L'électricité : Dispositif de Connexion Luminaire (DCL)

Dernière modification :

SOMMAIRE

 

1. Le dispositif de connexion luminaire (DCL) 

Le dispositif de connexion luminaire (DCL) est un socle en plastique faisant office de prise électrique à trois pôles (dont un fil relié à la terre), dimensionné pour 250 V sous 6 A2, d'un format réduit permettant le raccordement de luminaires à un circuit électrique. Cette prise est encastrée dans le plafond ou le mur. Le DCL est normalisé au niveau international par la CEI sous la référence CEI-619951.

Le DCL remplace les fils de raccordement des appliques et plafonniers qui souvent aboutissaient dans un simple trou percé dans le mur ou dans le plafond, un bornier à vis permettait la connexion au luminaire. Ce système rudimentaire présentait un risque de choc électrique et peu de fiabilité en raison de la fragilité du raccordement en cas de remplacement multiple de dispositifs d'éclairage (exemple lors de locataires successifs dans un logement).

 

2. Les degrés de protection minimaux dans des locaux 

Quels sont les degrés de protection minimaux requis dans les locaux contenant une baignoire ou une douche ?

Volumes de protection dans une salle de bain

Dans ces locaux, chaque volume de sécurité impose aux matériels électriques installés un degré de protection minimal contre la pénétration de l'eau. Ainsi, dans le volume 0 tout appareil ou prise électrique est interdit, dans le volume 1, l'installation d'un DCL est interdit, seul un éclairage alimenté en TBTS 12 V, IPx7 (immersion temporaire) peut être installé. En volume 2, le degré de protection minimal requis est IPx4 (projections d'eau dans toutes les directions), et en volume 3, IPx3 (aspersion d'eau jusqu'à 60 ° de la verticale).

 

3. La norme NF C 15-100 

La norme NF C 15-100 indique les volumes suivants :

Volume 0 : la baignoire ou la douche.

L'utilisation de tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdite dans le volume de la baignoire ou de la douche.

Volume 1 : au-dessus de la baignoire ou du bac à douche.

Ne sont autorisés que les appareils d'éclairage ou les interrupteurs alimentés en Très Basse Tension de Sécurité 12 V (TBTS 12 V). Pour ces appareils électriques, vous veillerez à ce qu'ils portent la marque NF et soient protégés contre les projections d'eau.

Volume 2 : 60 cm autour de la baignoire ou du bac à douche.

Pour ce volume, tous les matériels tels qu'appareils de chauffage électrique ou appareils d'éclairage doivent être de classe II, porter la marque NF et être protégés contre la pluie (seules sont admises les prises « rasoirs » équipées d'un transformateur de séparation).

Volume 3 : au-delà des 60 cm.

Pour ce dernier volume, sont admis les appareillages électriques et les matériels électriques de classe I, les prises de courant de type 2P + T (2 prises + terre) et les boîtes de connexion. Ils doivent porter la marque NF et être protégés contre les chutes de gouttes d'eau (ou IPX 1).

 

4. La mise à la terre des liaisons équipotentielles 

Une bonne mise à la terre  des liaisons équipotentielles est une condition impérative pour que le différentiel puisse assurer sa fonction de sécurité. En effet, en cas de défaut accidentel d'isolement dans votre installation ou dans l'un des équipements, le courant de défaut s'écoulera par cette mise à la terre et pourra ainsi être détecté par le différentiel qui lui est associé. Tous les circuits qui desservent un local contenant une baignoire ou une douche doivent être protégés par un ou plusieurs dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA), sauf les circuits en très basse tension de sécurité (limités à 12 volts dans les pièces d'eau) ou en aval d'un transformateur de séparation.

Il est impératif de réaliser une liaison équipotentielle principale. Il s'agit d'une ou plusieurs liaisons réalisées par fil entre les différentes masses métalliques du logement (tuyau d'eau et de gaz, armatures) au plus près des pénétrations dans le logement, toutes étant raccordées à la prise de terre. Dans les salles d'eau, des liaisons équipotentielles supplémentaires, dites « locales » sont réalisées de façon obligatoire entre les masses métalliques d'une même pièce (tuyau d'eau et de gaz, siphon, armatures, huisserie, bornes de terre des prises et des luminaires....).

 

5. Les anciennes installations électriques 

Pourquoi la mise en oeuvre d'un socle DCL en salle de bain posait-elle un problème ?

Dans les installations anciennes, les dispositifs de connexion pour luminaire (DCL) ne répondaient pas aux exigences du volume 2 de sécurité des locaux contenant une baignoire ou une douche. Depuis 2007, leur installation y est admise, en plafond comme en applique, mais sous certaines conditions. La norme NF C 15-100 impose que toute canalisation encastrée ou noyée soit terminée par une boîte de connexion. Lorsque cette boîte est destinée à alimenter un luminaire, elle doit être équipée d'un socle DCL permettant le raccordement du luminaire. Or, cette prescription n'est applicable que pour des conditions d'influences externes au plus égales à IP x 1.

Quelles sont les règles à appliquer ?

Le guide UTE C 15-520, paru en juillet 2007, a précisé ces règles pour les locaux recevant une douche ou une baignoire :

Dans les volumes 0 et 1, l'installation d'un socle DCL est interdite.

Dans le volume 2, un socle DCL peut être installé, à condition d'être :

  •  soit laissé en attente et dans ce cas, muni d'un accessoire le protégeant contre la présence d'eau.
  •  soit connecté et recouvert par un luminaire adapté aux exigences demandées pour ce volume.

Les constructeurs proposent désormais des dispositifs de connexion pour luminaires équipés d'un obturateur procurant au DCL un degré de protection IPx4, ce qui répond aux exigences ci-dessus.

Conseils de sécurité

En cas d'absence de cet obturateur, il reste la deuxième solution (DCL connecté et recouvert par un luminaire adapté), mais le choix du luminaire par l'usager n'est fait en règle générale qu'après la livraison de l'installation ou la fin du chantier.

 

 Vous-avez-une-question-réponse-Picbleu-devis-simple-facile

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page