Pourquoi la cigarette est-elle indispensable à un fumeur ?

Dernière modification :

fumer-du-tabac-affecte-la-sante-et-tue-encyclopedie-habitat-picbleu.png


Des explorateurs ont découvert une plante chez les Amérindiens au XVe siècle : le tabac. Quelques Européens ont immédiatement pressenti le profit gigantesque qu'ils pourraient tirer d'un produit qui crée une accoutumance et un besoin permanent. De plus, ce produit vendu en toute légalité n'est pas classé comme substance dangereuse. Il était même distribué sous forme de ration pour les troupes militaires jusque dans les années 1980. Mais, pourquoi la cigarette est-elle si indispensable à un fumeur ?

Sommaire

  1. Un peu d'histoire sur la cigarette
  2. Les méthodes habiles des cigarettiers
  3. Les cibles des publicitaires
  4. Changer l'image
  5. Des industriels du tabac indignes
  6. La cigarette : un cocktail de produits 
  7. Des lois pour protéger les consommateurs 
  8. Des litiges dus aux mauvais comportements des fumeurs
  9. Une méthode peu coûteuse pour arrêter de fumer

1. Un peu d'histoire sur la cigarette

Plusieurs moyens ont été inventés au fil du temps par les différentes populations du monde afin de pouvoir inhaler (respirer) la fumée du tabac : le cigare, la pipe, la chicha, puis la cigarette. Pour comprendre la situation actuelle, il faut remonter dans l'Histoire à une période pendant laquelle la cigarette apparait pour la première fois sur le sol espagnol en 1825 puis en France en 1830 sans réel succès.

En 1845, un monopole d'État est instauré pour la fabrication industrielle du tabac, l'effondrement des prix à la fin du XIXe siècle permet ainsi aux Français de découvrir la cigarette, facile à utiliser et permettant d’inhaler profondément la fumée de tabac moins âcre que celle de la pipe ou du cigare grâce aux additifs qui sont incorporés au tabac.

En France, la distribution gratuite de tabac gris aux soldats pendant la Première Guerre mondiale augmentera sa consommation. Plus tard, la célèbre cigarette-troupe est offerte aux militaires puis cette habitude est abandonnée en 1976. L'armée distribuait des rations de cigarettes dans les paquetages, que les soldats soient fumeurs ou pas.

La nocivité du tabac au début des années 1860 n'était pas connue.

En 1868 naît l’Association française contre l’abus du tabac, la nocivité du tabac et de la fumée du tabac à cette époque n’est pas encore connue en raison du peu de fumeurs, du peu de recul concernant les cancers, des connaissances de la science et de la médecine.

Le but initial de cette association était surtout de lutter contre la gêne provoquée par la fumée de tabac, notamment dans les lieux et transports publics.

La fumée du tabac est un polluant nocif qui s'est banalisé dans les sociétés modernes. Même si des panneaux interdisent de fumer, le besoin est si pressant que les fumeurs trouvent une fenêtre ou une porte pour leur dose de nicotine, mais la fumée se dirige toujours vers les non-fumeurs.

2. Les méthodes habiles des cigarettiers

Des industriels du tabac et des méthodes de communication insidieuses.

Les industriels du tabac ont développé de fines stratégies de communication dirigées vers les hommes appartenant à un niveau socio-économique élevé, ainsi le fait de fumer élevait encore plus le statut et le rang social. Dans la haute société anglaise, lors des réunions, les hommes quittaient les épouses et se réunissaient dans un fumoir arborant une tenue qu’ils retiraient en fin de session : la symbolique du smoking était née.

3. Les cibles des publicitaires

Les publicitaires l'ont bien compris : nous sommes tous des fumeurs potentiels.

Les publicitaires ont analysé depuis toujours les axes de développement. Ainsi, à l'époque de la « réclame »  il existait un potentiel énorme de fumeurs potentiels, mais également des tabous qu'il fallait faire sauter : ainsi, une femme qui fumait dans les années 1920 était vulgaire, cet usage était d'ailleurs réservé aux prostituées.

4. Changer l'image

Il était indispensable de changer l'image liée à la cigarette en utilisant le service de différents psy.

Comment changer cette image ? L'aide de psychiatres, de psychologues, de spécialistes du comportement humain donne les idées qui font vendre : faire tourner des acteurs de cinéma une cigarette légère à la main, faire défiler des mannequins de haute couture avec une cigarette à la main, sponsoriser des écrivains célèbres, des personnages illustres tout en jouant sur les associations d'idées positives (cigarette = cool = pouvoir = libération, etc.) depuis, d'autres industriels ont repris les mêmes recettes en utilisant de jolies jeunes filles pour vendre leurs boissons ou de jeunes sportifs accomplissant des sports extrêmes pour valoriser leur marque.

Comme le port du pantalon ou des cheveux courts, la cigarette devint même... un symbole de la libération féminine... un comble !

5. Des industriels du tabac indignes

Les fabricants de tabac sont indignes, car ils connaissent parfaitement dès le départ, la nocivité du tabac. Pendant des années, les industriels du tabac ont joué sur la méconnaissance du public, le discours était particulièrement apaisant, exemple, en 1954, un filtre apparaissait même au bout des cigarettes pour... éliminer les goudrons.

Pendant ces années, l’ignorance du danger à favoriser l’usage de la cigarette et sa consommation s'est répandue très rapidement, tous les lieux publics baignaient dans la fumée de tabac (discothèques, restaurants, bars, etc.) ce qui s'avère choquant aujourd'hui. Les populations les plus exposées se situent notamment chez les jeunes et les adolescents en quête d'un statut et d'une dimension d'adulte.

La France bat un triste record en Europe, car dès l'âge de 12 ans, les jeunes commencent à fumer. Pour eux, les mises en garde imprimées sur les paquets sont contreproductives, car la cigarette considérée comme une activité interdite sert de démonstration à une pseudo position adulte. La cigarette se montre ainsi séduisante, car elle symbolise une transgression de l'interdit.

6. La cigarette : un cocktail de produits 

Le tabac, un mélange de produits chimiques très dangereux pour la santé (et même une hormone).

Le tabac est un facteur de risque important pour la santé des fumeurs et des non-fumeurs. Les risques liés à l'usage du tabac sont reconnus par les intervenants dans le domaine de la santé depuis de nombreuses années, car la fumée de tabac contient plus de 4 000 produits chimiques, dont au moins 50 causent ou favorisent le cancer. Les produits du tabac entrainent des maladies incurables et souvent mortelles.

Les poumons absorbent les polluants

Au bout de chaque cigarette toujours le même filtre : vos poumons. Mais le tabac n'est malheureusement pas le seul polluant.

Polluants de l'air risques et menaces dans les logements

7. Des lois pour protéger les consommateurs 

Des lois pour protéger les consommateurs... et les non-fumeurs !

En 1991, l'intelligente loi Evin comporte quatre dispositifs clés :

  • L’interdiction de la publicité sur le tabac.
  • La hausse des prix des cigarettes.
  • Les nouvelles obligations pour les avertissements sanitaires.
  • La défense des non-fumeurs.

Les publicitaires et les industriels du tabac créent des vêtements, des rallyes sportifs, des objets, etc. Les connaissances sur les méfaits du tabac sont connues, mais les profits financiers semblent plus importants que les cancers du poumon.

Merci Monsieur Evin

8. Des litiges dus aux mauvais comportements des fumeurs

S'il est interdit de fumer dans les parties communes des immeubles en France, en revanche, il n'est pas interdit de fumer chez soi. Mais de plus en plus de fumeurs, conscients des effets indésirables de la fumée de cigarette, le font à leur fenêtre ou sur leur balcon, ce qui peut générer des litiges avec les voisins. Les mégots parfois encore incandescents sont jetés directement dans la rue et les fumées polluantes créent des gènes pour les non-fumeurs.

9. Une méthode peu coûteuse pour arrêter de fumer

Le tabac crée une forte dépendance en raison des nombreux composés incorporés. Il existe un moyen peu coûteux pour se débarrasser de cette drogue entrée insidieusement dans les moeurs.

Voici un moyen pour arrêter de fumer définitivement.

Liste des ingrédients nécessaires :

  • ½ orange
  • ½ pamplemousse
  • 30 ml d’huile de coco
  • 5 grammes d’origan
  • 20 ml de tisane de camomille
  • 30 ml d’huile de jojoba
  • 30 ml d’huile d’olive

Pressez l’orange et le pamplemousse dans un bocal en verre.
Mélangez les autres ingrédients de façon à obtenir un mélange homogène.
Utilisez des petits tubes (comme ceux utilisés en homéopathie) pour y mettre ce mix et l'emporter facilement.
Lorsque vous ressentez le besoin de fumer, inhalez profondément ou appliquez ce mélange directement sur la peau.

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page