Performance énergétique des bâtiments

Dernière modification :
  • • Les consommations d'un logement.

    • Le principe de l'échelle des consommations.

    • L’estimation de la performance énergétique.

    • Le diagnostic de performance énergétique.

    • L’étiquette énergie.

    • L’étiquette gaz à effet de serre.

    • Les services d'ACQUALYS.

    sous_titre.gif Les consommations d'un logement 

    L’électricité et le gaz représentent respectivement 35 % et 34 % des consommations d’énergie du secteur résidentiel-tertiaire. Leur utilisation a été multipliée par 7 au cours des trois dernières décennies, principalement en remplacement du pétrole, qui représentait 19 % en 2007 contre 53 % en 1970, et du charbon, qui n'est quasiment plus utilisé en 2007 (0,6 % contre 17 % en 1970). Le résidentiel-tertiaire consomme 87 % du bois-énergie utilisé en France soit 7,9 Mtep.

    En France, de tous les secteurs économiques, le bâtiment est le plus gros consommateur d'énergie : il représente 43 % des consommations énergétiques françaises, soit 1,1 tonne équivalent pétrole par an et par habitant. Au total, le bâtiment produit chaque année plus de 120 millions de tonnes de dioxyde de carbone, gaz à effet de serre, soit près du quart des émissions nationales.Source Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie durable.

    maison_virtuelle.jpg

    La consommation énergétique des bâtiments dépend de deux paramètres : la capacité du bâtiment à limiter les échanges thermiques avec l’extérieur, d’une part, et la production d’énergie nécessaire à rendre viable ce bâtiment d’autre part (alimentation électrique des équipements utiles du bâtiment tels que l’éclairage, ventilation, pompes de circulation ou l’électroménager, le maintien de la température du logement, des différentes  pièces et le chauffage de l’eau…). La consommation d’énergie liée au chauffage (eau chaude sanitaire comprise) représente ainsi 35 % de la consommation finale d’énergie, soit le premier poste énergétique de la France. Il est donc essentiel de s’intéresser non seulement au bâti (isolation), mais aussi à l’optimisation du potentiel d’économies d’énergie et d’émission de CO2 que représente le chauffage dans un logement.

    sous_titre.gif Le principe de l'échelle des consommations.
     Pyramide des déperditions
    Toutes les consommations d'un logement sont classées de la lettre G (logement énergivore) à la lettre A (logement à basse émission). L'idéal est de situer le plus possible en haut de l'échelle (moins de pollution, moins de frais de consommation pour vous). Cette pyramide est utilisée dans un but pédagogique pour faciliter la compréhension. Lors d'un calcul de déperditions énergétiques l'étiquette énergie est normalisée suivant les dessins ci-dessous.

    sous_titre.gif Evolutions souhaitables concernant les calculs des performances des bâtiments : 

    - Prévoir les futures technologies et énergies en les couplant aux énergies renouvelables dans les bâtiments à énergie positive
    Les textes du Grenelle de l'environnement ne font référence qu’aux seules énergies renouvelables pour permettre le développement des technologies performantes de demain. Il semble essentiel de supprimer cette restriction qui exclut la possibilité d’intégrer des technologies futures performantes comme la micro-cogénération, la pile à combustible, etc.. Ces équipements assurent en effet, dans la même installation et concomitamment, le chauffage des locaux et une production décentralisée d’électricité avec un rendement global optimisé, particulièrement appréciable lors des demandes fortes d'électricité (pics et périodes de pointe).
    - Intégrer a production d’énergie dans le calcul des émissions de gaz à effet de serre
    La prise en compte de l’usage des énergies pour le seuil de consommation d’énergie primaire à 50 kWh/m2/an dans la construction neuve (seuil obligatoire depuis le 1er janvier 2013), en fonction de la localisation, des caractéristiques et de l’usage), intégre les émissions de gaz à effet de serre réelles induites par les énergies utilisées. Cette modulation devrait prendre en compte les différents usages de la consommation du bâtiment, notamment dans le cas de l’électricité et du chauffage électrique, car le contenu CO2 de l’électricité diffère d’un usage à l’autre.
    - Exprimer chaque consommation ou objectif en énergie primaire.
    L’énergie primaire est en effet le seul critère objectif repris dans les réglementations françaises et européennes, ce critère correspond à une réalité physique et permet de comparer des énergies différentes sur une base commune : l’épuisement des « ressources primaires ». 
    Ces mentions devraient être conservées pour plus d’équité et de transparence dans l'évaluation des consommations énergétiques des bâtiments et notamment des systèmes de chauffage.
    sous_titre.gif Le diagnostic de performance énergétique

    Un diagnostiqueur doit visiter le bâtiment et remettre un document de synthèse dans lequel figure deux informations : les étiquettes énergie et étiquettes à effet de serre. Un véritable diagnostic de performance Energétique (DPE) ne peut être réalisé que par un professionnel, personne physique ou morale, satisfaisant à des critères de compétences et dont les activités doivent être couvertes par une assurance contre les conséquences de sa responsabilité professionnelle.

    sous_titre.gif L'étiquette énergie
    Etiquette énergie 
    Cette étiquette énergie montre que ce bâtiment est très coûteux en ressources, il fait partie des constructions anciennes et  doit être rénové.
    sous_titre.gif L'étiquette gaz à effet de serre
    Etiquette gaz à effet de serre 
    sous_titre.gif  L'aide d'ACQUALYS
    L'aide d'ACQUALYS consiste à informer sur tous les sujets relatifs à l'habitat grâce au site en ligne, estimer la consommation énergétique d'un logement existant ou à venir, établir un audit, offrir toutes les solutions permettant d'améliorer un bâtiment pour plus de confort, de bien-être, d'économies et de respect de l'environnement, chiffrer le projet et mettre en relation avec un professionnel sélectionné.
Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion