Eco-rénovation

Isolez en priorité Argent et chaleur s'échappent par le toit

L’air chaud se charge de calories s’allège, monte naturellement et est remplacé par de l'air froid qui passe par tous les ponts thermiques. Pour les combles perdus d'une maison ancienne, Picbleu vous explique pourquoi isoler prioritairement le toit, pour quel système opter et quel isolant écologique utiliser.

  1. 4 modes de transmission de la chaleur
  2. La vapeur d'eau ni trop ni pas assez
  3. Les solutions pour réguler l’humidité
  4. Quels matériaux isolants sains choisir ?
  5. La performance thermique d’un isolant

Combles perdus ou combles chauds ?

  • Les combles perdus sont situés sous le toit, ils ne permettent pas d'y tenir debout ni de les aménager.
  • Les combles chauds ont une hauteur suffisante pour les transformer en pièce habitables. Attention toutefois, car il est difficile d'isoler de la chaleur des rampants. En effet, généralement l'épaisseur des chevrons ne permet pas de mettre suffisamment de produit isolant. La seule solution est soit de vous contenter de la surface existante et condamnant le haut soit de réaliser un sarking, c'est-à-dire rehausser l'ensemble de la toiture une opération coûteuse, mais efficace.

Les 2 types d'isolation de toiture

isolation-de-toit-combles-perdus-combles-chauds.png

L'isolation du toit ne coûte pas cher et permet d'économiser l'énergie tout en gagnant en confort thermique.

Deperditions_energetiques_logement_standard-picbleu.png

4 modes de transmission de la chaleur 

Les modes de transferts de chaleur se font par conduction, par convection, par radiation, par advection ou par association des 4 phénomènes

La vapeur d'eau ni trop ni pas assez   

La vapeur d’eau est omniprésente dans l'air, l'évapotranspiration des plantes, notre respiration, celle des animaux domestiques, nos usages domestiques comme les cuissons ( cuisine) et l'utilisation des sanitaires (douches). La vapeur d’eau est invisible, mais un excès d’humidité (humidité relative supérieure à 60 %) génère des pathologies (efflorescences, moisissures, spores) qui dégradent les murs et plafonds. L'aspect esthétique est un inconvénient, mais le vrai problème est lié à la santé entraînant problèmes respiratoires, allergies, douleurs articulaires, etc.). Un taux d’hygrométrie trop faible (humidité relative inférieure 30 %) n'est pas mieux car il entraîne également des inconvénients qui affectent la santé : irritations de la peau, forte présence d’électricité statique, développement de virus et de bactéries, problèmes respiratoires (asthme, toux, irritations, etc.).

Le taux d’humidité

Il varie selon la pression atmosphérique, la teneur en eau de l’air ainsi que de la température. Plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau à l'image d'un hammam. L’air qui se refroidit perd ses calories, se sature rapidement en condensant de la vapeur d'eau un phénomène physique appelé point de rosée ou point de condensation. 

L'humidité est due soit à un manque d'aération soit a des remontées capillaires, car les murs ont été isolés avec des produits étanches à la vapeur d'eau les empêchant de respirer ou une conjonction des 2. Photo Picbleu

L'humidité un mal insidieux difficile à combattre Portail habitat Picbleu

Les solutions pour réguler l’humidité 

  • L'humidité provient de remontées capillaires : l'eau provenant du sol remonte dans les murs par capillarité. Pour stopper ce phénomène il faut créer un drain périphérique au bâtiment constitué d'une tuyau poreux qui canalisera l'eau et la déplacera vers un fossé par exemple. Ce travail est d'autant plus indispensable lorsque le bâti ancien n'a pas de fondations ce qui est le cas dans les vieilles constructions. Un toit ancien doit avoir un système de gouttières en parfait état afin de récupérer les eaux de pluie qui seront drainées vers un collecteur.
  • Le choix des matériaux biosourcés est primordial. Les isolants fibreux comme la laine de chanvre ou la laine de bois, sont perspirants c'est-à-dire que les les murs peuvent « respirer » en laissant migrer naturellement la vapeur d'eau. Il faut proscrire les produits pétrochimiques comme le polystyrène ou le polyuréthane parfaitement étanches à la diffusion de la vapeur d’eau.
  • Un renouvellement de l’air est indispensable il faut donc aérer régulièrement les locaux soit par une ventilation passive qui consiste à mettre des grilles d'aérations dans toutes les pièces soit ouvrir les fenêtres au moins 1/4 d'heure par jour, soit installer une VMC (Ventilation mécanique contrôlée) soit une VMI (Ventilation Mécanique par Insufflation) dont l'air aspiré est filtré par un filtre à charbon plus un filtre HEPA qui bloque les particules fines lorsque l'air extérieur est pollué par des moyens de transports (circulation automobile, route, gare routière, aéroport, etc.). L’air neuf extérieur transite par les pièces de vie (salon, chambres, bureau, etc.) vers les pièces de services (salle de bain, W.C. et cuisine). L'air vicié chargé de polluants et d’humidité est évacué sur le toit.
  • Lorsque le toit est isolé la pose d'une membrane d’étanchéité à l’air également appelée « pare-vapeur » ou « frein-vapeur » est indispensable.

Quels matériaux isolants sains choisir ? 

Une paroi verticale (mur) ou horizontale (plancher) doit laisser migrer la vapeur d’eau. En été de l'extérieur vers l'intérieur du logement et en hiver de l'intérieur vers l'extérieur. Les matériaux naturels à privilégier permettent cette perméance.

Plusieurs types d’isolants existent pour isoler efficacement les combles : chanvre, lin, coton, coco, ouate de cellulose. La laine de verre et la laine de roche, bien que majoritairement employés ne sont pas des matériaux à utiliser. La ouate de cellulose offre le meilleur rapport produit biosourcé/efficacité/qualité/prix. 

La performance thermique d’un isolant 

Elle se détermine simplement par 2 paramètres importants : la conductivité thermique (λ) et l’épaisseur de l’isolant (R).

  1. La conductivité thermique λ (exprimée en m2.K/W) indique la capacité à conduire plus ou moins les flux de chaleur.
  2. La résistance thermique R, (également exprimée en m2.K/W), va dépendre du λ de l'isolant et de l'épaisseur d'isolant utilisée.
  • Plus λ est faible et plus le matériau est isolant.
  • Plus R est élevé plus l'isolation est importante. 

Financer les travaux avec les aides de l'Etat

L’éco PTZ ou MaPrimeRénov’ vous aident à réduire la facture des travaux. Il est possible de consulter les grilles de barèmes MaPrimeRénov’ aide coup de pouce logement

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
j'avais pour projet l'isolation des rampants de toiture de ma maison
Bonjour , j'avais pour projet l'isolation des rampants de toiture de ma maison et j'avais fait venir des entreprises plus ou moins sérieuses j'hésitais sur les matériaux à utiliser mais je me pose la question si a moins de faire les travaux couteux pour le sarking que vous préconisez je ne vais pas agrandir sur le garage latéral et isoler efficacement le plancher du haut parce que 'habite le Var et il fait très chaud merci pour vos articles qui vont m'eviter de faire des erreurs