La combustion du bois : 100000 T de poussières par an

Dernière modification :

Le bois représente 10.5 Mtep soit 1000000 tonnes équivalent pétrole de la consommation d’énergie en France (soit 4 % de la consommation totale d’énergie).

La part du chauffage individuel représente 72 % et la part du chauffage industriel et collectif 28 %.

 

100000 tonnes de poussières par an

100 000 tonnes de poussières sont émises par la combustion du bois. Plus de 96 % de poussières sont issues des appareils à bois bûche, principal émetteur du secteur habitat-tertiaire.

À l'horizon 2050, le bois énergie représentera environ 25 Mtep/an, son développement devra se faire avec des appareils performants et automatisés à granulés et plaquettes équipés de filtres à particules.

 

Le schéma ci-dessous compare les énormes différences de performances en matière d’émissions de particules fines selon le type d’installation de chauffage au bois. Une cheminée classique émet jusqu’à 440 fois plus de particules qu'un appareil performant fonctionnant aux granulés de bois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6.7 millions de chauffages au bois installés en France

Le bois bûche est le combustible pour le chauffage au bois le plus utilisé par les particuliers. Sa consommation en France est estimée à 51 millions de stères pour 6,750 millions d’appareils de chauffage et 1,4 million de cheminées ouvertes. Le chauffage à bois représente 20 % de l’énergie thermique totale consommée.

La forêt Française menacée : un patrimoine précieux à préserver


Le respect des normes : obligatoires pour la biomasse

 

L’utilisation de la biomasse comme moyen de chauffage devra se conformer aux normes en vigueur, respecter un dimensionnement adapté des chaufferies, adopter une filtration appropriée qui permettra de limiter au maximum les émissions de particules fines. Ces exigences permettront de concilier une limitation de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre.

 

Cet enjeu est impératif pour le développement harmonieux d’une énergie locale difficilement délocalisable, qui valorise l’économie locale. L'avantage des forêts et de ses ressources est leur indépendance et leurs contraintes très éloignées des bulles spéculatives, non soumises aux variations des cours du pétrole et avec un impact limité sur le changement climatique en raison de leur caractère renouvelable.

 

Biomasse : l'énergie issue des matières organiques

 

L'utilisation du bois dans une maison neuve est-elle possible ?

L’utilisation de poêle ou insert à bois ou granulés moderne dans une habitation neuve RT 2012 génère peu de particules au vu des faibles consommations de bois annuellement utilisées.

 

Que choisir comme chauffage poêle à bois ou granulés de bois

Besoin d'aide  un conseiller vous appelle

 

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes