Chauffage

La chaudière hybride un appareil de chauffage performant

Une pompe à chaleur puise les calories extérieures contenues dans l'air, l'eau ou le sol, c'est un générateur très performant classé dans les systèmes à énergie renouvelable par la RT 2012, mais qui fonctionne à l'électricité. La chaudière gaz possède une capacité de chauffe importante par n'importe quelle température, extérieure néanmoins elle utilise du gaz une énergie gaz fossile dont les quantités sont limitées à l'échelle humaine. Il y a une solution technique très pertinente qui consiste à utiliser conjointement les deux technologies : la pompe à chaleur hybride avec chaudière gaz à condensation. 

SOMMAIRE

  1. Qu'est-ce qu'une chaudière hybride ?
  2. Les fabricants de chaudières hybrides 

1. Qu'est-ce qu'une chaudière hybride ? 

La pompe à chaleur fonctionne la plupart du temps en produisant un régime de température inférieur à 50 °C afin d'optimiser au maximum son COP. Ainsi lorsque les températures descendent en dessous de + 7 °C la chaudière fournit toute la puissance de chauffe. Il en est de même pour des températures de chauffe égales à 60 °C nécessaires pour assurer la production d'eau chaude sanitaire. La chaudière gaz à condensation répond parfaitement à cette exigence de température ainsi qu'à l'appel de puissance instantanée correspondante.

La chaudière hybride à gaz est l'association de deux produits matures dont la fiabilité est reconnue : une pompe à chaleur électrique air-eau de faible puissance thermique couplée à une chaudière à condensation à gaz qui bénéficie d'un crédit d'impôt intéressant surtout avec un bouquet de travaux.

Sur tous les modèles, un système de pilotage électronique intelligent choisit en permanence le produit le plus performant en terme de consommation d'énergie primaire pour fournir la chaleur au logement.

2. Les fabricants de chaudières hybrides 

Plusieurs fabricants proposent ces nouveaux appareils de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire

  • Atlantic (Alphéa Hybrid duo gaz),
  • BOOSTHEAT,
  • Chaffoteaux (Talia Green Hybrid),
  • ELM LEBLANC (condens Hybrid),
  • Saunier Duval (Génio Hybrid Universel).
  • Qu'est-ce qu'une chaudière hybride ?

    La chaudière hybride est l’association d’une chaudière gaz à condensation et d’une pompe à chaleur air/eau.

     

     

     

  • Pompe à chaleur hybride ou chaudière hybride ?

    Pompe à chaleur hybride ou chaudière hybride pompe à chaleur hybride avec appoint gaz condensation intégré ? Les trois appellations auraient pu convenir, mais c'est l'association des termes « chaudière hybride » qui finalement l'a emporté, toutefois certains fabricants pour plus de lisibilité ont opté pour des appellations diverses comme pompe à chaleur hybride avec appoint gaz condensation intégré.

    La chaudière hybride pompe à chaleur électrique ou gaz

    Lorsque l'on recherche une solution de chauffage performante, simple à mettre en oeuvre et confortable pour les futurs habitants, il est possible d'envisager l'installation d'une chaudière hybride pompe à chaleur/gaz qui permettra d'obtenir le quota obligatoire de 5 kwhep/m2/an d'énergies renouvelables. La chaudière hybride est l'association de deux produits matures et dont la fiabilité est reconnue, une pompe à chaleur électrique air-eau de faible puissance thermique couplée à une chaudière à condensation.

  • La chaudière hybride pompe à chaleur électrique ou gaz

    Ce système est relativement récent pour donner une idée de la longévité de ces appareils, mais l'utilisation conjointe de 2 systèmes qui ont déjà fait leurs preuves est rassurant.

    Lorsque l'on recherche une solution de chauffage performante, simple à mettre en oeuvre et confortable pour les futurs habitants, il est possible d'envisager l'installation d'une chaudière hybride pompe à chaleur/gaz qui permettra d'obtenir le quota obligatoire de 5 kwhep/m2/an d'énergies renouvelables. La chaudière hybride est l'association de deux produits matures et dont la fiabilité est reconnue, une pompe à chaleur électrique air-eau de faible puissance thermique couplée à une chaudière à condensation. 

    Sur tous les modèles de pompes à chaleur hybrides, un système de pilotage électronique intelligent choisit en permanence le produit le plus performant en terme de consommation d'énergie primaire pour fournir la chaleur au logement.

    Pompes à chaleur

  • Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur air-eau ?

    Une pompe à chaleur air/eau est un système qui prélève la chaleur de l'air extérieur pour la restituer à un logement. L'intérêt économique d'un tel système réside dans le rapport entre l'énergie fournie au logement à chauffer et l'énergie consommée par le moteur de la pompe électrique.

     

    Ce rapport est appelé Coefficient de Performance (COP). Ce coefficient de Performance peut atteindre des valeurs élevées, souvent supérieures à 1 en énergie primaire, valeur impossible à obtenir avec des générateurs classiques comme une chaudière ou un radiateur électrique à effet joule. Une pompe à chaleur air/eau fournit au logement plus d'énergie qu'elle n'en consomme, mais dans une plage de température donnée.

     

    Le gain obtenu est inversement proportionnel à la température extérieure : plus la température est basse, moins le rendement est élevé. À partir de plus 7 degrés, le gain diminue et dès que les températures approchent le zéro, la pompe à chaleur commence à consommer autant d'énergie qu'elle n'en fournit.

    COP Coefficient de performance énergétique d'une pompe à chaleur électrique

  • Qu'est-ce qu'une chaudière gaz à condensation ?

    La chaudière gaz à condensation est la solution gaz la plus évoluée actuellement avec les écogénérateurs. La chaudière gaz à condensation est équipée d'un brûleur modulant (la puissance de la chaudière varie en fonction des besoins) et d'un dispositif qui récupère la chaleur latente des produits de combustion notamment celle dégagée par les fumées.

     

    Le rendement sur PCI (Pouvoir calorifique des combustibles : énergies en PCS et PCI) peut ainsi dépasser 100 %. À la différence d'une pompe à chaleur (PAC), les performances de la chaudière gaz à condensation sont assurées en toute saison même par températures extrêmes en hiver.

     

     

     

  • La pompe à chaleur assure 70 % des besoins calorifiques annuels

    Sur ce schéma ci-dessus, d'après les données théoriques du constructeur la pompe à chaleur assurerait 70 % des besoins calorifiques annuels. Cette chaudière hybride module entre 1.6 KW et 3 KW affichant un COP de 4 (COP A+7/35w) pour un plancher chauffant et un COP de 3.02 (COP A+7/w45).

  • Atlantic Hynea Hybrid Duo : Chaudière hybride

    Chaudière hybride Atlantic Hynea Hybrid Duo. Il existe également le modèle Atlantic Alphéa Hybrid duo gaz. Ce type de chaudière hybride gaz/PAC dispose de 2 sources énergétiques (PAC et appoint gaz condensation) dans un seul et unique système.

    Cette dualité lui permet de tirer profit des avantages de chacune des énergies dans les conditions qui lui sont favorables (températures extérieures, besoins en chauffage ou en eau chaude sanitaire) afin de garantir économies et confort.

  • Chaffoteaux Talia Green Hybrid : Chaudière hybride

    La chaudière hybride Chaffoteaux Talia Green Hybrid est l’association d’une chaudière gaz à condensation et d’une pompe à chaleur air/eau Inverter DC.

  • ELM LEBLANC CONDENS HYBRID

    La chaudière  ELM LEBLANC CONDENS HYBRID est l'association d'une chaudière à condensation et d'une pompe à chaleur.

     

    L'avantage de ce système est d'être monobloc, c'est-à-dire que le groupe est intégré dans la jaquette. Plusieurs avantages : gain de place et simplification pour la pose avec l'absence de tuyauteries de raccordement pour les fluides frigorigènes, l'inconvénient est lié à la compacité comme beaucoup d'appareils pour les interventions éventuelles.

  • La chaudière Saunier Duval Génio Hybrid Universel

    La chaudière Saunier Duval Génio Hybrid Universel est l'association d'une chaudière à condensation et d'une pompe à chaleur.

  • Quelle est la différence avec une pompe à chaleur en relève de chaudière ?

    La différence avec une Pompe à chaleur classique (PAC électrique) en relève de chaudière est importante et la comparaison avec les chaudières hybrides démontre le peu d'intérêt de ce montage. En effet, dans une installation constituée d'une pompe à chaleur électrique en relève de chaudière, la chaudière gaz ne joue qu'un rôle d'appoint.

     

    La chaudière gaz ne fonctionne que lorsque la puissance thermique délivrée par la pompe à chaleur électrique est insuffisante pour assurer les besoins caloriques, et ce, quelque soit les performances de la pompe à chaleur électrique. Il faut savoir que le COP d'une PAC étant inversement proportionnel à la température extérieure, son COP (Coefficient de Performance) sur énergie primaire peut être par grand froid plus faible que le rendement de la chaudière, ce qui n'est optimal ni en terme d'environnement ni en terme de coût d'exploitation.

    Par contre, dans une chaudière hybride pompe à chaleur/chaudière gaz à condensation, un arbitrage en temps réel est opéré automatiquement entre les deux systèmes d'énergie d'après leurs rendements sur énergie primaire. C'est ainsi toujours le système le plus performant qui fonctionne en priorité : le but étant d'utiliser l'énergie qui, pour un même besoin, prélève le moins de matière première.

  • L'entretien d'une pompe à chaleur hybride

    Comme pour une chaudière gaz à condensation, l’entretien annuel d’une pompe à chaleur hybride est obligatoire. Vous pouvez trouver un professionnel de confiance, pour cela nous vous invitons à consulter notre page dédiée aux prestataires Acqualys.

     

    Nous vous conseillons de compléter cet entretien par une visite régulière de votre pompe à chaleur hybride en vous assurant notamment qu’aucun corps étranger (branches, feuilles, insectes, jouets, etc.) n'est venu gêner le fonctionnement normal de la partie « pompe à chaleur » extérieure.

  • Comment assurer la transition énergétique ?

    Quels sont les enjeux de la transition énergétique?  

     

    La transition énergétique est une étape pour passer de la société de consommation que nous connaissons avec une consommation sans limites de pétrole et d'énergies fossiles à une société plus sobre et simplement plus respectueuse de l'environnement sans pouvoir encore utiliser le terme écologique. La transition énergétique permet la croissance verte grâce à la rénovation des bâtiments et au principe d'éco-conditionalité plus vertueux pour l'environnement. Le photovoltaïque fait partie des énergies renouvelables les plus intéressantes même si la France rencontre des difficultés pour développer cette filière.

     

    Les 3 piliers de la transition énergétique reposent sur :

    1) L'économie d'énergie par des changements de comportement et d’organisation de la société (Exemples, extinction d'une lampe lorsque l'on quitte une pièce, mise à l'arrêt des veilles des appareils électriques notamment la nuit et pour les collectivités limitation du temps d'allumage des enseignes lumineuses et éclairages publics, etc.). Les appareils en veille en France coûtent chaque année 2 milliards d’euros.

    2) L'économie d'énergie par l'usage d'appareils performants (pour un même service, moins d’énergie consommée). Cette consommation rationnelle et plus efficace permet des économies considérables (Exemple lampes basse consommation, chaudières hybrides, pompes à chaleur, etc.)

    3) L'utilisation d'énergies renouvelables et durables. (Exemple : des panneaux photovoltaïques alimentent une maison en électricité auto consommée)

    Les énergies renouvelables peuvent-elles remplacer les énergies fossiles et nucléaires ?

    Oui, mais à l’horizon 2050. Des études belges ont démontré qu’un approvisionnement énergétique basé presque exclusivement sur le renouvelable est possible, mais cela nécessite une série de conditions :


    Ces 3 piliers permettent de diminuer la demande et donc de consommer moins sans diminuer le confort (une box internet qui est éteinte la nuit avec un simple programmateur n'est pas une contrainte ni une frustration, mais une économie réelle de plusieurs dizaines d'euros annuels). Ces économies peuvent être réalisées sans hypothéquer les activités économiques et industrielles.

    - La transition énergétique a besoin d'un cadre clair et des objectifs à long terme afin de donner aux investisseurs un cadre « prévisible » sur le long terme.


    - Les investissements dans les énergies renouvelables peuvent sembler à priori importants, mais sont très rentables lorsque l'on prend en compte les « coûts évités » : évitement des coûts liés aux problèmes de santé, aux dommages dus aux émissions de gaz à effet de serre.


    La France possède suffisamment de toitures bien exposées sans qu'il soit nécessaire de multiplier les centrales au sol. Laissons les terres agricoles aux agriculteurs pour atteindre les objectifs de production d'électricité d'origine solaire : il y a assez de place sur les toitures des fermes, des entreprises et des logements des populations.

     

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 2 fois.
Pompe à chaleur ou chaudière gaz pour maison neuve ?
Je vais faire construire une maison de plein pied de 135 M2 habitable (21). Pour le chauffage et eau chaude , on nous propose la pompe à chaleur ou la chaudière gaz propane avec citerne. J'ai lu pas mal d'article mais je n'arrive pas à faire mon choix. Pourriez-vous svp nous conseiller cdt
La consommation dans une maison neuve de plein pied sera faible
Le point positif est le vecteur eau chaude : dans votre région, choisissez le plancher chauffant à très basse température à faible inertie qui apportera un très grand confort (le sol ne sera jamais glacial en hiver) et une économie d'énergie. La consommation dans une maison neuve de plain-pied sera faible. Elle sera étanche à l'air, mais il faudra bien l'isoler notamment dans les combles perdus avec un isolant dense comme la laine de bois, la laine de coton ou la ouate de cellulose. Le but étant d'obtenir un maximum d'inertie avec le déphasage de ces isolants. Concernant le chauffage, installez soit une chaudière simple à gaz avec 2 capteurs solaires thermiques pour la fabrication de l'eau chaude sanitaire. Le gaz est une énergie fossile, mais l'électricité issue du nucléaire n'est pas mieux avec l'atome incontrôlé. Les chaudières hybrides dans le neuf sont intéressantes, mais leur coût est à étudier. Les pompes à chaleur ne sont pas fiables, de nombreux usagers nous écrivent pour nous raconter leurs déboires pour des pompes à chaleur qui sont à remplacer au bout de 10 ans. La qualité du courant est dégradée dans certaines régions, elle affecte les cartes électroniques et leur vieillissement prématuré. Rappelons que comme pour l'électroménager, les cartes destinées à une clientèle captive coûtent quelques dizaines d'euros à la fabrication, mais sont remplacées pour plusieurs centaines d'euros. Obsolescence programmée, dites-vous ? Non bien sûr : une loi l'interdit, mais notre société de consommation multiplie les modèles et les références à l'infini : il suffit de visiter les déchetteries qui sont le signe du grand gaspillage organisé.