La maison écologique, critères, notions et aspect symbolique

Dernière modification :

Une maison écologique doit rester en harmonie avec l'environnement dans lequel elle est implantée. Un habitat écologique doit utiliser des matériaux non polluants pour l'environnement à tous les stades de leur vie (extraction, fabrication, transport, mise en œuvre, démolition).

Maison-ancienne-écologique-pierre-ardoises-Pyrénées-Picbleu.jpg

 

Sommaire

 

1. Critères de la maison écologique

Les critères sont multiples, complexes et répondent à plusieurs objectifs :

  •  La protection de l'environnement.
  •  La santé des professionnels de la construction.
  •  La santé des riverains.
  •  La santé des occupants des logements.

 

La nature recèle des merveilles de perfection très proches de nous. Il est toujours intéressant de s'en inspirer.

La simplicité rend les choses belles. Photo de cristaux de glace Picbleu ®

Cristaux-de-glace-au-soleil-levant-Picbleu.jpg

 

 

 

 

 

 

Matériaux de construction verts naturels sains et écologiques

- Générer un minimum de déchets lors des travaux. Utiliser des matériaux ne dégageant pas de substances toxiques (COV) de façon à assurer aux occupants du logement une qualité de vie intérieure saine grâce à une absence de pollution sonore, de polluants chimiques, de l’absence de rayonnements et de champs électromagnétiques (polluants).

Les polluants atmosphériques extérieurs et intérieurs

- De bénéficier d’une hygrométrie correcte dans toutes les pièces à vivre.

Aération bâtiments, VMC ventilation mécanique naturelle

- D’avoir un confort acoustique de bon niveau.

Les isolants modernes laines minérales et plastiques alvéolaires

- De consommer un minimum d'énergie grâce aux efforts réalisés sur l’exposition du bâtiment et du choix des isolants.

Guide habitat isolation thermique sol murs combles toit

- D’investir dans au moins une énergie renouvelable.

Energie

Maison écologique en pierre

Une maison durable doit rester en harmonie avec l'environnement dans lequel elle est implantée. Photo Picbleu ®

2. La notion de confort thermique

  • La température et le degré d'hygrométrie.
  • L’espace, la luminosité (espaces extérieurs, patio, puits de lumière, jardin intégré ou extérieur modifient la sensation d’espace et de volumes).
  • Le voisinage.
  • Le confort thermique d'été assuré par une orientation cardinale du bâtiment.
  • Le confort thermique d'hiver.
  • Le type de chauffage.

3. Le chauffage

L’isolation, l’inertie de la maison, associés au système de chauffage, sa rapidité de chauffe et sa facilité d’usage sont essentielles.

L’utilisation de matériels de chauffage les plus faiblement polluants pour l'environnement à tous les stades de leur vie (extraction, fabrication, transport, mise en œuvre, usage, démolition).

Le chauffage de l'habitat, les systèmes et les énergies

4. L'aspect symbolique

Le système de chauffage reste fortement lié à l'aspect symbolique du mode de chauffage.

Dans un logement, une cheminée à bois est associée à deux sortes d'ima­ges.

La première image est celle de la convivialité. La cheminée est ressen­tie comme un point central symbolique chaleureux. Les craquements et le crépitement du feu apportent une sensation agréable près du foyer, rapproche la famille tout en favorisant une ambiance propice aux échanges.

La seconde image, plus pragmatique, est celle des contraintes dues au stockage du bois, au risque de faire venir des insectes xylophages, la manutention, les odeurs de fumée, le nettoyage de l’âtre ou des parois vitrées de l’insert, à l'entretien et aux nuisances occasionnées par les poussières.

Un même élément peut donc susciter deux réactions diamétralement opposées.

Souvent, les différentes énergies sont associées à des images :

Feu égale incendie.

Gaz égale explosion.

Électricité égale coût élevé.

Fioul égale pollution.

Exemple de physiologie humaine

Un bâtiment est chauffé à 19 degrés, la température de confort est atteinte (ratio température/hygrométrie correct) l’un des occupants va toucher un radiateur à eau chaude de chauffage central qui n’est plus alimenté en eau chaude, car la température de consigne 19° est atteinte : cette personne va avoir une sensation de froid et l'impression que la pièce n’est pas chauffée uniquement parce que le métal de l'émetteur est froid lors du toucher.

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion