Les 5 mesures de la loi Macron du secteur immobilier

Dernière modification :

La loi Macron modifie 5 règles touchant l'immobilier : le délai de rétractation est rallongé, le logement intermédiaire est favorisé, les recours jugés abusifs sur les permis de construire sont limités et les règles d'urbanisme sont simplifiées. Le texte législatif d'Emmanuel Macron sur « la croissance et l’activité » modifie certaines mesures.

Sommaire

  1. La loi Macron rallonge le délai de rétractation
  2. La loi Macron clarifie certaines règles de la loi ALUR
  3. La loi Macron veut développer le logement intermédiaire
  4. La loi Macron va limiter les recours jugés abusifs sur les permis de construire
  5. La loi Macron simplifie les règles d'urbanisme

1. La loi Macron rallonge le délai de rétractation

Pour éviter tout engagement hasardeux lorsque vous achetez un logement, la loi prévoit un délai pendant lequel vous pouvez vous rétracter, sans subir de pénalités financières, après avoir signé une promesse ou un compromis de vente. Vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 10 jours pendant lequel vous pouvez revenir sur votre décision après avoir signé une promesse ou un compromis de vente.

L’acheteur dispose d’un délai de 10 jours au lieu de 7 auparavant pour se rétracter.

Que la transaction soit conclue entre particuliers ou devant un notaire, l'acheteur peut revenir sur sa décision et annuler l'achat sans aucune pénalité. Il existe un délai de rétractation après la signature du compromis de vente qui permet à l'acheteur de bénéficier d'un droit de rétractation de dix jours qu'il peut exercer sans avoir besoin de justifier d'un motif particulier.

Ce délai de rétractation est applicable à tout acheteur particulier (c'est-à-dire qui n'est pas professionnel) qui achète son logement (un bien à usage d’habitation). Il faut noter que le vendeur ne bénéficie pas de ce droit, car une fois le compromis signé, il ne peut pas revenir sur sa décision : il reste donc engagé à l'égard de l'acheteur.

Comment calcule-t-on le décompte du délai ?

Le décompte des dix jours de rétractation commence à partir du lendemain du rendez-vous fixé par le notaire pour la signature du compromis de vente. Le notaire désigné chargé de la vente a préparé le compromis grâce aux informations transmises par le vendeur et l'acheteur : titre de propriété, identité et situation matrimoniale des intéressés.

La signature du compromis est effectuée par le vendeur et l'acheteur, le notaire remet ensuite l'acte à l'acheteur en main propre. Lorsque l’avant-contrat a été signé chez un professionnel (agent immobilier ou notaire), celui-ci peut remettre directement le document à l’acheteur contre émargement ou contre récépissé. Le délai commence à courir dès le lendemain. Si le dernier jour du délai de rétractation tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié, il est prorogé jusqu’au premier jour ouvrable suivant.

Le délai de rétractation court lorsque l’avant-contrat a été « notifié », c'est-à-dire communiqué à l’acquéreur ou à chacun d’eux (par exemple, un couple qui achète un bien en commun). Cette notification est réalisée par l'envoi d'une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) ou « par tout autre moyen présentant des garanties équivalentes pour la date de réception ou de remise » (par exemple, par acte d’huissier).

Cette notification peut également être faite par le vendeur ou par le professionnel qui a rédigé l’acte. À noter également : c’est le jour de l’envoi du recommandé qui est retenu pour le délai, et non le jour où le courrier est reçu par le vendeur.

Comment l'acheteur peut-il se rétracter ?

L'acheteur adresse un courrier à son vendeur en recommandé avec accusé de réception l'informant de son souhait de renoncer à la vente. Il n'est pas obligé de donner les raisons de sa rétractation, lorsque les dix jours sont passés, il est définitivement engagé.

Le délai est-il de 21 jours pour récupérer les fonds versés ?

Lorsqu'un avant-contrat est conclu directement entre particuliers, sans intervention d’un professionnel, aucun versement d’argent ne peut être demandé lors de la signature. Un versement d’argent pourra avoir lieu, mais seulement après l’expiration du délai de rétractation de 10 jours.

Lorsque l’avant-contrat est conclu par l’intermédiaire d’un professionnel disposant d’une garantie financière, l’acheteur verse une somme représentant environ 10 % du prix de vente. Lorsque l'acquéreur se rétracte, l’agent immobilier ou le notaire dépositaire des fonds doit les restituer dans un délai maximal de 21 jours.

Ce délai démarre le lendemain de la date de rétractation. Les notaires refusent les chèques d’un montant supérieur à 10 000 euros, car au-dessus de ce montant, le paiement s’effectue systématiquement par virement bancaire. Ce dépôt de garantie viendra en déduction du règlement du solde.

2. La loi Macron clarifie certaines règles de la loi ALUR

Modifiant la loi Alur, le préavis pour quitter un logement en zones tendues passe à un mois pour tous les baux. Les membres d’une coopérative d’habitants pourront louer leurs logements au sein de l’immeuble en habitat participatif. Des assouplissements ont été mis en place sur la concurrence des contrats de syndic. La clarification des congés pour vente à la découpe et les délais de prorogation des baux sont modifiés par la loi Macron.

3. La loi Macron veut développer le logement intermédiaire

Le logement intermédiaire est une catégorie de logement destinée aux ménages dont les revenus sont trop élevés pour prétendre aux logements sociaux, mais qui n’ont pas les moyens d’accéder ou de rester dans le parc privé.

La loi Macron permet aux collectivités situées en zones tendues d'aider la construction de ce type de bien afin d’augmenter de 30 % la construction de ces logements. Il faut noter que les dispositions de la loi Macron ne s'appliquent pas aux communes carencées au titre de la loi SRU.

En pratique, les bailleurs sociaux pourront, dans le cadre de programmes mixtes, vendre jusqu’à 30 % des biens du projet en VEFA. Les organismes HLM dédiés au logement intermédiaire peuvent acheter désormais des bureaux afin de les transformer en logements intermédiaires.

4. La loi Macron va limiter les recours jugés abusifs sur les permis de construire

Les procédures « d’action en démolition » vont être recentrées uniquement sur les zones sensibles (parcs nationaux, zones Natura 2000, zones inondables) afin d’éviter, suivant les termes employés par le gouvernement « des recours abusifs mafieux ».

Selon les chiffres du ministère de l’Économie, ce serait près de 40 000 projets de logements (principalement contre des logements sociaux) qui auraient été bloqués à cause de ces recours en surnombre. Le ministère du Logement précise que « les dispositions permettant de s’opposer et de démolir toute construction qui ne respecte pas les règles d’urbanisme ou de construction » seront maintenues.

Sont visés les travaux réalisés sans permis, ceux qui ne sont pas conformes à l’autorisation obtenue, ou ceux qui pourraient porter atteinte au droit des tiers (sur le plan civil ou pénal).

5. La loi Macron simplifie les règles d'urbanisme

Sont visés les projets d’intérêts économiques majeurs qui pourront bénéficier d’une autorisation unique. Afin de simplifier le processus administratif, les autorisations existantes connexes à l’autorisation ICPE (installation classée pour la protection de l’environnement) sont supprimées.

Le ministère de l’Économie précise que ce principe d’autorisation unique « au-delà des expérimentations actuellement prévues », pourra être généralisé grâce à l'action du gouvernement qui agira sur ordonnance pour concrétiser l’objectif de réduction des délais et de simplifier les démarches liées aux permis de construire.

L'aide efficace d'un professionnel

Le rôle essentiel du conseiller immobilier consiste à écouter ses clients, connaître leurs priorités, comprendre les besoins afin de les conseiller sur le choix du bien, le bon prix et de son cadre de vie.

Demandez de l'aide à notre conseillère immobilier.

Aide immobilier achat vente location Pays basque www.Picbleu.fr

  • Comment vendre vite son terrain, maison ou appartement ?

    maison_et_lierre.jpg

    Pour vendre rapidement sa maison ou son appartement en France, un acquéreur sur deux préfère le « bouche à oreille » ou les petites annonces pour négocier directement avec le propriétaire pour essayer de faire baisser les prix tout en évitant les frais d'agence.

    Constatant qu'une vente immobilière sur deux se conclut entre particuliers, les agents immobiliers ont décidé de partager leurs annonces, pour vendre davantage de biens, imitant ainsi les États-Unis, le Canada ou l'Australie. Dans ces 3 pays, huit ventes immobilières sur dix s'effectuent par l'intermédiaire d'une agence immobilière.

    Lorsque vous voulez vendre votre maison ou votre appartement, vous entrez dans une agence, soit elle vous propose :

    - de signer un mandat simple qui vous permet votre bien en vente en parallèle et par vous-mêmes
    - de signer un mandat exclusif : l'agence sera la seule à pouvoir vendre votre logement pendant généralement trois mois (il est possible de négocier la période de un à trois mois).

    Pendant la durée du mandat exclusif, lorsque vous vendez vous-même votre bien, vous devrez verser une commission à l'agence.

    Depuis 2009, les agences immobilières ont créé le mandat exclusif partagé, un fichier commun qui regroupe tous les mandats exclusifs de toutes les agences immobilières indépendantes grandes comme petites. Ainsi, votre bien sera proposé dans d'autres agences qui proposent à leurs clients d'autres biens que les leurs, car les agences travaillent en réseau.

    Pour le vendeur, l'avantage incontestable est d'avoir un seul interlocuteur unique : l'agence que vous avez choisie. Pour l'acheteur, l'agence lui proposera un plus grand nombre d'offres actualisées en réseau : ses biens, plus ceux des autres agences affiliées.

    Les transactions sont accélérées, mes ventes plus rapides. Selon la profession des agents immobiliers, une annonce signée en mandat simple met en moyenne cinq mois avant de trouver acheteur, par contre en mandat exclusif partagé, l'annonce reste trois mois.

    Une annonce sur huit en mandat simple va trouver preneur
    Une annonce sur trois en mandat exclusif partagé

    Les chiffres confirment que les agences qui partagent leurs fichiers concluent davantage d'affaires.

    Si pour le client vendeur ou acquéreur, le fichier partagé ne coûte rien, en revanche, les deux agences (celle qui propose le bien et celle qui trouve l'acheteur) se partagent la commission à moitié (50-50). Elles perçoivent moins sur une affaire, mais plus que si elles n'avaient rien vendu.

    Notre conseil est de vérifier lorsque vous signez un mandat exclusif qu'il s'agit bien d'une agence qui assure le fichier partagé.

    40.7 % des mandats immobiliers exclusifs sont vendus sous 3 mois

  • L'aide essentielle de Picbleu sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site Picbleu en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages. À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte de la nécessité de complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient (∞ Métaphysique).

    Afin d'illustrer ce propos, donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Picbleu a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Picbleu. Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de ll'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données métaphysiques trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

     

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page