Les peintures dépolluantes et enduits sains écologiques

Dernière modification :

Les peintures contiennent des produits toxiques polyuréthanes isocyanates comme vernis, colles, laques. Quel produit naturelécologique et sain utiliser pour les remplacer ?
Lorsque l'on veut rénover un logement, refaire la peinture est un bon moyen de donner un coup de neuf aux locaux.

Encore faut-il s'assurer que les matériaux et peintures choisis ne présentent pas de risques importants pour la santé

Matériaux-naturels-brique-terre-crue-cuite-argile-Picbleu.png

 

Sommaire

 

 

Risques inconnus et cachés des peintures

Il est impératif de lire attentivement les étiquettes pour vérifier si les produits sont marqués du logo de la norme NF-Environnement dont les peintures et vernis ont été les premiers à s'honorer ou de l'Écolabel européen (ou d'un autre label reconnu, par exemple « l'Ange bleu » allemand).

II existe des milliers de peintures, qui émettent des composés organiques volatils (COV), également variables selon leurs caractéristiques et leur utilisation, notamment sous l'effet d'une élévation de température ou d'une exposition aux UV. Chaque étiquetage doit mentionner le taux de COV (composés organiques volatils)

Il est nécessaire de préparer le support grâce aux enduits qui sont indispensables pour protéger le mur et bien faire ressortir les volumes.


Il faut sélectionner et employer des matériaux et produits qui laissent respirer les murs tout en les protégeant de l'humidité, en évitant des enduits trop imperméables, notamment les enduits synthétiques (qui comportent des composants souvent toxiques et peu respectueux de l'environnement).

 

Il est possible d'utiliser l'argile ou la chaux, des matériaux connus depuis des millénaires, sains, écologiques, naturels, sans transformation chimique ou industrielle. Votre santé n'a pas de prix

 

1. Les polyuréthanes 

Des produits toxiques omniprésents  

Les polyuréthanes sont fabriqués à partir d'isocyanates, et sont utilisés dans les vernis, les colles et les laques, ainsi que pour la fabrication de fibres artificielles, notamment de mousses. La plupart des coussins, des oreillers et des matelas vendus dans le commerce sont maintenant en mousse de polyuréthane.

Le danger des polyuréthanes vient de leurs isocyanates, puissants allergisants respiratoires pouvant provoquer de l'asthme.

Le toluène diisocyanate est d'ailleurs considéré comme un cancérogène humain potentiel par l'IARC (International Agency for Research on Cancer) classé groupe 2B.

La combustion du polyuréthane libère de nombreuses substances chimiques toxiques : isocyanates, acide cyanhydrique, etc.

 

2. Peinture dépolluante 

La peinture dépolluante est une peinture à l'eau classique qui possède la propriété de capter et détruire les polluants qui saturent l'air intérieur. Lessivable et efficace pendant au moins 6 ans, elle est proposée en une multitude de couleurs et de finitions.
La peinture dépolluante est destinée aux murs et boiseries intérieures.

Elle a été inventée en 2013 par la marque professionnelle Onip (« Clean'R»). Elle est disponible dans les magasins Couleurs de Tollens en version blanche à teinter en machine (« Captéo »).

En versions colorées dans les grandes surfaces de bricolage : « Attitude » de Ripolin, « Déco activ' dépolluante" de V33 et "Respiréa" de Colours chez Castorama.

 

3. Composition peinture 

Quelle est la composition de la peinture dépolluante ?

Le principe reste le même même si chaque industriel a développé sa propre formule : la peinture contient une résine chimique qui absorberait les polluants présents dans l'air intérieur, principalement le formaldéhyde, qu'elle transforme en molécules inertes.
La peinture est classée A+, elle émet donc peu de substances polluantes dans l'air. Selon les affirmations des différentes marques, pour quatre murs peints et un plafond, elle permettrait d'éliminer en 24 heures entre 60 et 85 % des polluants présents dans la pièce.
L'efficacité de ces peintures a été testée et validée par un laboratoire indépendant.

Leur action dépolluante est assurée pendant plusieurs années, jusqu'à saturation.

  •  Ripolin annonce une efficacité de 6 ans,
  •  Castorama de 7 ans, V33 de 8 ans,
  •  Tollens entre 7 et 20 ans selon le volume de la pièce, le flux de circulation de l'air et le niveau de pollution.

Attention aux fumeurs

 

4. Quels sont les prix ? 

Exemple d'une peinture et d'un enduit naturel à l'argile

L’enduit de finition composé d’argile, de sables extra-fin, et d’ocres naturels pour certaines couleurs s’applique en une seule couche de 3 ou 4 mm d’épaisseur maximum.
Le nuancier GAMME DESIGN permet de réaliser au total 90 teintes. Argilus présente 12 teintes de base prêtes à l’emploi
L’enduit de finition est parfait pour obtenir une finition soignée et extra-fine s’applique sur tous les supports lisses de l’habitat comme les plaques de plâtre, le plâtre, les enduits chaux et sable, les murs déjà peints, etc.

L’enduit de finition est conditionné en sac de 25 kg et permet de traiter 5 à 6 m² de surface

Marque

Conditionnement

Couleur

Prix  TTC

Ripolin Attitude

Sachet souple 1L

52 coloris
936 en machine à teinter

26,90 €

Enduit de finition Argilus

Argilus

25 kg

Orangé Abricot

46.80 €

ARGILUS monocouche 

Argilus

25 kg

Naturel

20.00 €

Argilus

25 kg

Blanc cassé

32.40 €

Argilus

25 kg

Orange 

20.50 €

 

 

5. Les pièces adaptées 

Quelles pièces sont-elles adaptées à la peinture dépolluante ?

La pièce dans laquelle un tiers de sa vie est la chambre, celle des enfants est à privilégier, car ils sont les plus sensibles à la pollution.

Toutes les pièces dans lesquelles des meubles modernes sont placés notamment ceux en bois aggloméré (principalement contenus dans la colle) et des textiles d'ameublement. Celles dont le sol est constitué de revêtements bas de gamme (PVC, stratifié, moquette).

Dans la cuisine, les meubles modernes, les fumées et vapeurs de cuisson libèrent du formaldéhyde principal polluant toxique de l'air intérieur

 

6. Le vitrificateur sol 

Une solution pour les sols

Il protège le sol tout en assainissant l'air intérieur 

Le vitrificateur « Océanic Air Protect » de Blanchon bloquerait 80 % des polluants émis par le parquet et absorberait jusqu'à 40 % du formaldéhyde présent dans la pièce. Écolabel et étiquette A+, 5 finitions et teintes, à partir de 23,60 euros le litre.

Le formaldéhyde est le principal polluant notoire des espaces clos déclaré cancérogène par l'OMS.

Ce composé organique volatil (COV) provoque différentes pathologies : allergies, asthme, irritations du nez ou des yeux, rhinites et migraines.

 

Nous préférons toutefois lorsque c'est possible du carrelage classique ou du parquet en bois non traité (chêne par exemple), ces exemples évitent des traitements qui ajoutent des composés chimiques

 

7. La chaux naturelle 

L'enduit écologique

La chaux est toujours mélangée à des matériaux très divers (sable, terre, brique pilée, crins de cheval, paille, chanvre...), et toujours avec de l'eau. Matériau écologique par excellence, la chaux constitue un enduit de revêtement unique permettant des jeux de relief et de couleur, ce qui en fait un matériau recherché en décoration

La chaux naturelle est le produit idéal pour assurer une excellente respirabilité du mur 

 

8. Emploi de la chaux 

Ce mélange de chaux et de chanvre permet au mur d'être perspirant, c'est à dire qu'il laisse idéalement passer la vapeur d'eau.

 

La mise en œuvre de la chaux à l'aide d'une taloche est bien moins délicate que l'application du plâtre.

L'enduit à la chaux, très utilisé surtout dans les bâtiments anciens, offre plusieurs avantages: imperméable à l'eau et perméable à la vapeur d'eau, il permet au mur de «respirer» (ne pas retenir l'humidité).

L'enduit à la chaux est isolant, surtout si on lui incorpore des particules de lin ou de chanvre.

Bactéricide, il assainit l'atmosphère. Doté d'une bonne élasticité, il s'adapte sur tous les supports et limite les fissures.

 

9. L'argile naturelle 

 

Le gros avantage de l'argile est lièe au fait qu'un particulier peut lui-même effectuer les travaux pour un prix très raisonnable compte tenu de la qualité du produit et de ses vertus sans se brûler ni ses doigts ni ses poumons

Le coût moyen d’un enduit à l'argile est d'environ 10 € HT/m² suivant le type de produit, la teinte choisie ainsi que le support d’application existant

La mise en oeuvre effectuée par un professionnel coûte entre 25 et 35 € HT par m²

L'enduit de terre de la marque Argilus est parfaitement sain pour l'habitat


Ce mélange d'argile pure, de sable, de lin et de cellulose est plus résistant que les enduits chimiques traditionnels

 

Exemple de prix de sac de 25 kg enduit de terre ARGILUS monocouche 

Marque

Sac

Couleur

Prix  TTC

Argilus

25 kg

Naturel

20.00 €

Argilus

25 kg

Blanc cassé

32.40 €

Argilus

25 kg

Orange 

20.50 €

 

L'enduit torchis Argilus a base d’argile pure sert à corriger les fortes inégalités murales et s’applique jusqu'à 5cm d'épaisseur en 2 couches

 

Prix Enduit torchis d'argile 

Marque

Sac

Couleur

Prix  TTC

Argilus

25 kg

Naturel

21.00 €

Argilus

Big Bag 1T

Blanc cassé

376.00 €

 

Pour les grosses rénovations, l'enduit monocouche est plus économique en Big Bag *  de 1000 kg

Soit 0.37 € TTC  le kg contre 0.84 € TTC en sac * de 25 kg

* 1000 kg représentent 40 sacs  à éliminer en déchetterie et à ne pas brûler : C'est interdit et polluant

Argilus-enduit-de-terre-argile-monocouche-Picbleu.jpg

 

Argilus fabricant français

http://www.argilus.fr

 Argilus-enduit-de-terre-argile-monocouche-matériaux-écologiques-Picbleu.png

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page