique varie de 0,041 à 0,050 W/mK selon la masse volumique du produit choisi.

4. Les normes de la laine de bois

Les isolants à base de laine de bois relèvent de la norme NF EN 13168 (produits isolants thermiques pour le bâtiment) ainsi que du marquage CE et des produits manufacturés en laine de bois (WW). Les isolants à base de laine de bois doivent faire l’objet d’une Déclaration de Performance* (DoP). Ces informations sont obligatoires pour la mise sur le marché de ces produits et peuvent être certifiées par un organisme indépendant (ACERMI) afin d’en garantir toutes les caractéristiques.

Le marquage « CE » créé dans le cadre de la législation européenne matérialise la conformité d’un produit aux exigences communautaires incombant au fabricant du produit. Ce marquage doit être apposé avant qu’un produit ne soit mis sur le marché européen.

Le panneau de fibre de bois de densité 140 kg/m3 rigide s'utilise principalement en isolation de toitures (sarking) et l'isolation de murs par l'extérieur. Ce principe d'isolation est particulièrement recommandé afin d'éviter les ponts thermiques. Le panneau de fibre de bois dense peut être enduit d'un crépi spécial qui laisse respirer les murs isolés.

* Lors de la mise sur le marché de son produit, le fabricant est tenu de déclarer dans la DoP les performances des caractéristiques sur lesquelles il communique dès l’instant où ces caractéristiques sont :

  •  dans la norme (pour tous les produits couverts par une norme).
  •  dans le DEE (pour tous les produits faisant l’objet d’une ETE).
La DoP est un document qui engage le fabricant sur les performances de son produit.
  •  La définition de la réglementation sur le bois de l'Union européenne (UE).
  •  La définition de la Réglementation sur le bois de l'Union européenne comprend (art. 2 h du règlement de l'UE 995/2010/EC.).
  •  L'autorisation de récolter du bois dans les zones légalement déclarées.
  •  Le paiement des droits de récolte y compris les droits liés à la récolte du bois.
  •  La législation environnementale et forestière, y compris la gestion des forêts et la conservation de la biodiversité lorsqu'ils sont reliés directement à la récolte du bois.
  •  Les droits juridiques des tiers concernant l'utilisation et l'ancienneté qui sont affectés à la récolte du bois.
  •  Les droits de douane, dans la mesure où le secteur forestier est concerné.

5. L'étiquetage du produit

La fibre de bois en vrac est du bois défibré, déchiqueté et séché, auquel on ajoute du sel de bore ou du phosphate d’ammonium pour l’ignifuger (le rendre ininflammable), le protéger des moisissures, des insectes et des rongeurs. La fibre de bois s’utilise en épandage manuel ou en soufflage machine dans les combles. La fibre de bois en vrac est commercialisée en sacs compactés. Exemple : la marque Steicozell en sacs de 15 kg avec ATE (Avis Technique Europeen).

6. Etiquette émission air intérieur

De nombreuses matières utilisées dans la construction, la décoration, ou l’entretien de l’habitat sont la source de polluants organiques volatils. La qualité de l’air respiré à domicile ou au travail est vecteur de problèmes respiratoires (asthme, conjonctivite, allergies, etc.) et parfois beaucoup plus graves.

Comme pour tous les isolants, un étiquetage sanitaire obligatoire depuis le 1er septembre 2013 est apposé sur l’emballage des isolants à base de fibre de bois, et ce, pour tous les produits de construction, destinés exclusivement ou non à un usage intérieur. Cette étiquette indique le niveau d’émission de substances volatiles polluantes (ou Composés Organiques Volatils COV) du produit par une classe allant de A + (très faibles émissions) à C (fortes émissions).

Etiquette-emission-polluants-COV-air-interieur

  • 7. Conseils d'utilisation laine

    La fibre de bois en panneaux

    Avant de l'utiliser, il est conseillé de s'assurer que la structure envisagée pourra supporter la charge. Le produit, en raison de sa nature, peut être inflammable. Il est donc conseillé de le revêtir d'une paroi protectrice et ignifuge comme du plâtre ou du fermacell.

    Le panneau de laine de bois d'une densité de 55 kg/m3 s'utilise en isolation des rampants (sous la toiture) ou des murs par l'intérieur. Souple, élastique et facilement adaptable car il se découpe au cutter, se presse et se cale entre les chevrons d'un toit ou entre les solives d'un plancher.

    Attention à l'humidité

    Il faut s'assurer de l'absence totale d’humidité au sein de l’isolant. Toute retenue d’humidité est susceptible d’engendrer à la fois une dégradation de la performance thermique et des pathologies du bâtiment.

  • 8. Avantages inconvénients

    Fibre de bois en panneaux rigides

    Fabrication par méthode humide

    La matière première est constituée de bois défibrés et déchiquetés mélangés puis transformés en pâte par adjonction d’eau. La pâte ainsi obtenue est comprimée puis passée au four. La sève du bois (lignite) sert d'agglomérant pour coller les fibres entre elles. Ce procédé permet de fabriquer des panneaux d'une épaisseur de 2 cm maximum. Lorsque l'on désire obtenir des épaisseurs supérieures les panneaux sont assemblés et collés entre eux. Dans le commerce, des panneaux rigides utilisant ce procédé sont proposés dans des épaisseurs allant de 5 mm à 200 mm.  Lorsque l'utilisation de ces panneaux est destinée à un usage pare pluie ou en support d’enduit de la paraffine est additionnée lors de leur fabrication.

    OK Portail habitat Picbleu L'avantage de ce procédé, plus naturel que la méthode sèche, permet la fabrication de panneaux de fibres de bois d’une densité variable de 140 à 240 kg/m3.

    OK non Portail habitat Picbleu Ces panneaux fabriqués par méthode humide demandent plus d'énergie grise que les panneaux fabriqués en méthode sèche.

     

    Fabrication par méthode sèche

    La fibre de bois est mélangée de façon homogène avec une colle PMDI, les panneaux comprimés par un système de rouleaux sont mis en forme puis passés dans un four afin d'agglomérer les fibres et de réaliser des panneaux rigides de densité variable allant de 110 à 280 kg/m3. Afin de rendre le panneau de fibre de bois étanche à l’eau pour réaliser un pare pluie ou un panneau de support d’enduit extérieur de la résine ou de la paraffine sont incorporés dans le mélange initial. Ces types de panneaux de fibre de bois sont destinés à l’isolation phonique et thermique des sols (avant une finition type parquet flottant), ils sont également utilisés pour les murs, la toiture pare pluie ou le support d’enduit intérieur et extérieur. Marques du commerce : Multisol, Duoprotect, Cover d’Isonat, Multitherm, Top 180, Wall Schneider.

    OK Portail habitat Picbleu L'avantage de cette méthode sèche permet d’obtenir des panneaux plus résistants au poinçonnement avec moins de matière. Ils sont moins gourmands en énergie grise que les panneaux fabriqués en méthode humide.

    OK non Portail habitat Picbleu Inconvénients : ils sont agglomérés avec de la colle.

    Un parfait compromis entre l'isolation hivernale et estivale

    Le panneau de fibre de bois est un parfait compromis entre isolation contre le froid et protection contre la chaleur estivale et cela grâce à sa densité.

    Laine de bois en panneau souple ou semi-rigide

    La laine de bois en panneau souple ou semi-rigide est constituée de fibre de bois additionnée d'un liant (10 % de fibres polyester).Lors du passage au four du mélange, le polyester en fondant, agglomère les fibres de bois entre elles pour constituer un panneau d’épaisseur de 40 mm à 200 mm. Leur densité est variable selon les marques (30 à 55 kg/m3). Ces panneaux souples sont suffisamment rigides pour un maintien droit à la verticale derrière une cloison. Ces panneaux sont destinés à l’isolation des murs, des toitures et des planchers intermédiaires. Pour le rendre incombustible, du phosphate d’ammonium est généralement additionné afin de l’ignifuger. Il existe des marques comme le Steicoflex (ACERMI 11/134/733)  et Isonat+ 55 (Chanvre et bois, ACERMI 09/116/592). Il est possible de trouver dans le commerce des panneaux de chanvre, de lin ou un mélange des deux) le principe de fabrication est le même que celui des panneaux souples de laine de bois. Exemple biofib duo (chanvre +lin, ACERMI 11/130/696).

    Les avantages de la fibre de bois

    •  isolation thermique très efficace
    •  la meilleure protection contre la chaleur estivale
    •  remarquable isolation phonique
    •  ouvert à la diffusion de vapeur d’eau
    •  régulation hygrométrique
    •  pose simple et rapide
    •  Panneaux souples, flexibles et d'un emploi universel
    •  Absence de toxicité
    •  recyclable, bon impact environnemental

    respect_nature.gif Par respect pour l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?

     

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes