L'électricité : Installation

Dernière modification :

Installation électrique sur lignes EDF-Portail habitat Picbleu

 

EDF installe le compteur (c'est-à-dire le tableau d'abonné) dans un coffret de comptage fermé extérieur au logement.

Sommaire

  1. Que contient le coffret de comptage, propriété d'EDF ?
  2. Cas d'anciennes installations avec un disjoncteur non différentiel
  3. Schéma d'un branchement électrique
  4. La norme électrique NF C 15-100 (31 mai 2003)
  5. DDR ( dispositifs différentiels résiduels)
  6. La sécurité électrique (éléments constitutifs d'un circuit électrique)
  7. La sécurité de base d'une installation électrique est assurée par deux équipements
  8. Les règles de sécurité dans la salle de bains

1. Que contient le coffret de comptage, propriété d'EDF ?

  1.  Le boîtier de raccordement qui relie le compteur au réseau EDF (coffret de comptage).
  2.  Le compteur qui enregistre la consommation électrique de l'abonné (tableau de répartition). Les plus récents modèles sont numériques et blancs. Le disjoncteur général de branchement permet de couper l'électricité dans installation. Il peut être coupé par EDF (en cas de résiliation d'abonnement, de travaux ou de non-paiement de facture) ou automatiquement (en cas de court-circuit ou de surconsommation par rapport à l'abonnement).
Depuis 1991, ce disjoncteur est obligatoirement différentiel, de sensibilité 500 mA.

2. Cas d'anciennes installations avec un disjoncteur non différentiel

Dans le cas où le disjoncteur n'est pas différentiel, il est possible de demander à EDF son remplacement pour mise aux normes actuelles.
La mise à la terre est toujours associée au disjoncteur général de branchement 500mA. C'est le cœur de la sécurité d'une installation et elle est obligatoire depuis 1991. Les fils de terre (de couleur vert et jaune) parcourent toute l'installation électrique, du tableau de répartition jusqu'aux prises de courant, en venant du disjoncteur principal, ils sont reliés à la terre par l'intermédiaire d'un câble conducteur raccordé à une boucle en fond de fouille ou à un piquet métallique enfoui en terre. De ce disjoncteur général sortent les deux fils qui alimentent l'installation en 230 V : la phase par laquelle le courant entre et le neutre par lequel le courant sort.

3. Schéma d'un branchement électrique

 Schéma installation électrique sur réseau Portail habitable Picbleu

Principe d'un branchement sur le réseau électrique (Schéma Picbleu).

4. La norme électrique NF C 15-100 (31 mai 2003)

Les logements neufs doivent respecter la nouvelle norme NF C 15-100 visant les installations électriques basse tension. Cette norme les rend plus sures, plus simples et les oriente surtout vers le multimédia. Cette nouvelle réglementation prévoit l'installation obligatoire d'une prise communication par pièce principale et cuisine, ainsi qu'un nombre minimum de prises TV en fonction de la surface des locaux : 1 en dessous de 35 m², 2 entre 35 et 100 m² et 3 à partir de 100 m². Chaque pièce peut accéder à la télévision, au téléphone, à l'informatique. Le logement dispose d'une installation évolutive tournée vers le multimédia, sous forme d'un réseau local informatique et Internet.
Pour les ouvrages antérieurs au 31/05/03 il n'y a pas l'obligation de se conformer à ces nouvelles dispositions, bien que cela ne peut être que garant d'une meilleure sécurité. Tous les circuits doivent être protégé par un DDR 30 mA placé en amont des circuits.

La norme NF C 15-100 traite les installations électriques situées entre les bornes de sorties de l'AGCP en cas de branchement à puissance limitée ou aux bornes aval de l'appareil de sectionnement à coupure lors d'un branchement à puissance surveillée et les bornes d'alimentation des appareils alimentés par des canalisations fixes ou les socles des prises de courant.

5. DDR ( dispositifs différentiels résiduels)

Le nombre et le courant nominal est le suivant :

Cas d'une puissance électrique de chauffage > 8kW, le DDR sera de type 63 [A] AC

Surface habitable : monophasé P < 18 kVA. Tous les circuits sont à protéger avec un DDR 30 mA placé en amont.

  •  surface < 35.1 m2 1* 25 [A] type AC et 1* 40 [A] type A
  •  35 m2 <surface < 100.1 m2 2* 40 [A] type AC et 1* 40 [A] type A
  •  surface > 100 m2 3 * 40 [A] type AC et 1* 40 [A] type A

Le type A est à utiliser pour la cuisinière, plaque de cuisson et le lave-linge (et tout autre appareil à risque de composante continue). On le reconnait à son symbole noté dessus.

6. La sécurité électrique (éléments constitutifs d'un circuit électrique)

Environ 47 % des logements construits avant 1974 possèdent une installation électrique défaillante ou inadaptée à la multiplication et à la demande de puissance des nouveaux équipements. Ces installations sont dangereuses parce qu'elles ne comportent ni dispositif différentiel ni prise de terre et qu'elles ne font généralement l'objet d'aucun entretien et d'aucune transformation sérieuse pour les adapter aux besoins modernes.
Ces installations vieillissantes sont perçues comme source d'inconfort plutôt que d'insécurité et, lors de rénovation, l'esthétique passe en général avant la sécurité. Plus une installation électrique remise en état répond à la fameuse norme NF C15-100 (correspondant à celle d'une installation neuve) et plus elle est sûre.

Les points névralgiques de ces installations électriques anciennes sont constitués par le vieillissement des protections des conducteurs et des circuits surchargés qui alimentent aussi bien des lampes que des machines, les fiches des appareils usées par l'usage, les vieilles prises, les câbles dénudés, les fiches multiples alimentant de nombreux appareils, les adaptateurs susceptibles de provoquer des incendies par échauffement. Les conducteurs trop faibles ou mal isolés peuvent entraîner des risques d'électrocution par contact.

L'industrie électrique a créé des produits destinés à l'amélioration de ces installations électriques (tableaux de protection modulaire centralisant les dispositifs de protection, les moulures et plinthes à poser, par collage ou clouage). Lors de la rénovation d'un immeuble ou d'une maison d'habitation, lors de l'établissement d'un devis pour un chauffage électrique, il faut demander d'installer un disjoncteur différentiel et une prise de terre qui peuvent aisément être ajoutés tout en conservant les coupe-circuit à cartouches fusibles et les disjoncteurs divisionnaires (qui doivent porter la marque NF-USE) et qui doivent bien sûr être en bon état. Chaque circuit ne doit pas alimenter plus de huit points d'utilisation (prises de courant et éclairage).

Attention : lorsqu'un logement vient d'être construit ou rénové, son installation électrique doit être contrôlée par le Consuel, Comité national pour la sécurité des usagers de l'électricité, qui délivre un certificat de conformité avant qu'EDF n'effectue la mise en service du courant.

7. La sécurité de base d'une installation électrique est assurée par deux équipements

Un disjoncteur différentiel associé à une prise de terre.

En règle générale, un circuit électrique est constitué :

  •  d'un générateur de courant continu (un seul sens) ou alternatif (2 sens).
  •  de fils conducteurs reliés aux bornes du générateur.
  •  d'un ou de plusieurs récepteurs. L'électricité ne peut circuler que si ce circuit est fermé. D'où l'intérêt de mettre en place des dispositifs permettant de l’interrompre (interrupteurs ou disjoncteurs).

8. Les règles de sécurité dans la salle de bains

L'eau est conductrice, la sécurité de la salle de bains a donc été renforcée.

  • Equipements électriques

    compteur_energie_electrique_avec_horloge.jpeg
     
     L'électricité  Le disjoncteur principal :Compteur électriqueEn amont d'une installation électrique, le disjoncteur principal permet de couper le courant manuellement sur l'ensemble de l'installation en cas de nécessité, il disjoncte automatiquement lorsque l'appel de puissance est supérieur à la puissance souscrite à l'abonnement, en cas d'orage ou en cas de court-circuit, la mise hors tension est alors globale. L'examen devra déterminer s'il s'agit d'une surcharge ou d'un court-circuit.Cas de surcharge :L'appareillage sera débranché ou arrêté pour pouvoir réenclencher le disjoncteur et rétablir le courant.Cas d'un court-circuit :
    Dû un contact accidentel entre deux conducteurs, le circuit défaillant sera identifié et isolé avant remise en service de l'installation. 
     L'électricité  Le disjoncteur différentiel :Disjoncteur différentielUn disjoncteur différentiel (500 mA) doit être associé à ce disjoncteur principal, relié à la prise de terre, qui réagit immédiatement quand un appareil électrique raccordé à la terre est accidentellement mis sous tension. Sur la photo ci-dessus un disjoncteur différentiel de 63A pour circuit ne contenant pas de matériel électroménager type chauffage, éclairage, etc. Prix public : 64.50€ TTC.Les dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA).Ils doivent compléter l'installation, ils sont placés en aval des différents circuits électriques partant du disjoncteur principal et coupent le courant au moindre dysfonctionnement, mais uniquement sur le ou les circuit(s) qu'ils protègent notamment sur les circuits alimentant les prises de courant et les appareils situés en salle d'eau (obligatoires dans tous les logements neufs, depuis le 13 mai 1991). Un interrupteur différentiel donne la possibilité de couper manuellement le courant du circuit sur lequel il est installé agissant comme un interrupteur). Un disjoncteur différentiel coupe lui-même le courant en cas de surcharge ou de court-circuit (protection des personnes se servant d'un appareil électrique raccordé à la terre dont une partie métallique est accidentellement mise sous tension).   
    L'électricité  Le disjoncteur divisionnaire :Disjoncteur électrique multipolaire
     
    En cas d'absence d'un compteur différentiel, chaque circuit est protégé contre les surcharges et les courts-circuits par un coupe-circuit qui est soit un disjoncteur divisionnaire, soit un fusible, le disjoncteur divisionnaire disjoncte en cas d'échauffement ou de court-circuit, l'alimentation électrique est alors arrêtée. Tous les disjoncteurs divisionnaires sont regroupés sur un même tableau et, en cas d'incident, seul le disjoncteur concerné arrête d'alimenter son circuit. Son levier se met dans une position inverse des autres, ce qui permet de facilement le repérer.
      Les anciens équipements électriques :
    Fusible :
    Quand un coupe-circuit à cartouche fusible, encore prédominant dans les logements, fond en cas d'échauffement, il faut alors repérer le circuit concerné puis changer le fusible. Il existe des cartouches à indicateur de fusion qui permettent de repérer la cartouche grillée, une pastille rouge à l'extrémité de la cartouche ayant grillé. Des porte-cartouches à témoin lumineux sont disponibles dans le commerce leur lampe s'allume lorsqu'une cartouche est hors service. Le choix d'un fusible se fait en fonction de la grosseur du fil à protéger et une cartouche grillée doit toujours être remplacée par une cartouche du même nombre d'ampères. Car, en cas de surcharge, si le calibre de la cartouche est trop fort, le fusible ne fond pas, le fil ou la prise chauffe jusqu'au risque d'incendie. Les cartouches doivent être marquées NF-USE.
    Plomb :
    Les plombs ne sont plus autorisés dans les logements neufs depuis 1975, par manque de fiabilité. Le fil de plomb fond en cas d'échauffement ou de court-circuit, l'alimentation électrique est arrêtée. En cas de surcharge, si le fil ne fond pas, les cables électriques s'échauffent et les différents équipements s'échauffent jusqu'au risque d'incendie.
     L'électricité  La prise de terre.
    Pour éviter le risque d'électrocution, les appareils électroménagers sont reliés à la terre par l'intermédiaire d'un fil appelé conducteur « de terre » ou de « protection ». Ce conducteur écoule directement le courant de fuite à la terre. En parallèle, un disjoncteur différentiel peut détecter la fuite et couper immédiatement le courant. Lorsqu'une personne touche un élément métallique d'un appareil électrodomestique, mis accidentellement sous tension par suite d'un défaut d'isolation et que le sol est conducteur (carrelage, ciment, terre...), une partie du courant peut s'écouler au travers du corps aussi cette association mise à la terre/dispositif différentiel protège les personnes contre les contacts indirects.• Depuis le 13 mai 1991, une norme impose pour toute nouvelle installation électrique, qu'elle soit réalisée dans le neuf ou dans l'ancien, la mise à la terre des prises de courant. Les appareils électroménagers de moindre puissance, portatifs et à fiche plate, peuvent utiliser les mêmes prises. Dans la cuisine, la salle de bains ou toute autre pièce carrelée, ils doivent cependant être de classe II ou à enveloppe isolante (matière plastique). 
    • Une prise de terre est constituée d'un piquet métallique vertical d'une longueur minimale de 2 m enfoncé à l'extérieur ou dans le sous-sol ou, dans les constructions récentes, d'un câble en cuivre nu enfoui à fond de fouilles. La prise de terre est reliée à une borne de terre raccordée à l'installation électrique.
    Pour les immeubles collectifs, l'installation électrique collective et les différentes installations électriques individuelles sont raccordées à la prise de terre par un conducteur principal d'où partent toutes les dérivations arrivant aux tableaux électriques équipant chaque logement.
    Le conducteur principal peut passer dans la cage d'escalier, dans une gaine technique extérieure, ou le cas échéant  dans la colonne montante d'électricité avec l'accord d'EDF.

    • Il est interdit d'utiliser comme prise de terre toute conduite de distribution publique d'eau, canalisation de gaz, canalisation de chauffage central ainsi que toute gaine métallique (câble) mais il existe une exception pour des raisons techniques ou économiques pour les immeubles anciens. La prise de terre peut éventuellement être reliée à la colonne montante d'eau, si celle-ci est métallique. Deux précautions indispensables doivent alors être prises :— Il faut installer en aval du compteur général d'eau un tube isolant d'au moins 2 m de long de façon à ce que les deux extrémités ne soient pas simultanément accessibles.

    Il faut s'assurer qu'aucun élément n'interrompt la continuité électrique de la conduite d'eau et signaler, par une plaque indélébile fixée près du compteur d'eau, que la conduite d'eau est utilisée comme conducteur de terre.

    Sachez-le :
    Tous les différents circuits électriques et tous équipements électriques comportant une enveloppe métallique, tels que réfrigérateur, lave-linge, lave-vaisselle, four, ballon d'eau chaude doivent être reliés directement au  conducteur de prise de terre dans le tableau électrique.
    Face à la multiplication des petits appareils électroménagers modernes, il faut faire poser des prises supplémentaires, voire une goulotte de prises électriques dans la cuisine.
     L'électricité  Les fils électriques, prises et appareils :
    • Les prises et les fils électriques doivent être d'un calibre adapté à leur usage, les logements actuels sont équipés de prises de 10 et 16 A (lave-vaisselle), 20 A (lave-linge) et 32 A (cuisinière et four électrique). Les prises 6 A, très répandues dans les constructions anciennes, sont interdites dans le neuf. Les prises à obturateur intégré ou à éclipse interdisant l'introduction de tout corps étranger pour protéger les enfants sont obligatoires dans les constructions neuves depuis mai 1991 : les deux volets obturateurs en plastique ne peuvent s'ouvrir qu'en même temps sous la poussée des deux broches de la fiche de l'appareil électrique que l'on veut brancher. 
    L'électricité  Conseils de sécurité :
    — Évitez les écheveaux de fils (une prise par appareil et par luminaire).
    — Bannissez les prises multiples inesthétiques et dangereuses.
    — il ne faut pas brancher n'importe quel appareil sur n'importe quelle prise. 
    — Remplacer les vieilles prises par des prises actuelles plus puissantes (il faut alors aussi remplacer les fils d'alimentation par des fils d'une section de 2,5 mm2).
    — Ne changez jamais la fiche d'origine d'un appareil électrique pour un modèle différent, car celle-ci est impérativement choisie par le constructeur (marque NF) pour répondre aux normes de sécurité, de plus, elle est adaptée à la puissance de l'appareil et au type de prise sur laquelle elle doit être raccordée.
    — La section des fils doit être appropriée, car elle est fonction de l'intensité du courant qu'ils doivent transporter, mesurée en ampères (A) et doit être protégée par des conduits, moulures ou plinthes. Un fil conducteur trop fin pour la puissance de l'appareil qu'il alimente risque de chauffer, de fondre et de provoquer un incendie. 
    Des grosseurs de fil sont recommandées pour chaque utilisation, ainsi que les calibres des fusibles de protection ou des disjoncteurs correspondants.
     
      N'achetez jamais à bas prix des appareillages électriques souvent importés d'Asie :  
    des risques graves de court-circuit, d'incendie et d'exposion peuvent vous menacer !. Achetez uniquement du matériel sûr provenant d'un professionnel. 
    Conseil sécurité  Les contrôles électriques
    Faites réaliser un diagnostic Confiance Sécurité pour vous assurer du bon état de votre installation et savoir si elle est adaptée à vos besoins actuels. Cinquante-trois points sont contrôlés par un spécialiste. À l'issue du diagnostic, un rapport accompagné d'un guide pratique décrit les anomalies constatées, les risques encourus et la nature des travaux à entreprendre.
     Normes électriques électrocution Portail habitat Picbleu
    Dossier complet sur les différentes énergies.
    Dossier complet sur les différentes énergies.

    Ce qu'il faut absolument savoir sur chaque énergie. Picbleu ne pratique pas la revente de vos coordonnées à des sociétés de démarchage qui vous solliciteront à longueur de temps

    9.99 € TTC

    Plus d'infos

     
      Evitez d'imprimer inutilement Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité.
  • Aide d'un expert Picbleu

    Conseils d'un expert Picbleu

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion