Energie

Liste des offres de gaz en citerne La vérité sur ce qui est caché

Date de mise à jour : 29/06/2021

Le gaz le moins cher à prix réduit. Changer de fournisseur de propane en citerne sans rien changer sauf le prix. Faites un geste pour la planète avec le gaz vert biopropane et une compensation carbone. Ces offres sont-elles vraies et efficaces ? Pas sûr !  Cet article répond à chaque question et donne la vérité sur ce qui est caché. 

  1. Le gaz moins cher à prix réduit
  2. Les fournisseurs de gaz verts
  3. Vrai ou faux ?

Picbleu donne les bonnes explications

  • Démêle le vrai du faux
  • Vous tient bien informés
  • Protège votre santé
  • Agit pour l'environnement.

Information 05 64 11 52 84

(prix appel normal non surtaxé) 

Le gaz moins cher à prix réduit 

Ces offres de gaz remisées pendant un certain temps intéressent plus les intermédiaires des multinationales qui n'hésitent pas à donner de fausses informations.

  • Les offres de gaz naturel ou en citerne les moins chères fleurissent sur tous les sites qui ont multiplié les noms de domaine, mais qui appartiennent à la même société.
  • Ces sites agissent dans tous les domaines énergie, banque, services déménagement, etc. Leur but : récupérer vos coordonnées pour les exploiter.
  • Le fait de multiplier les articles permet de saturer les moteurs de réponses et même de figurer en haut des pages afin de récolter les consommateurs crédules.
  • Chaque fois que vous cliquez sur un lien précédé « annonce » l'entreprise paye à chaque clic : cela peut coûter pour certaines grandes sociétés du gaz 200 000 euros par an.
  • Qui paye en finalité ?

    Je peux vous aider ?
    Je peux vous aider ?
    Pour changer de contrat ou de fournisseur… j'évite tous les frais cachés Je profite de conseils simples et pratiques de l'expert Picbleu pour faire le meilleur choix TEL 05 64 11 52 84
    Me contacter
    Sans Engagement
     

Les fournisseurs de gaz verts 

Ces entreprises chargées de récupérer vos coordonnées travaillent avec de puissantes multinationales étrangères. Elles veulent faire croire que leur client propose :

  • L'offre la plus verte avec du gaz bio issu d'huile de vidange ou pire d'huile de palme.
  • L'offre option compteur est même mise en avant ! Rappelons qu'un compteur ne sert à rien lorsque la cuve de gaz dessert un logement unique.
  • Les offres décarbonées ou compensées carbone ne veulent rien dire lorsque l'on achète le droit de polluer en bonne conscience sur les marchés financiers ou l'on paye la tonne de CO2 à... 1 euro. Voir plus bas l'onglet Gaz compensation carbone peu crédible.

Se donner bonne conscience 

Comment des entreprises polluantes se donnent bonne conscience « en plantant des arbres ». Et développent la vente de granulés de bois à l'échelle industrielle : une forêt n'est pas une mine à exploiter jusqu'au dernier arbre. Nous avons absolument besoin de nos forêts c'est vital. Avant de planter des arbres, il faut veiller à ne pas les abattre pour les brûler.

Quand finira-t-on de se servir d'un système inutile de quotas de CO2 où les pays qui ne peuvent pas polluer vendent ce droit ? La planète n'est ni une théorie ni un algorithme, mais un mécanisme parfait, vivant et fragile.

Bienvenue chez Picbleu
Bienvenue chez Picbleu
Vous cherchez des informations sur des solutions logiques simples fiables et surtout qui sont dans VOTRE intérêt ? Ecrivez-nous ou Appelez 05 64 11 52 84
Je m'informe
L'info utile

Vrai ou faux ? 

Les petits accordéons bleus ci-dessous répondent à toutes les questions que vous vous posez (ou pas !).

  • L'offre de biogaz : Pas très vert

    Biogaz ou biopropane ?

    • Le biogaz est un gaz combustible produit par la fermentation de matières organiques (boues d'épuration, déchets organiques industriels ou agricoles, etc.) en l'absence d'oxygène.
    • Le biopropane est issu d'huile de vidange ou d'huile de palme.

    Le gaz naturel

    Le biogaz est un gaz combustible issu de la méthanisation qui doit se substituer au gaz naturel appelé improprement gaz de ville. 

    Le gaz en citerne

    Les forêts tropicales du Cambodge ou d'Indonésie sont rasées pour planter des palmiers en monoculture pour produire de l'huile de palme. Cette activité pollue, appauvrit les sols, élimine la faune et flore tropicale qui sont en voie d'extinction. Les populations locales sont également victimes de cette monoculture intensive à forte rentabilité. 

    L'huile de palme est utilisée dans de nombreux produits y compris alimentaires comme les substituts au beurre qui ne sont pas aussi intéressants que les emballages en plastique l'affirment.

    Il est essentiel en tant que consommateur de ne pas utiliser d'huile de palme pour garder nos forêts indispensables à la vie sur Terre. 

    Le gaz n'y fait pas exception

    Les multinationales du gaz verdissent leur image en proposant du gaz propane additionné de 20 % de biopropane ou de propane constitué à 100 % de ce biopropane. 

  • L'offre compteur gaz : inutile

    L'idée est de fournir avec une citerne un compteur divisionnaire qui va relever le gaz en phase gazeuse en m3 à la sortie de la cuve.

    Rappelons que le gaz est livré en phase liquide (Gaz de Pétrole Liquéfié), car il peut être comprimé facilement à la température ambiante pour être stocké dans des citernes. Raisonnez toujours en euro/tonne de gaz et non pas en kWh.

    Le compteur ne sert à rien

    • L'argument donné par le gazier est « vous ne payez que ce que vous consommez » est fallacieux. De toute façon, vous payez toujours ce que vous consommez même si vous commandez le gaz en vérifiant la jauge.
    • Vous payez votre gaz étalé sans frais sur 12 mois et au bout de l'année le résultat est identique !
    • L'intérêt est surtout pour le gazier qui remplit tous ces réservoirs à sa convenance, utilisant votre citerne comme stockage moins coûteux que des sphères de GPL dans des raffineries et autres centres emplisseurs ou de stockage gaziers.
    • Son autre intérêt est de présenter son offre en indiquant des centimes/kWh et des consommations en kWh difficilement comparables aux offres en euro/tonne.
    • Un compteur gaz indique des m3. Le fournisseur applique sur votre facture un coefficient abstrait qui lui permet de convertir des m3 en centimes/kWh. 

    Conclusion : évitez tout compteur.

  • Gaz compensé CO2 inexact

    L'idée originelle était de remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables (hydraulique, panneaux photovoltaïques, capteurs solaires, fours solaires, éoliennes, etc.). Puis l'idée d'utiliser les arbres pour séquestrer le carbone grâce à la gestion de forêts. Les arbres fixent le CO2 (dioxyde de carbone) tout au long de leur vie dans leurs fibres.

    Le gaz compensation carbone est peu crédible

    On peut polluer, mais si on compense par ailleurs tout va bien ? 

    4 conditions pour la compensation carbone

    Il faudrait remplir 4 conditions difficiles à réunir :

    • La mesurabilité. Rester capable à tout instant de mesurer la quantité de CO2 « évitée ».
    • La vérifiabilité. Vérifier les émissions évitées ou capturées.
    • La permanence. Garantir l’unicité des crédits carbones. 1 crédit carbone = 1 tonne de CO2 évitée.
    • L'additionnalité. Le projet n’aurait pas pu voir le jour sans un financement. 

    La cupidité humaine

    Lorsque des fonds arrivent (ne dit-on pas que lorsque l'on transporte du beurre il en reste toujours sur les mains ?) la tentation est forte :

    • Les arbres ne sont jamais plantés,
    • Les surfaces désignées sont transformées en cultures notamment de palmiers pour l'huile de palme,
    • Les projets sont financés plusieurs fois,
    • Le projet est fictif.

    Certaines multinationales du gaz en profitent

    Elles font de la COM pour verdir leur activité. Elles achètent leur respectabilité à petit prix (1 euro la tonne de CO2) et font du greenwashing.

    La planète fonctionnerait de façon remarquable si l'Homme savait la respecter.
    Avant de penser à replanter il faudrait réfléchir à ne pas couper nos forêts  Les arbres de nos forêts ont plus de valeur vivants que morts

    Sources

    « La compensation carbone ne doit pas servir à se dédouaner »
    Entretien avec Hervé Lefebvre, chef du service climat de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Journal Le monde 25 février 2019 Propos recueillis par Pascale Krémer

    « Le principe de compensation carbone est-il efficace ? »
    Ce dispositif promet la « neutralité carbone » à des entreprises ou des particuliers, mais est loin d’être encore efficace. Journal Le monde 6 mars 2019 Par Pierre Breteau et Gary Dagorn 

    « Comment des entreprises polluantes se donnent bonne conscience en plantant des arbres » Carbone 4 Article Journal Le monde 26 janvier 2020 Par Marjorie Cessac

  • L'offre gaz la moins chère

    La tonne de gaz la moins chère (privilégiez la citerne aérienne plus facile à déplacer ou à enlever) la tonne en livraison automatique avec la TICPE incluse en tarif type groupement.

    Comparer les offres gaz
    Comparer les offres gaz
    Calculateur et analyse
    Je compare
    Aide et Info

    Information 05 64 11 52 84

    (prix appel normal non surtaxé)

     

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 1 fois.
je vous ai appelé sans trop savoir qui vous étiez
J'avais d'abord parcouru en diagonale vos nombreux articles qui donnent beaucoup beaucoup d'infos. Je n'ai pas trop le temps de lire donc je vous ai appelé sans trop savoir qui vous étiez : Si j’avais eu immédiatement connaissance de la qualité de vos conseils j'aurai frappé à votre porte immédiatement il est vrai que votre site "Picbleu" n’est pas très explicite à ce sujet. Merci pour tout le temps passé à m'expliquer et votre courriel très riche d'enseignements, je n'ai pas trouvé votre questionnaire de satisfaction -ni trop cherché d'ailleurs- pour mettre ce messagecordialement