Dernière modification :
  • Les risques inconnus et cachés des peintures.

    Les enduits.

    La chaux : l'enduit le plus écologique.

    La chaux.

    • La mise en oeuvre de la chaux.

     

    Lorsque l'on veut rénover un logement, refaire la peinture est un bon moyen de donner un coup de neuf aux locaux. Encore faut-il s'assurer que les matériaux et peintures choisis ne présentent pas de risques importants pour la santé: il est donc impératif de lire attentivement les étiquettes pour vérifier si les produits sont marqués du logo de la norme NF-Environnement dont les peintures et vernis ont été les premiers à s'honorer ou de l'Écolabel européen (ou d'un autre label reconnu, par exemple « l'Ange bleu » allemand).

      Les risques inconnus et cachés des peintures.

    II existe des milliers de peintures, qui émettent des composés organiques volatils (COV), également variables selon leurs caractéristiques et leur utilisation, notamment sous l'effet d'une élévation de température ou d'une exposition aux UV.

     
    Chaque étiquetage doit mentionner le taux de COV (composés organiques volatils)
     

    Il est nécessaire de préparer le support grâce aux enduits qui sont indispensables pour protéger le mur et bien faire ressortir les volumes.
    Il faut sélectionner et employer des matériaux et produits qui laissent respirer les murs tout en les protégeant de l'humidité, en évitant des enduits trop imperméables, notamment les enduits synthétiques (qui comportent des composants souvent toxiques et peu respectueux de l'environnement).

      Les polyuréthanes des produits toxiques omniprésents  : 
    Les polyuréthanes sont fabriqués à partir d'isocyanates, et sont utilisés dans les vernis, les colles et les laques, ainsi que pour la fabrication de fibres artificielles, notamment de mousses. La plupart des coussins, des oreillers et des matelas vendus dans le commerce sont maintenant en mousse de polyuréthane.

    Le danger des polyuréthanes vient de leurs isocyanates, puissants allergisants respiratoires pouvant provoquer de l'asthme. Le toluène diisocyanate est d'ailleurs considéré comme un cancérogène humain potentiel par l'IARC (International Agency for Research on Cancer) classé groupe 2B. La combustion du polyuréthane libère de nombreuses substances chimiques toxiques : isocyanates, acide cyanhydrique, etc.

      La chaux : l'enduit le plus écologique.

    La chaux est toujours mélangée à des matériaux très divers (sable, terre, brique pilée, crins de cheval, paille, chanvre...), et toujours avec de l'eau. Matériau écologique par excellence, la chaux constitue un enduit de revêtement unique permettant des jeux de relief et de couleur, ce qui en fait un matériau recherché en décoration.

    La chaux est le produit idéal pour assurer une excellente respirabilité du mur 
     La mise en oeuvre de la chaux.

    Ce mélange de chaux et de chanvre permet au mur d'être perspirant, c'est à dire qu'il laisse idéalement passer la vapeur d'eau.
     

    La mise en œuvre de la chaux à l'aide d'une taloche est bien moins délicate que l'application du plâtre.
    L'enduit à la chaux, très utilisé surtout dans les bâtiments anciens, offre plusieurs avantages: imperméable à l'eau et perméable à la vapeur d'eau, il permet au mur de «respirer» (ne pas retenir l'humidité) ; il est isolant, surtout si on lui incorpore des particules de lin ou de chanvre. Bactéricide, il assainit l'atmosphère. Doté d'une bonne élasticité, il s'adapte sur tous les supports et limite les fissures.

     
     Par respect pour l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?
Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion