Le tarif règlementé gaz naturel va t-il augmenter ?

Dernière modification :


Les tarifs réglementés du gaz naturel sont déterminés par l'État après avis consultatif de la CRE (Commission de régulation de l'énergie). Tous les jours de nombreuses questions sont posées sur le gaz naturel et sur le gaz propane en citerne qui sont deux gaz différents l'un distribué par compteurs l'autre dans des bouteilles ou des citernes de gaz liquide. Vous pouvez nous consulter pour toute question relative au gaz.


Les tarifs réglementés du gaz naturel révisés mensuellement, appliqués par Engie ex GDF Suez, diminuent au 1er mars 2016 en moyenne de 3,2 %. Plus de six millions de foyers sont concernés par cette baisse pour le sixième mois consécutif.

Cette baisse tarifaire concerne les usagers qui utilisent le gaz :

- uniquement pour la cuisson (- 0,6 %),
- pour un double usage, cuisson et eau chaude (- 1,2 %)
- pour le chauffage au gaz (- 1,9 %).

Les évolutions des tarifs de vente de gaz naturel représentent une baisse cumulée de 15,8 % depuis le 1er janvier 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel sont constitués d'un prix de détail qui n'inclut pas encore les diverses taxes, mais intègrent les coûts d'approvisionnement d'Engie.


En février, ces tarifs avaient déjà baissé de 1,86 %, dans un contexte de chute des cours du pétrole. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans sa délibération du 27 janvier 2016 avait annoncé une baisse.

Important :

les clients qui ont souscrit une offre de marché à prix libre, y compris chez Engie (ex GDF Suez), ne sont concernés ni par les baisses, ni par les hausses du tarif réglementé pendant toute la durée de leur contrat.
Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole et les prix de marché, proposés par la société de gaz Engie ex GDF Suez et par ses concurrents.

Les tarifs règlementés subsistent pour les particuliers, mais pour les clients professionnels du gaz naturel et de l'électricité, ces tarifs ont été supprimés au 1er janvier 2016. Ces professionnels ont dû souscrire une offre à prix libre sur le marché.


Pour les particuliers, après quelques mois de baisse, les tarifs réglementés du gaz vont augmenter dès juillet 2016. Les tarifs d'acheminement du gaz naturel sont révisés chaque année par la Commission de régulation de l'énergie. Le gendarme du marché français de l'énergie, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a décidé d'augmenter à partir du 1er avril 2016 les tarifs d'acheminement du gaz naturel. La hausse sera en moyenne de 4,6 % pour GRTgaz, filiale d'Engie ex GDF Suez, et de 5 % pour TIGF (Transport Infrastructures Gaz de France).

Flamme gaz

 

La hausse des tarifs d'acheminement du gaz naturel est répercutée sur le consommateur

 

 

 

Environ 6,65 millions de foyers sont impactés par la fluctuation des prix du gaz.


Comment sont fixés les tarifs règlementés du gaz naturel ?

Avant 2013, les prix du gaz étaient révisés tous les trimestres actuellement tous les mois. Ces prix tiennent compte des coûts d’approvisionnement d’Engie en gaz naturel et des coûts hors approvisionnement (approvisionnement, coûts commerciaux, transport, stockage, distribution,etc.). Le transport est l'un des postes les plus importants.


Entre janvier 2008 et octobre 2011, le prix du gaz a augmenté de 30 %.
Entre janvier 2013 et mars 2015, le prix du gaz a baissé d’environ 10 %.

Comparez les prix de tous les fournisseurs de gaz en citerne de 1999 à ce jour

 

 

 

 

 

 

 

Ne pas s'adresser n'importe où pour vous informer

 

 

 

Quelles sont les erreurs à éviter ?

 

Sur de nombreux sites, il est possible de lire : « Demandez un devis auprès d’un autre gazier afin de bien comparer ». Cette phrase incitative propose de passer à l'action en remplissant un formulaire ou en téléphonant à une plateforme téléphonique. Elle s'empressera de vous mettre en contact avec plusieurs sociétés : ce que vous pouvez très bien faire vous-mêmes...


Pour les sites qui vivent de la collecte de données et de la multiplication des envois des coordonnées à de multiples acteurs (gaziers, énergéticiens, fabricants, etc.), ce commerce est très lucratif, mais ne va absolument pas dans l'intérêt des usagers.

Il est possible de lire sur ces sites que les réductions négociées individuellement par chaque consommateur auprès de leur fournisseur ne reflètent pas le barème de prix officiel. Oui, si l'on omet volontairement de préciser que l'on connaît parfaitement les conditions les plus avantageuses et qui sont parfaitement définies par le nombre et la diffusion des propositions de prix. Sur ce site Picbleu, nous recevons quotidiennement des courriels d'usagers et nous archivons toutes les données (devis, offres, etc.) qui nous permettent d'avoir une idée précise des prix pratiqués pour aider tous ceux qui nous le demandent.

L'intérêt offert par ces sites de collecte de devis est pour vous est très limité, car si vous voulez obtenir des informations, il suffit d'aller s'inscrire sur le site internet de chaque distributeur de gaz pour demander directement un devis !

Vente abusive d'adresses de consommateurs de gaz

 

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages