Le gaz en citerne est-il une bonne ou une mauvaise idée ?

Dernière modification :

Le gaz propane en citerne qui souffre d'une image dégradée en raison du prix et de pratiques opaques de certains distributeurs gaziers reste-t-il une énergie intéressante en raison de autonomie et absence de compteur intelligent générateur de rayonnements ?
Avantages et inconvénients du gaz propane en citerne par rapport au gaz naturel. Informations sur les tarifs du gaz propane en citerne pour les particuliers 

 

 

Les choix proposés

Un couple de jeunes internautes qui ont l'intention de faire construire une maison nous ont posé la question pour savoir si le gaz en citerne était une bonne ou une mauvaise idée, car leur terrain est situé sur une commune non desservie en gaz naturel.

Une proposition concernant du gaz propane avec une citerne louée avec un abonnement mensuel a été proposé par leur constructeur de maisons individuelles 

Des panneaux solaires ont été proposés pour la production de l'eau chaude sanitaire.

Ils ont également eu des informations concernant un chauffe-eau thermodynamique.

 

Avec la masse d’informations diffusée sur tous les médias, chaque groupe vantant son produit,  il est difficile de se faire une opinion lorsque l’on est candidat à la rénovation ou l’amélioration d’une habitation. 

 

Le poêle à granulés de bois

Ils avaient auparavant envisagé un poêle à granulés pour chauffer leur maison de 123 m2 habitables.

 

Le poêle à bois bûche : trop polluant

Les usagers peuvent s’ils tiennent au bois énergie, mettre un poêle à bois. Effectivement, un poêle bois bûche peut être intéressant pour un particulier pouvant s’approvisionner facilement en bois local. Mais les polluants atmosphériques générés par la combustion du bois bûche ne sont pas compatibles avec la qualité de l'air. Gare aux voisins qui ne supportent pas la fumée et les odeurs !
Il existe même des poêles à bois bûche compatibles RT 2012, cependant ni les bureaux d’études ni Picbleu ne recommandent pas ce type de solution en standard, car cela doit être considéré comme un appoint ponctuel. 

Certains fabricants ont tendance à effectuer des réglages spéciaux destinés à optimiser le rendement des appareils à granulés avant de les envoyer en test avant d'obtenir le Procès Verbal d'essai. Une fois obtenu, l'appareil est distribué avec les normes grand public : résultat, soit les vitres noircissent en quelques heures de fonctionnement et les cendriers sont vite encrassés, soit la vitre reste relativement propre, mais le rendement est dégradé.

L'actualité de 2015 a démontré que les fabricants automobiles agissaient de la même façon. Pneus surgonflés, piste neuve, moteur optimisé, pilote professionnel, conditions météo optimales donnent des consommations de carburant qu'il est impossible d'obtenir en pratique. Il en est de même pour les calculs de COP des pompes à chaleur. La liste est longue.

 

Le poêle à granulés de bois

Les poêles à granulés de bois sont des appareils qui utilisent l’une des énergies les moins chères, c'est leur avantage financier principal, car le confort est moyen par rapport à un chauffage central à eau chaude : manutention, nettoyage, obligation de laisser les portes ouvertes pour les transferts de chaleur, convection des poussières, mauvaise diffusion des zones chaudes, etc.

Ce moyen est toutefois nettement préférable aux appareils à bois bûches aux fumées polluantes dont le rendement est médiocre.

 

Rappelons qu'il n'existe pas d'énergie écologique. 

Toute production d'énergie entraine une poluttion. Avec la masse d’informations diffusée sur tous les médias, où l'on trouve tout et le contraire de tout, chaque groupe vantant son produit, il est difficile de se faire une opinion lorsque l’on est candidat à la construction, la rénovation ou l’amélioration d’une habitation.

Pour tous les logements situés dans des communes non desservies par le réseau canalisé de gaz naturel, le choix du gaz propane en citerne utilisé comme source de chauffage de production d'eau chaude sanitaire et la cuisson est une solution alternative possible à condition de bien choisir son distributeur.

Certains critères sont à connaître absolument pour ne pas se tromper.

 

Le kWh est moins élevé que l'électricité utilisée avec des radiateurs et plus confortable que le bois (le stockage est plus simple, le chauffage mieux réparti, un programmateur peut gérer la température et les périodes de chauffe ou d'abaissement de température).

Avec une maison neuve RT 2012, il n'existe que l’embarras du choix, car la consommation, quelle que soit l’énergie sera faible. À contrario, avec une maison ancienne, il faudrait penser autrement que choix d'énergie et générateur de chauffage donc penser efficience globale du logement.

 

Le gaz dans les constructions neuves

Pour les constructions très bien isolées, le gaz naturel est une énergie relativement accessible financièrement (investissement/amortissement/coût d'exploitation) dont un développement très important est prévu pour les prochaines années en raison de multiples investissements réalisés dans les gisements inexploités. La complémentarité des énergies avec l’hybridation des énergies est l’avenir.

Il existe des chaudières hybrides qui couplent soit 2 énergies (une pompe à chaleur plus une chaudière à condensation gaz en relève), trois énergies (le solaire en plus) ou 4 énergies (avec en plus un minéral qui s’appelle zéolithe). 

 

L'association du gaz et du solaire

Une chaudière gaz condensation murale peut produire le chauffage et l’eau chaude sanitaire que vous pourrez coupler à des panneaux solaires thermiques pour produire de l'eau chaude gratuite si le montant du budget le permet.

Il existe de nombreux appareils performants fonctionnant au gaz dont les chaudières hybrides qui couplent une pompe à chaleur et une chaudière à condensation à gaz qui ont un coût d'exploitation particulièrement faible.

 

Le gaz de ville et le gaz des champs

 

Il existe plusieurs distributeurs de Gaz naturel en compteur, gaz de ville, gaz canalisé GRDF ou de Propane en citerne gaz GPL ou compteur de gaz liquéfié qui sont des gaz de nature différente.

 

Soit, votre habitation sera branchée sur un compteur gaz naturel si votre terrain est desservi par le réseau de gaz naturel canalisé GRDF

Soit sur une citerne de gaz enterrée ou aérienne compacte qui assurera l’autonomie pendant toute la période hivernale.

 

Le gaz naturel

Le méthane dont l'appellation commerciale est le gaz naturel est appelé également « gaz de ville » acheminé en partie par des canalisations souterraines ou sous-marines, le gaz naturel ne nécessite pas la mobilisation de wagons sur chemin de fer ou de camions sur les routes et ne doit pas être stocké.

 

Le gaz propane


Le gaz propane qui est pourtant une énergie intéressante en raison de son autonomie et de l'absence de compteur gaz intelligent générateur de rayonnements électro magnétiques, jouit d'une mauvaise réputation, car des pratiques opaques ont alerté les associations de consommateurs et la justice. Contrairement à ce que l'on lit sur des sites qui vendent d'autres énergies le gaz propane n'est pas 15% plus important que celui du chauffage par convecteurs électriques !

Les actions en justice et La loi Hamon ont contraint beaucoup de sociétés gazières à mettre un peu plus de transparence dans leurs opérations commerciales et leurs méthodes de fonctionnement.

Quelques rares sociétés ont réagi favorablement et ont modifié leurs offres et leurs services, certaines ont complexifié leurs offres sous couvert de transparence, d'autres attendent de nouvelles contraintes. 

 

• Le gaz propane permet les 3 usages (chauffage, production d'eau chaude sanitaire et cuisson)

• Le propane est une énergie fossile relativement « propre » : la comparaison du cycle de vie du gaz propane (extraction, raffinage, transport et consommation) avec le cycle de vie des autres énergies (le fioul domestique notamment) que le gaz propane est moins polluant. La combustion du gaz propane produit du CO2, des gaz, de l'acide chlorhydrique et de la vapeur d'eau (le fioul produit de l'acide sulfurique)

 

1. Les avantages du gaz propane en citerne 

 

Le coût d'investissement

 

Le prix d'une chaudière gaz est moins élevé qu'une pompe à chaleur ou une chaudière fioul. Dans le neuf, la consommation énergétique étant basse, l'amortissement d'un appareil coûteux sera difficile (tarif de départ élevé, obsolescence programmée de certains matériels, fiabilité, coût réel d'exploitation et non pas celui annoncé par le fabricant, etc.)

 

La propreté

Le gaz propane n'est pas salissant et ne laisse aucun dépôt dans les canalisations des installations de gaz permettant un entretien plus facile et moins fréquent.
Contrairement à ses concurrents (fioul et autres produits pétroliers), la combustion du propane n'émet pas de particules nocives pour la santé. Il est préférable pour vos voisins que l'énergie soit le gaz plutôt que le fioul domestique dont les fumées malodorantes polluent l'atmosphère.

 

La flexibilité

• Le gaz propane appelé gaz en vrac est accessible pratiquement partout, les seules contraintes sont liées au respect de la réglementation concernant l'environnement immédiat de la citerne et son accessibilité. La route d'accès ne doit pas être limitée en tonnage et permettre au camion-citerne de manoeuvrer aisément et en toute sécurité. 
• La vaporisation du gaz propane est possible en théorie jusqu'à -44 °C.

 

L'adaptabilité


La résistance aux températures extrêmes est toutefois limitée par de nombreux facteurs :

- Temps de soutirage du gaz (plus la durée est importante et plus le gaz givre)
- Température extérieure (plus la température est basse et plus le gaz givre)
- Niveau de remplissage de la citerne (plus le niveau baisse et plus le gaz givre)
- Capacité du réservoir (plus la taille de la citerne est petite et plus le gaz givre)
- Puissance de l'appareil utilisant le gaz (plus le débit demandé est important et plus le gaz givre)

 

L'absence de compteur polluant

Pour l'instant à a différence d'EDF qui impose par sa filiale ENEDIS le compteur LINKY (ou Engie le compteur GAZPAR ou les fournisseurs d'eau potable qui envisagent de poser des futurs compteurs d'eau), des compteurs générant des ondes électromagnétiques nuisibles pour notre santé, seul un seul propanier s'est lancé dans un relevé à distance avec son dispositif ECOCONFORTIQUE qui n'a pas rencontre de succés en raison de son coût.

 

2. Les inconvénients du gaz propane en citerne 

 

Le prix du gaz

  •  Le gaz propane plus cher que le gaz naturel (environ 2 fois plus au kWh) reste moins cher que l'électricité et plus confortable que le bois.
  •  Il demande des logements très bien isolés : idéalement les constructions neuves dont la faible consommation autorise le gaz propane à condition que l'abonnement soit faible.
  •  Il semble qu'une « négociation » des contrats est possible en réalité c'est un leurre : certains propaniers facturent le prix fort à leurs anciens clients et attendent les réclamations pour leur proposer un nouveau contrat moins intéressant.
  •  Le marché du propane est assuré par 6 grands acteurs AntargazButagazFinagaz ex TotalgazPrimagazSogasud ex Repsol et Vitogaz (distribution par citernes) qui livrent plus de 90 % du secteur résidentiel.
  • Le gaz propane est livré par camion de livraison dont le moteur à explosion fonctionne au gasole (brancher un moteur sur le réservoir de gaz lui-même serait plus intéressant pour la qualité de l'air)

Des prévisions placent le marché du propane dans les années à venir sur des tarifs plus proches de ceux d'autres pays européens comme l'Allemagne, la Belgique, pays dans lesquels la concurrence sur le marché du propane est plus forte qu'en France. Résultat : les prix sont environ deux fois moins chers que la moyenne des propaniers en France.

 

Le stockage

  • Une citerne aérienne semblable à un cigare est particulièrement disgracieuse et inesthétique sur un petit terrain, d'ailleurs les qualificatifs populaires ne manquent pas : bonbonne, barrique, etc.
  • Une citerne enterrée demande des travaux de génie civil pour son installation (creusement du trou, évacuation des déblais, etc.)
  • L'enlèvement de la citerne entraînera des cicatrices sur le terrain ou la pelouse pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois, suivant la saison.

 

La mise à disposition

Les citernes sont majoritairement mises à disposition par le fournisseur de gaz pendant toute la durée d'engagement.

Un système de consigne, consignation, dépôt de garantie, de location ou encore un prix du gaz propane majoré permet de financer tous les services annexes (entretien triennal, décennal, maintenance, nettoyage, etc.). 
les fournisseurs de propane proposent à leur clientèle des contrats les engageant sur une période plus ou moins longue (entre 1 et 5 ans)

 

Les remises sur barème

Pour 4 marques sur 6, la politique de vente est d'accorder des remises individuelles à chaque client nouveau ou ancien qui fait une réclamation, car les barèmes officiels sont trop élevés pour être compétitifs.

La loi de Pareto est appliquée 80 % des clients font confiance, n'ont pas le temps ou l'envie de négocier et les 20 % restants manifestent leurs désapprobations pour le prix du gaz qui leur est facturé, car ils ont vu sur ce site le comparatif des prix de la tonne de propane.

La marge bénéficiaire s'effectue sur les 80 %, le marché du propane est un marché juteux. Les anciens clients payent plus cher le gaz que les nouveaux arrivants.

Les différences de prix sont souvent justifiées par les compagnies gazières en raison de la localisation du logement, la consommation annuelle du client, la durée de son engagement, le type de paiement, la période de livraison souvent plus chère en hiver qu'en été.

Les prix du propane peuvent varier de 140 % entre un même type de client dans la même marque. Rappelons qu'un barème doit être juste, compétitif, d’un niveau de prix acceptable sans avoir recours à des remises qui sont toujours variables, discriminatoires et de ce fait injustes, elles peuvent donc être attaquées en justice. Nous sommes donc opposés à toute remise consentie sur le barème gaz, une technique de vente qui fait partie de pratiques discutables, d'un autre âge et que nous ne cautionnons pas.

Une remise possède un caractère variable d'un client à un autre, ce que l'on peut qualifier de « prix à la tête du client » ce qui est inacceptable.

 

Les frais de résiliation


Les frais de résiliation sont importants et dissuasifs en cas de rupture avant l'expiration du contrat.

 

L'achat de la citerne de gaz

Très peu de clients sont propriétaires de la citerne (moins de 10 %). Les fournisseurs de gaz restent propriétaires de la cuve (une plaque métallique signale la propriété incessible et inaliénable de la marque).
Les usagers qui préfèrent être propriétaires de leur citerne n'ont que peu d'avantages.

Leur liberté est bridée par le coût d'achat du réservoir, les frais d'installation de la cuve éventuels et les différents frais (entretien, maintenance, entretien triennal et décennal, etc.) et l'obligation de souscrire un contrat d'exclusivité de fourniture de gaz. (A la différence du fioul domestique pour lequel bizzarement l'entretien n'est pas obligatoire alors que les citernes de fioul enterrées anciennes fuient et se remplissent d'eau). Il faut noter que pour le fioul, les cuves sont souvent mal installées dans des locaux (cellier, garage, sous-sol, etc.) attenants aux pièces de vie ce qui entraîne une pollution intérieure due aux vapeurs des hydrocarbures.

 

 

Les réserves de gaz naturel conventionnel

 

Les réserves de gaz naturel conventionnel sont estimées à 60 années de consommation, selon des données issues de PE, Pétroleum Économistes.

Des chiffres contestés par « Peak Oil and Energy Independance : Myth and Reality ».

4 pays contrôlent 55 % des réserves de gaz naturel conventionnel : Russie, Iran, Qatar et Arabie Saoudite. 

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
J'évite les frais cachés et je profite des conseils efficaces de Picbleu pour réduire mes factures
Je m'informe
Sans Engagement

 

Le meilleur fournisseur de gaz propane en citerne
Le meilleur fournisseur de gaz propane en citerne

Cette étude détaillée constituée de 21 pages descriptives actualisée au 22 septembre 2018 compare les différents prix des marques de gaz avec une courbe d'évolution de tarifs

49.90 € TTC

Plus d'infos

 

Commentaires
Cet article a été commenté 4 fois.
Conseillez-vous de mettre le gaz propane dans une maison neuve sinon quelle énergie ?
Actuellement en plein projet de construction d'une maison neuve RT2012. Je souhaiterais avoir un avis extérieur concernant le mode de chauffage de notre future maison. La maison fera 120 m² sur deux étages, l'emplacement n'est pas desservi par le gaz de ville naturel. Notre constructeur nous conseille l'installation d'une citerne de gaz en propane dans le sol mais plusieurs personnes de mon entourage me déconseillent fortement cette solution. (notamment le prix du propane et de l'abonnement élevé, engagement long et frais de résiliation élevés). Mes différentes visites sur des forums et association gaz ne m'ont pas rassuré. Quelles seraient les autres solutions éventuelles ? Merci pour votre avis éclairé et merci pour les pages sur la construction qui m'ont bien aidé pour les choix. En vous remerciant par avance
La réglementation RT 2012 impose des seuils de consommation d'énergie 50 kWh
La maison possède une taille raisonnable, seul le bas sera chauffé. La réglementation RT 2012 impose des seuils de consommation d'énergie à ne pas dépasser qui sont de 50 kWh d'énergie primaire par m2 et par an. La consommation annuelle sera basse contrairement aux maisons construites entre 2005 et 2012 dont le seuil était de 150 kWh. La consommation prévisible de gaz étant donc faible, il faudra choisir un fournisseur de gaz dont l'abonnement annuel sera faible (moins de 50 € par an). Certains fournisseurs de gaz ont des tarifs de location ou d'abonnement trop élevés toujours ramenés au mois ce qui minimise le coût facial. Proscrire tout compteur divisionnaire inutile et coûteux qui donne des m3 traduits en kWh puis transformés en centimes kWh par un coefficient incertain. Le poêle à granulé de bois est une alternative intéressante, mais sans le confort du fait qu'il faut manipuler des sacs de 15 kg et effectuer un entretien manuel régulier pour enlever les cendres et faire ramoner le conduit 2 fois par an. Les chaudières à granulés sont chères et pas adaptées au marché du neuf. Rien ne vous empêche si ce n'est votre budget de mettre en complément de l'installation de chauffage central (radiateurs basse température ou plancher chauffant très asse température un poêle à granulés de bois qui baissera votre dépendance au propane et qui en intersaison ou lors d'une longue soirée d'hiver vous permettra de voir une flamme qui réchauffe le cœur et l'âme.
Contrat flexipack 3 ans prix garanti 2 ans mais frais très importants de résiliation
Bonjour, je viens de négocier un nouveau prix avec Antargaz. Jusqu'à aujourd'hui, la négociation se faisait via une remise commerciale. Maintenant, on me propose un contrat flexipack sur 3 ans avec un prix garanti pendant 2 ans. Si au bout de ces 2 années de contrat je veux partir, des frais très importants de résiliation me seront facturés, à savoir 1897,99€ (calculée au prorata du temps restant à courir jusqu'à l'échéance). Je trouve que nous sommes pris en otage. Que pensez-vous de cette façon de procéder. bien cordialement
Les nouveaux contrats sont parfaitement bordés d’un point juridique
Pris en otage est bien grand mot, car c’est tout de même le client qui décide de rester ou partir vers un autre fournisseur ou une autre énergie. Le fait d’accepter qu’une multinationale pratique une politique de prix élevés qu’il faut sans cesse marchander n’est pas acceptable. Ce mécanisme fonctionne, car certains usagers acceptent le principe tacitement en levant le doigt pour demander une remise. Ces entreprises sont rompues à ces pratiques, elles facturent des tarifs élevés pour satisfaire les diktats des fonds de pension (caisses de retraite) et attendent tranquillement les doléances d’une partie de ses clients. Lorsque ces mêmes sociétés ne payent pas d’impôt en France on atteint le sommet de l’intolérable. Une faible partie de leurs clients les contacte, car certains usagers ne savent pas comment sont fixés les prix, font confiance, sont occupés par leur travail (actifs) ou ont peur de demander (clients âgés). Les nouveaux contrats sont parfaitement bordés d’un point juridique et ne vont pas dans l’intérêt des usagers, vous l’aviez remarqué. Une solution serait de rajouter en complément une énergie comme le granulé de bois très économique. Il existe des poêles qui fonctionnent sans électricité et offre l'autonomie à la différence des chauffages qui fonctionnent tous avec un circulateur électrique : https://www.picbleu.fr/page/poele-granules-de-bois-autonome-silencieux-sans-electricite
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces