Le bois déchiqueté de chauffage caractéristiques prix

Dernière modification :

Bois déchiqueté de chauffage pour les chaudières habitat Photo Picbleu.jpg


Cet article traite de la définition des plaquettes à bois déchiqueté, des chaudières à bois déchiqueté, des crédits d'impôt, de l'entretien, des coûts, des rendements de cette énergie dont la filière est en développement constant en France. Le bois déchiqueté est adapté au chauffage de grandes habitations, ce combustible permet d’alimenter une chaudière de chauffage central entièrement automatisée et à régulation de température très précise. 

Sommaire

1. Les plaquettes ou briquettes
2. Le tableau du bois déchiqueté
3. Les énergies de chauffages comparées
4. Le coût d'exploitation des appareils à bois déchiqueté
5. Les chaudières au bois déchiqueté
6. Trouver une entreprise qualifiée RGE

1. Les plaquettes ou briquettes

Les plaquettes ou briquettes sont également du bois déchiqueté ou des résidus de bois très secs (7 à 10 % d'humidité), mais compactés. Il prend plus de place que le bois déchiqueté, son avantage majeur est son pouvoir calorifique plus élevé que celui du bois bûche. Le coût d’un kWh de plaquettes forestières varie de 1,5 à 4 centimes d’euros. Le coût des plaquettes forestières se situe entre 41 et 120 € par tonne environ. 

Cette fourchette de prix des plaquettes montre que le tarif peut varier du simple au triple selon le mode de fabrication (moyens industriels ou artisanaux). Afin de diminuer le coût de revient de la plaquette, tous les paramètres doivent être optimisés : la mécanisation de la récolte, les techniques de broyage, les circuits de logistique et les distances de transports, autant d’éléments qui sont à prendre en compte dans le prix final.

2. Le tableau du bois déchiqueté 

Le pouvoir calorifique du bois déchiqueté le rend très intéressant lorsque l'on dispose d'une grande maison, idéalement d'une forêt et de suffisamment de place. Comme toutes les énergies, le bois déchiqueté possède des avantages et des inconvénients qu'il faut étudier avant de faire son choix.

Tableau des principales caractéristiques

AVANTAGES : Subventionné : bénéficie d’un crédit d’impôt sur le prix de l'appareil uniquement si le poêle est posé par un professionnel. Rendement assurant une économie de 30 % sur la facture de fioul avec une pollution moindre. 

Le prix du bois est moins sujet aux fluctuations comme celle du pétrole. Le bois déchiqueté est une ressource énergétique naturelle, disponible localement et qui présente de multiples avantages. Sa combustion par exemple ne dégage pas de CO2 supplémentaire comme c’est le cas pour les combustibles fossiles. Ceci constitue donc une contribution notable dans les efforts entrepris pour lutter contre le réchauffement de la planète.

 La quantité de bois produite chaque année par la nature est supérieure à la consommation.

L’emploi du bois déchiqueté ne nécessite pas l’abattage d’arbres supplémentaires étant donné qu'il est possible de recycler toutes sortes de restes de bois tels que dosses ou branches. Contrairement au pétrole ou au nucléaire, le bois déchiqueté ne peut déclencher aucune catastrophe environnementale — ni pendant la phase d’exploitation, ni pendant le transport ni lors du stockage, ni pendant la combustion. 

Un autre avantage non négligeable : le bois déchiqueté permet également de créer des emplois locaux.

La livraison de plaquettes ne pose plus dans l'ensemble, de problèmes d'approvisionnement au niveau national. Les particuliers peuvent se faire livrer le bois en plaquettes avec autant de facilités que les granulés de bois, un combustible bois industriel de plus en plus importés de différents pays d'Europe (Pays de l'Est, Espagne, Portugal) et d'Amérique du Sud et du Nord.

Une chaudière à plaquettes est généralement construite pour consommer plusieurs combustibles bois : Plaquettes et copeaux bruts, granulés de bois, sciures brutes, sarments de vignes déchiquetés, noyaux ou coques de fruits. Ce n'est pas le cas des chaudières à granulés ne pouvant consommer que des granulés fabriqués avec des moyens industriels et de plus en plus importés de différents pays d'Europe et d'Amérique du Nord.

UTILISATION : Une chaudière à bois déchiqueté (appelé également « plaquettes forestières ») peut être utilisée en chauffage, en complément d'un chauffage de base solaire dans une maison « basse consommation » bien isolée.  La température est réglée à l'aide d'un thermostat et les modèles les plus simples sont posés sur le sol et raccordés à une conduite de fumée fixe sortant par la toiture. Il existe également des modèles sous forme d'inserts.

PERFORMANCES : Une tonne de bois déchiqueté fournit entre 2200 et 3900 kWh d'énergie.

PRIX : De 25000 € à 35000 € hors taxes, y ajouter un raccord au conduit de fumée et nouveau tubage de ce conduit pour garantir son étanchéité. Un conseil préférer un tubage en inox isolé et rigide (plus cher à l’investissement, mais n’ayant pas de protubérances à l’intérieur qui fixent la suie et empêchent un ramonage aisé).  

INCONVENIENTS : Investissement plus lourd qu'une installation classique. Produit efficace, les filières sont en plein développement, il existe donc sur les secteurs des difficultés à s'approvisionner en bois déchiqueté. À besoin d'électricité pour son fonctionnement automatique. 

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES : Marques de chaudières et installateurs

 

 3. Les énergies de chauffages comparées

Comparatif prix énergies en centimes kWh Doc Picbleu

Le bois déchiqueté est très intéressant d'un point de vue économique ainsi qu'en termes de rejets environnementaux pour les utilisateurs possédant une place suffisante.

* Le calcul des émissions de CO2 de l'électricité fait l'objet d'un long débat en France en raison de l'utilisation du nucléaire, ainsi trois méthodes de calcul coexistent, chacune fournissant des résultats très différents : la première méthode propose un contenu de 180g/CO2/kWh pour le chauffage électrique alors que la seconde méthode obtient entre 500 et 600 grammes de CO2. L'électricité ne libère pas de CO2 lors de son utilisation, mais elle en génère lors de sa production en amont (extraction minerai d'uranium, enrichissement, etc.).

En France, l’électricité n’est pas seulement produite par des centrales nucléaires ou hydrauliques. Pendant les périodes de pointe dues aux chauffages électriques (radiants, convecteurs, pompes à chaleur, etc.), les centrales thermiques sont fortement sollicitées pour répondre aux besoins en électricité.

4. Le coût d'exploitation des appareils à bois déchiqueté

Pour calculer approximativement la consommation annuelle d’une chaufferie bien dimensionnée avec un climat tempéré moyen, il suffit de diviser par deux la puissance en kW de la chaudière et on obtient le nombre de tonnes consommées par saison de chauffage. Exemple : Chaufferie de 20 kW = 10 tonnes de plaquettes de 20 à 30 % d’humidité par an = 40 m3 environ de châtaignier par an. Environ 65 euros la tonne. (voir tableau comparatif des énergies). N. B. : Dans le tableau ci-dessous, les émissions de C02 intègrent l'activité de l'ensemble de la filière : production, abattage, transformation, transport, etc.

Tableau d’équivalences moyennes pour 15000 kW/heures de chaleur fournie *
Type de combustible
Quantité nécessaire
Coût annuel
Émission de CO2
Granulés
3.3 tonnes
440 €
500 kg
Plaquettes sèches
15 m3
330 €
500 kg
Bûches de bois
11 stères
440 €
600 kg
Fioul domestique
1500 litres
1500 €
7000 kg
* Besoins annuels moyens d'une maison actuelle de 150 m²
  • 5. Les chaudières au bois déchiqueté

    Les puissances disponibles sont à adapter exactement aux besoins pour éviter un sous fonctionnement qui devient polluant pour l’environnement et destructeur pour la durée de vie de la chaudière.

    Chaudière à bois Documentation Acqualys

    Différents constructeurs de chaudières à bois proposent des appareils fonctionnant uniquement aux granulés de bois, au bois déchiqueté, aux plaquettes de bois, aux briquettes de bois, à la poussière de céréales ou aux céréales.

     

  • 6. Trouver une entreprise qualifiée RGE

    Grâce au portail Picbleu, il est possible de rechercher, de choisir un professionnel du bâtiment certifié RGE.

    Ce label RGE attribué aux entreprises est indispensable pour tous les travaux de pose, de travaux de rénovation énergétique ou d'installation de systèmes de chauffage utilisant des EnR (énergies renouvelables). En effet, pour pouvoir bénéficier des aides publiques respectant les normes environnementales (crédit d'impôt, primes, Certificats d'Économies d'énergie, etc.) la mention RGE est obligatoire.

    Notez que tous les autres travaux d'amélioration, de création ou de réparation comme la pose de salle de bains, le sanitaire, la plomberie, etc. n'entrainent pas l'obligation de faire appel à une entreprise labellisée RGE (L'obligation de faire appel à une entreprise RGE est donc obligatoire lorsque les travaux peuvent bénéficier d'une aide).

     Trouver un professionnel RGE dans votre région

     

    Pour votre projet de rénovation énergétique, la qualité de réalisation des travaux est primordiale afin d'obtenir un résultat performant pour diminuer sur le long terme vos consommations et vos dépenses énergétiques. 

    Toutes les entreprises et tous les professionnels qui accompagnent un particulier dans la formulation de ses besoins, aux conseils sur ses choix, à la réalisation des travaux d'amélioration thermique et énergétique ainsi qu'au suivi de leur réalisation puis des gains énergétiques dans le temps doivent posséder des compétences reconnues par des organismes certificateurs. 

    La transition énergétique, un concept apparu il y a déjà plusieurs années, permet des économies de ressources tout en répondant aux problématiques globales du réchauffement climatique, de l’atteinte à la biodiversité, de la raréfaction des énergies fossiles et de l’inégalité des sources d’approvisionnement.

    La mention RGE

    La mention RGE est une mention fédératrice créée par les Pouvoirs publics, l'ADEME et les organismes représentant les professionnels.
    La mention RGE est facile à reconnaître avec le logo : 

    LOGO RGE Reconnu Garant Environnement Portail habitat Picbleu

    Le sigle RGE est une mention fédératrice créée par les Pouvoirs Publics, l'ADEME et les organismes représentant les professionnels. Initialement appelée Reconnu Grenelle Environnement, la mention RGE signifie désormais Reconnu Garant Environnement.

    Fiez-vous à une entreprise RGE

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion