Prévention pour la pollution de l'air intérieur du logement

Dernière modification :

Prévention pour la pollution de l'air intérieur du logement Contrôle des pathologies dues à l'air intérieur pollué qui cause des allergies
Quotidiennement, un très grand nombre d'usagers se déplacent en voiture particulière ou en transports en commun et respirent, en plus, un air particulièrement pollué, notamment issu de la combustion des moteurs thermiques. Entre l'école, la maison, le bureau, les lieux de loisir, la salle de sport, les magasins, nous passons 70 à 90 % de notre temps dans des espaces clos dont l'air est parfois très dégradé. 

Sommaire

  1. Les facteurs aggravants
  2. Le zéro déchet
  3. L'air intérieur et l'air extérieur 
  4. La pollution invisible 
  5. Qui sont les conseillers ?
  6. Faire établir un diagnostic
  7. Le prix d'un diagnostic
  8. Coordonnées de CMEI France
  9. Inspire : le film

 

1. Les facteurs aggravants

Les émanations les plus toxiques étant celles provenant des gaz d'échappement provenant de la combustion de moteur diesel, véritable fléau de notre époque. Les personnes passent une grande partie de leur temps au volant dans un habitacle confiné et pollué par l'air environnant et en moyenne 14 heures par jour à leur domicile. Pour un grand nombre, l’air qu'elles y respirent n’est pas toujours de bonne qualité.

Les nombreux articles achetés (souvent inutiles) de décoration, de gadgets électroniques, jouets, appareils culinaires, etc. augmentent le nombre de sources de pollution. Il est frappant de constater que lorsque l'on pénètre dans certains magasins spécialisés de grande distribution, les produits fabriqués en matières plastiques souvent par des pays émergents diffusent une odeur qui devrait faire fuir. Beaucoup de personnes ont associé l'odeur du plastique neuf qui est le dégagement gazeux des matières synthétiques, ou le parfum des grandes surfaces qui contiennent des phtalates toxiques, au plaisir et l'excitation du magasinage (shopping).

Le temps passé à l'intérieur des bâtiments, le type de polluants sont autant de facteurs aggravants pour des populations à risque (enfants, personnes sensibles, personnes allergiques, etc.). En effet, les sources de pollution dans les logements sont très nombreuses : animaux, acariens, fumées de tabac, moisissures, matériaux de construction (laines minérales), appareils électroménagers (frigos type américains émettant des COV), meubles, revêtements de sol, produits d’entretien, peintures, gaz d'échappement (lorsque le logement est proche d'un axe routier, aéroport, gare routière, zone d'activité commerciale ou industrielle, etc.).

Certaines régions de France (Auvergne, Limousin, Corse, Bretagne, etc.) sont également des zones à forte concentration de gaz radon (gaz naturel radioactif invisible et inodore).

 

2. Le zéro déchet

  •  Réduire la consommation en se concentrant plus sur les activités que sur les objets.
  •  Eliminer le besoin d'acheter des articles jetables.
  •  Réduire les risques d'exposition aux matières synthétiques également toxiques par contact (évitez le plastique : poches, emballages, etc.).
  •  Se débarrasser des objets inutiles qui font perdre du temps.

Sur un autre plan, il est également utile de se demander quelle est l'utilité réelle d'un objet acheté uniquement parce son prix est bas ou pour combler une frustration. Généralement sa qualité médiocre lui fera retrouver très rapidement une déchetterie.

Conseil pratique

Picbleu vous conseille de lire le livre de Béa Johnson « Zéro déchet » qui permet par des choses simples de vivre mieux en réduisant ses déchets. Des centaines d'astuces et de conseils pratiques permettent d'adopter un mode de vie durable tout en faisant des économies.

 

3. L’air extérieur et l’air intérieur 

L’air extérieur et l’air intérieur ne sont pas pollués de la même manière

  • Certains polluants ne sont présents qu’à l’intérieur des logements.
  • Certains sont présents à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, mais parfois dans des concentrations différentes.

 

4. La pollution invisible 

La pollution invisible est un véritable fléau !

Lorsque l'on soupçonne une cause d'allergies (rhinite, conjonctivite, eczéma, asthme) liée à l'environnement intérieur (pollution radioactive, chimique, électrique, etc.) il peut être intéressant de faire appel à des conseillers médicaux en environnement intérieur. L'intervention est prise en charge à 100 %, il est possible de faire appel à l'un de ces 100 professionnels, il suffit d'en parler à son médecin.

CMEI Conseiller Médical en environnement intérieur Doc Picbleu

 

5. Qui sont les conseillers ?

Qui sont les conseillers médicaux en environnement intérieur ?

Les CMEI « Conseillers Médicaux en Environnement intérieur » sont des professionnels chargés de l'évaluation de la pollution intérieure d'un logement.

Le CMEI évalue les sources d'allergènes ainsi que les polluants chimiques, en effectuant une visite de toutes les pièces de la maison.

Toutes les données sont prises en compte :

  •  chauffage
  •  ventilation
  •  revêtements (sols, murs, plafonds)
  •  mobilier

Ces éléments sont étudiés afin de mesurer selon la pathologie :

- soit les polluants biologiques : acariens, moisissures, allergènes d'animaux, blattes, plantes
- soit les polluants chimiques : composés organiques volatils (COV), formaldéhyde, NO2

Les conseillers médicaux en environnement intérieur s’informent sur les habitudes de vie, les travaux effectués ou en cours, etc.

Les CMEI permettent d'informer les personnes sur les organismes auxquels ils peuvent faire appel : Agence Nationale d'Amélioration de l'Habitat (ANAH), Association Départementale d'Information sur le Logement (ADIL), CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement).

 

6. Faire établir un diagnostic 

Comment faire établir un diagnostic pour son logement ?

Le CMEI intervient exclusivement à la demande d'un médecin, après un diagnostic de pathologie (asthme, rhinite, eczéma, toux, etc.) en relation avec un/des polluants de l'environnement intérieur. C'est généralement le médecin qui contacte le CMEI pour transmettre la demande.

À l’heure actuelle, un grand nombre de médecins n'ont pas l'habitude de faire appel à des CMEI, simplement par méconnaissance.

Si un patient veut faire appel à un CMEI directement, il est conseillé d'en parler initialement à son médecin traitant, qui pourra alors déclencher et préciser la demande.

 

7. Le prix d'un diagnostic

Combien coûte la visite d'un conseiller médical en environnement intérieur ?

Lorsque la visite est effectuée par un CMEI n’exerçant pas en profession libérale, elle est gratuite. De manière exceptionnelle, il est possible de demander au patient de financer certaines analyses.
Pour les CMEI qui exercent en libéraux, le coût de l’intervention dépend des mesures à effectuer. Le coût de la visite varie de 150 € à plus de 300 €. Certains organismes ont intégré ce service dans leur coût de fonctionnement et pour une collectivité cela représente un service supplémentaire à la population.

 

8. Les coordonnées de CMEI France

CMEI France

Laboratoire d'Allergologie, Nouvel Hôpital Civil, 1 place de l'hôpital

67091 STRASBOURG

• Téléphone : 03 69 55 06 90

• info@cmei-france.fr

Carte CMEI Conseiller Médical en environnement intérieur Doc Picbleu

9. Inspire : le film

Cette vidéo est très intéressante, elle donne des informations sur notre vie quotidienne : la santé est liée à notre lieu et notre mode de vie.

  • Autres adresses utiles

    Pour agir sur les sources de pollution dans votre logement, il est indispensable de vérifier la qualité des composants de votre logement. Le Ministère de l'écologie et du développement durable a édité un petit guide que vous pouvez télécharger :

    Guide Ministère de l'Ecologie Pollution Air Intérieur

    ADEME : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

    www.ademe.fr

    ANAH : Agence Nationale pour l’Habitat

    Créée en 1971, l’ANAH (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat) en remplacement du Fonds national d'amélioration de l'habitat est chargée de promouvoir une politique moderne de l'amélioration et de l'entretien de l'habitat visant à généraliser les trois éléments de confort (W.-C. intérieur, salle de bain, chauffage central) en d'autres termes, améliorer le parc de logements privés existants. Financée par la taxe additionnelle au droit de bail, l’Agence nationale de l’habitat est un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement et de l'Habitat durable, du Budget et de l’Economie.

    L’ANAH accorde des aides financières pour travaux sous conditions à des propriétaires occupants, bailleurs et copropriétés en difficulté.

    Elle est également partenaire des collectivités territoriales pour des opérations programmées (Opah). Et opérateur de l’Etat dans la mise en œuvre de plans nationaux.

    Les axes d’intervention sont :

    - la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé
    - le traitement des copropriétés en difficulté
    - la lutte contre la précarité
    - l’adaptation du logement aux besoins des personnes âgées ou handicapées

    www.anah.fr

    INPES : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

    Le site www.prevention-maison.fr est géré par l'INPES. 
    42, boulevard de la Libération
    93203 Saint-Denis Cedex.

    Ce site pédagogique montre grâce à des photos interactives toutes les pièces d'un logement qui peuvent présenter des sources de pollution :

    à voir

    www.prevention-maison.fr

    OQAI : Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur

    Contacts scientifique et administratif
    Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur
    Centre Scientifique et Technique du Bâtiment
    84, avenue Jean Jaurès – Champs sur Marne
    77447 Marne la Vallée Cedex 2
    Tél. : 01.64.68.82.66 – Fax : 01.64.68.88.23
    Mail : contact@oqai.fr

    http://www.oqai.fr/ModernHomePage.aspx

    Observatoire de la qualité de l'air intérieur Doc Picbleu

    Association Asthme et Allergies

    66 rue des Tilleuls
    92100 BOULOGNE
    Tél. (33) 01 41 31 61 60

    Infos Services: appel gratuit
    0 800 19 20 21
    http://www.asthme-allergies.org
    E-mail : caroline@asthme-allergies.asso.fr

    RESEDAA : Réseau d'Éducation Des Asthmatiques et des Allergiques

    1a place des Orphelins
    67000 STRASBOURG
    Tél.: 03.88.11.50.54
    Fax : 03.88.11.50.54

    N.B. Le lien ci-dessous donne sur le site du réseau « Mutalité française Alsace ». Le nom Resedaa ayant une homonymie avec des marques commerciales.

    http://resedaa
    Email : cellule-coordination@resedaa.fr

    RNSA : Réseau National de Surveillance de l'Aérobiologie

    Le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par courriel les prévisions du risque allergique des départements de votre choix.

    Le Plat du Pin
    69690 Brussieu

    Tél. : +33 4 74 26 19 48
    Fax : +33 4 74 26 16 33
    http://www.pollens.fr
    E-mail : rnsa@rnsa.fr

  • L'aide essentielle de Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages.

    À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte de la nécessité de complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient, l'épigénétique et au quantique(∞ Métaphysique). Cela peut surprendre lorsque l'on traite des sujets de l'habitat et de ses occupants mais tout est dans tout.

    Afin d'illustrer ce propos, donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

    Le simple fait de savoir qu'un produit est bon nous donne un bénéfice au niveau de nos cellules.

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Picbleu a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Picbleu.

    Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de l'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données métaphysiques trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu :

    Connaître la transition énergétique : décider pour agir

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées.

    La loupe et le microscope font perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus.

    Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation ne donne qu'une vue limitée

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde et de sa beauté.

     Aphorisme d'Abraham Maslow

    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons.

    Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses :

    « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

    Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. 

    Pourquoi éviter d'utiliser du papier et de l'encre ?

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes