Le bois déchiqueté, une solution d'énergie économique de chauffage

Dernière modification :

Bois déchiqueté de chauffage pour les chaudières habitat Photo Picbleu.jpg


Cet article présente le bois déchiqueté (appelé également plaquettes forestières), à ne pas confondre avec les granulés de bois, eux aussi provenant de la ressource bois, mais dont la fabrication et la distribution nécessitent un traitement plus industriel. Cet article traite de la définition des plaquettes à bois déchiqueté, des chaudières à bois déchiqueté, des crédits d'impôt, de l'entretien, des coûts, des rendements, des avantages et des inconvénients de cette énergie dont la filière est en développement constant en France.

Sommaire

  1. Le bois déchiqueté : définition
  2. Le bois déchiqueté, ressource inexploitée
  3.  Un combustible plus satisfaisant
  4. La photosynthèse
  5. Comment obtient-on du bois déchiqueté ?
  6. Comment se présente le bois déchiqueté ?
  7. Comment le bois déchiqueté est-il fabriqué?
  8. Le pouvoir calorifique
  9. Les chaudières au bois déchiqueté
  10. Le bois déchiqueté est-il compétitif ?
  11. Existe-t-il un label pour le bois déchiqueté ?

1. Le bois déchiqueté : définition

Souvent, le bois provient de la propriété de l'utilisateur et sert à alimenter les chaudières à bois déchiqueté, ce type de chauffage est souvent présent dans des habitations situées en milieu rural qui généralement n'ont pas de problème de place pour le stockage. Le bois déchiqueté est donc très intéressant d'un point de vue économique ainsi qu'en termes de rejets environnementaux pour les utilisateurs possédant une place suffisante.

Le bois déchiqueté est adapté au chauffage de grandes habitations, ce combustible permet d’alimenter une chaudière de chauffage central entièrement automatisée et à régulation de température très précise. Son pouvoir calorifique le rend très intéressant lorsque l'on dispose d'une grande maison et de suffisamment de place. Comme toutes les énergies, le bois déchiqueté possède des avantages et des inconvénients qu'il faut étudier avant de faire son choix. Les plaquettes ou briquettes sont également du bois déchiqueté ou des résidus de bois très secs (7 à 10 % d'humidité), mais compacté. Il prend plus de place que le bois déchiqueté, son avantage majeur est son pouvoir calorifique plus élevé que celui du bois bûche. Le coût d’un kWh de plaquettes forestières varie de 1,5 à 4 centimes d’euros. Le coût des plaquettes forestières se situe entre 41 et 120 € par tonne environ. 

2. Le bois déchiqueté, ressource inexploitée

Les sols forestiers ont besoin de la décomposition de ces branches pour enrichir et nourrir l'humus qui protège les sols de toutes dégradations. Le bois échiqueté est donc une ressource naturelle largement disponible et exploitable. Le bois déchiqueté est un combustible naturel présenté sous forme de petits morceaux de bois homogènes d’environ 3 x 3 x 0,5 cm qui permettent d'alimenter des chaudières de bois de chauffage pour les particuliers, entreprises et collectivités.

le carbone serait à nouveau fixé par la génération d’arbre à venir dans les forêts gérées durablement, comme c’est théoriquement le cas dans les forêts françaises. Ce processus ne participerait donc pas à l’augmentation du taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère terrestre. En outre, il faut noter que d'après des données prouvées, la ressource française en bois de chauffage est loin d’être exploitée intelligemment, puisqu’on estime que l’accroissement biologique annuel de nos forêts est de plus de 80 millions de mètres cubes et que l’on exploite seulement les deux tiers de cette production. Il faut souhaiter que ne se renouvellent pas des catastrophes et des aléas climatiques comme ceux qui ont eu lieu le 24 janvier 2009 dans le sud-ouest de la France qui ont abattu prés de 32.8 millions de m3 d'arbres.

3. Un combustible plus satisfaisant

L'exploitation des centrales nucléaires, l'envoi de CO2 lié à l'exploitation de l'uranium et son transport, l'utilisation des centrales thermiques à charbon, fioul ou gaz lors des périodes de pointe hivernales dues à un surdéveloppement de l'électricité utilisée pour le chauffage, provoque une production de gaz accentuant le dérèglement climatique.

La combustion du fioul ou du gaz naturel transforme du carbone (qui était stocké dans le sous-sol depuis des millions d’années) en gaz carbonique (CO2). Le CO2 fait partie des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. La combustion à base de ces énergies fossiles contribue donc à l’augmentation de la concentration de gaz à effet de serre responsables du réchauffement planétaire et de ses conséquences.

À l’opposé, la combustion du bois ne libère dans l’atmosphère que le carbone stocké progressivement par les arbres au cours de leur croissance (photosynthèse).

4. La photosynthèse

Mécanisme du cycle du carbone photosynthèse

La lumière et la chlorophylle participent au stockage du carbone grâce au phénomène de photosynthèse. Schéma Picbleu.

Il est possible de caractériser les plaquettes forestières par leur granulométrie, leur taux d'humidité, leur pouvoir calorifique, mais également par leur taux de cendres, leur taux de poussière ainsi que la présence de corps étrangers ou de moisissures.

5. Comment obtient-on du bois déchiqueté ?

La fabrication du bois déchiqueté est obtenue :

  • soit par le broyage avec un appareil de forte puissance afin d’assurer une qualité et un calibre du produit parfaitement adapté à son utilisation future.
  • soit à partir des déchets d’exploitation forestière.
  • soit en recyclant les déchets de production des scieries.

Le séchage du bois une fois broyé est nécessaire afin d'optimiser sa combustion et se réalise soit à l’abri sous un hangar ou à l’extérieur protégé par une bâche lestée.

6. Comment se présente le bois déchiqueté ?

Il se présente sous 2 formes :

  • Le bois déchiqueté brut (des bois supérieurs à 80 mm) passe dans une déchiqueteuse pour être utilisé sans transformation.
  • Le bois déchiqueté peut être compacté, il s'agit de briquettes (parfois appelées plaquettes par certains professionnels).

7. Comment le bois déchiqueté est-il fabriqué ?

Le bois déchiqueté est fabriqué grâce au déchiquetage ou au broyage des résidus de l’entretien et de l’exploitation des forêts, haies et espaces non forestiers.

Un temps de séchage généralement effectué en forêt pendant une durée de 6 mois à 1 an est nécessaire. Le coût d’exploitation global est généralement trop élevé pour des bois dont le diamètre est inférieur à 80 mm. Le volume horaire pouvant être déchiqueté est trop faible pour être rentable. Certains scieurs possèdent des broyeurs qui leur permettent de recycler leurs déchets au rythme de 1 m3 à l'heure.

8. Quel est le pouvoir calorifique du bois déchiqueté ?

Le bois déchiqueté est commercialisé en volume avec pour unité le mètre cube apparent (MAP) qui est la quantité contenue dans un volume apparent de 1 m3.

Le pouvoir calorique inférieur (PCI) du bois déchiqueté est variable suivant plusieurs paramètres.

9. Les chaudières au bois déchiqueté

Différents constructeurs de chaudières à bois proposent des appareils fonctionnant uniquement aux granulés de bois, au bois déchiqueté, aux plaquettes de bois, aux briquettes de bois, à la poussière de céréales ou aux céréales.

Chaudière à bois Documentation Acqualys

 

 

10. Le bois déchiqueté est-il compétitif ?

Le bois déchiqueté est-il un combustible intéressant financièrement ?

Le bois déchiqueté est très intéressant d'un point de vue économique ainsi qu'en termes de rejets environnementaux pour les utilisateurs possédant une place suffisante. ce combustible permet d’alimenter une chaudière de chauffage central entièrement automatisée et à régulation de température très précise. Ses caractéristiques et son prix le rendent très intéressant lorsque l'on dispose d'une grande maison et de suffisamment de place.

* Le calcul des émissions de CO2 de l'électricité fait l'objet d'un long débat en France en raison de l'utilisation du nucléaire, ainsi trois méthodes de calcul coexistent, chacune fournissant des résultats très différents : la première méthode propose un contenu de 180g/CO2/kWh pour le chauffage électrique alors que la seconde méthode obtient entre 500 et 600 grammes de CO2.

L'électricité ne libère pas de CO2 lors de son utilisation, mais elle en génère lors de sa production en amont (extraction minerai d'uranium, enrichissement, etc.). En France, l’électricité n’est pas seulement produite par des centrales nucléaires ou hydrauliques.

Pendant les périodes de pointe dues aux chauffages électriques (radiants, convecteurs, pompes à chaleur, etc.), les centrales thermiques sont fortement sollicitées pour répondre aux besoins en électricité.

11. Existe-t-il un label pour le bois déchiqueté ?

L’ONF (Office National des forêts) et le Groupe de Coopération Forestière ont signé en 2007 une marque commune « Forêt Énergie » afin d'identifier et de favoriser l'utilisation des plaquettes forestières provenant des forêts publiques. Cette appellation garantit un combustible issu de forêts exploitées dans le respect des normes en vigueur.

Les aides financières sur les chaudières à bois

aides primes subventions crédit d'impôt Portail habitat Picbleu

Faites-vous-aider-ou-demandez-un-devis

  • Quel est le coût des plaquettes ?

    Les plaquettes ou briquettes sont également du bois déchiqueté ou des résidus de bois très secs (7 à 10 % d'humidité) mais compacté. Il prend plus de place que le bois déchiqueté, son avantage majeur est son pouvoir calorifique plus élevé que celui du bois bûche.

    Le coût d’un kWh de plaquettes forestières varie de 1,5 à 4 centimes d’euros. Le coût des plaquettes forestières se situe entre 41 et 120 € par tonne environ. Cette fourchette de prix des plaquettes montre que le tarif peut varier du simple au triple selon le mode de fabrication (moyens industriels ou artisanaux).

    Afin de diminuer le coût de revient de la plaquette, tous les paramètres doivent être optimisés : la mécanisation de la récolte, les techniques de broyage, les circuits de logistique et les distances de transports, autant d’éléments qui sont à prendre en compte dans le prix final.

  • Unités de mesure du bois déchiqueté

    Quelles sont les unités de mesure du bois déchiqueté ?

    Combien pèse 1 MAP (Mètre Cube apparent) de bois ?

    •  Un mètre cube de bois frais pèse de 300 à 350 kg
    •  Un Mètre cube de bois sec pèse de 250 à 300 kg

    Le mètre cube apparent (MAP)

    L'unité de mesure pour le bois déchiqueté est le mètre cube apparent (MAP) pour des plaquettes de bois non tassées.

    •  Un stère de bois fournit environ 1.5 m3 de plaquettes
    •  Un m3 de bois plein fournit environ 2.5 MAP
Commentaires
Cet article a été commenté 1 fois.
Des précisions sur les plaquettes de bois
La livraison de plaquettes ne pose, dans l'ensemble, plus de problèmes au niveau national.Le particulier peut de faire livrer avec autant de facilités que le GRANULES combustible bois industriel qui n'est pas fabriqué avec 'des plaquettes compressées (comme l'indique votre texte)' mais avec des sciures de plus en plus issues de billons bruts transformés en plaquettes lesquelles sont ensuite réduite en sciures après affinage couteux en énergie grise. Avantage non précisé: Une chaudière à plaquettes est généralement construite pour consommer plusieurs combustibles BOIS . Plaquettes et copeaux bruts / Granulés (et oui! / Sciures brutes/ Sarments de vignes déchiquetés/ Noyaux ou coques de fruits ... Ce n'est pas le cas des chaudières à granulés ne pouvant consommer QUE des granulés fabriqués avec des moyens industriels et de plus en plus importés de différents pays d'Europe et d'Amérique du Nord. La encore l'amalgame entre chaudières à granulés et celles à plaquettes ne devrait pas être fait. C'est pourtant le cas dans la présentation ci dessus par ailleurs très documentée bien que manquant d'une remise à niveau.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes