Energie

les 13 pires choses qui feront échouer votre négociation gaz

Date de mise à jour : 01/11/2022
Temps de lecture : 5 minutes

La plupart des contrats de gaz ou d’électricité comportent des clauses défavorables aux clients. La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et répression des fraudes) procède depuis 2014 à une vérification de la bonne mise en œuvre des conditions générales de ventes et s'assure que les meilleures pratiques notamment liées au démarchage sont correctement appliquées. Cet article traite du gaz propane en citerne dont parfois la négociation est difficile voire impossible.

  1. Les fournisseurs de gaz en citerne
  2. 13 cas qui vous feront échouer

Certaines obligations défavorables

Lorsque vous avez signé votre contrat d'exclusivité de livraison de gaz propane, vous avez marqué "lu et approuvé", mais vous avez surtout approuvé sans lire. De toutes façons vous n'avez pas les connaissances suffisantes pour apprécier les modalités d'un contrat. Certaines contraintes vous sont défavorables : 

  • les prélèvements automatiques obligatoires,
  • les factures électroniques imposées sans accord exprès et préalable du consommateur,
  • les facturations forfaitaires annuelles calculées unilatéralement,
  • les frais en cas d'impayés,
  • les frais en cas de résiliation de contrat.

Les fournisseurs de gaz en citerne 

On le sait, les prix des barèmes pour les anciens clients sont élevés, les plateformes d'appel et de réception des doléances des clients sont formées pour tenter par tout moyen de garder les consommateurs qui désirent quitter leur gazier.
La recette est la même : vous vous réengagez sur un autre contrat et le distributeur vous octroie une remise conjoncturelle limitée généralement à 24 mois.
Cette remise est calculée de façon à ce que le prix de la tonne de gaz se rapproche du concurrent le moins cher du marché.

Parfois les citernes sont difficilement accessibles pour les retirer (photo) ou enterrées ce qui représente pour le client un inconvénient : celui d'avoir son jardin abimé par un tractopelle. Ces 2 types d'installation rend les clients captifs.

 citerne_aerienne_gaz_propane_fournisseur_primagaz.png

13 cas qui vous feront échouer 

Il existe 13 pires choses qui feront échouer votre négociation pour obtenir des prix correct pour votre équipement gaz en citerne.

1 Vous êtes nouveau client

Vous venez de signer un contrat qui vous engage pour plusieurs années. Vous subissez les hausses, mais sans pourvoir véritablement les maîtriser. Il faudra patienter pour attendre la fin du contrat.

2 Vous êtes ancien client

Vous aviez signé un contrat avec un dépôt de garantie ou consigne (qui n'existent plus pour la majorité des fournisseurs) et vous ne payez rien d'autre que le gaz. Généralement, le gaz est facturé cher et le seul moyen est d'accepter une nouvelle offre moins intéressante, car si le gaz est un peu moins cher, un abonnement s'y rajoute.

3 Vous avez une cuve enterrée

Le réservoir de gaz propane enfoui est implanté dans un jardin arboré qui sera dévasté en cas de changement de fournisseur. Vous aurez tendance à accepter des conditions moins favorables financièrement pour éviter de déterrer la cuve. Sachant que la réglementation peut dans le cadre de l'entretien obligatoire décennal contraindre au retrait du réservoir pour la requalification.

4 Vous êtes pressés 

Vous ne savez pas quel est le juste prix du gaz propane, vous n'avez pas vraiment le temps ni l'attention pour comparer les différents fournisseurs. Vous êtes face à un opérateur téléphonique qui vous incite a aller vite, car l'offre promotionnelle se termine dès qu'il a raccroché son combiné ou à la fin de la semaine. Vite vite vous vous réengagez !

5 Vous vous êtes réengagés avec un nouveau contrat

Vous aviez téléphoné il y a quelques mois pour manifester votre mécontentement pour la hausse continue du gaz et vous aviez obtenu un petit rabais en euro/tonne sur le barème qui ne fait qu'augmenter. Avec un nouveau contrat qui vous lie un peu plus, car les contrats sont de plus en plus juridiquement verrouillés. 

6 Vous aviez obtenu une remise bloquée qui est arrivée à échéance

Vous aviez fait confiance en signant un contrat de 5 ans avec un prix bloqué 2 ans. Problème retour au barème officiel qui a fortement augmenté DOUBLANT le prix de la tonne de gaz. Le montant de votre dernière facture de livraison de GPL en témoigne.


7 Vous avez fait des travaux et vous consommez peu de gaz

Les travaux d'amélioration thermique et énergétique de votre logement ont porté leurs fruits. Vous consommez peu de gaz et vous n'intéressez plus votre fournisseur. Pour certains distributeurs les petits consommateurs sont pénalisés par des tranches tarifaires plus élevées. En clair vous payez le même prix pour vos dépenses de chauffage malgré vos efforts pour moins consommer.


8 Vous avez un compteur à gaz

Vous vous êtes engagés avec un contrat de livraison de gaz en citerne avec un compteur en m3 qui une fois transformé avec un coefficient abstrait vous donne des centimes/kWh.

  • Soit il s'agit d'une citerne collective sur laquelle plusieurs compteurs sont installés.
  • Soit il s'agit d'une citerne individuelle avec un seul compteur divisionnaire qui ne sert à rien, mais dont l'abonnement est coûteux.

9 Vous avez épuisé votre capital points

Lorsque vous "négociez" votre contrat la première fois, le fournisseur vous octroie une remise à durée limitée qui se rapproche du prix le plus bas du marché. Mais même si l'opérateur vous a suggéré à l'oreille "ne vous inquiétez pas dans 24 mois vous nous appelez et on renégociera". Oui, mais la prochaine fois il sera beaucoup moins généreux avec le montant de la remise sur le barème de gaz qui aura lui augmenté de façon très généreuse pour le fonds de pension.

10 Vous avez vendu votre logement

Le nouveau propriétaire ne veut pas continuer avec votre fournisseur, vous devrez assumer tous les frais de démontage, de reprise de gaz restant et de transport.


11 Vous avez connu des problèmes le trésorerie

Vous êtes qualifiés de mauvais payeur et vous devez payer d'avance une somme pour être livrés avec des frais de pénalités. Il est impossible de négocier quoi que ce soit.


12 Vous êtes locataires de votre logement

C'est le propriétaire bailleur qui a les cartes en main, vous ne pouvez qu'accepter ou vous en aller.


13 Vous aviez acheté votre citerne

Vous avez changé d'énergie pour une pompe à chaleur par exemple et votre distributeur vous conseille d'aller chercher ailleurs un moyen de faire retirer la citerne à vos frais pour le dégazage, le démontage et le transport.

Demandez conseil

C'est un service unique d'une personne qui cherche vraiment à vous aider et qui met son grain de sel dans la mécanique bien huilée d'internet.
Lisez les avis des particuliers qui ont eu l'aide gratuite de Picbleu

05 64 11 52 84

(numéro normal non surfacturé). 

Inscrivez-vous pour bénéficier du meilleur prix

economisez-budget-gaz-propane-citerne.png