Principe du chauffage à eau chaude : fiabilité et confort inégalé

Dernière modification :

Le chauffage à eau chaude assure un confort inégalé grâce à un système fiable, durable pour l’efficacité énergétique et la réduction du CO2.

Il permet l'installation de systèmes durables à la fois multi énergies, évolutifs, réservant une part croissante aux énergies renouvelables et à des systèmes technologiques. Le chauffage de l’eau est assuré par un générateur qui peut être une chaudière, des panneaux solaires, une pompe à chaleur, une micro cogénération, ou un système hybride combinant toutes ces techniques reliées de multiples sources d'énergies, etc.

L’ensemble étant piloté par une régulation centralisée, programmable et équipée de sondes extérieures et intérieures. Le principe du chauffage à eau chaude est une boucle dans laquelle circule de l’eau chauffée de 30 ° à 50 ° distribuée vers des émetteurs de chaleur pouvant être des radiateurs basse énergie ou un plancher chauffant à très basse température qui diffusent la chaleur contenue dans l’eau dans les différentes pièces du logement.

Le chauffage à eau chaude : une invention Romaine. Doc Acqualys

 

Le chauffage à eau chaude : une invention Romaine. Les Romains ont inventé le principe du chauffage à eau chaude : les sociétés actuelles n'ont rien trouvé de mieux. Documentation Picbleu

Schéma chauffage durable à vecteur eau chaude

 

 

 

 

 

Schéma d'un chauffage durable à vecteur d'eau chaude et énergies renouvelables. Documentation Picbleu

  • Le facteur 4

    Le consensus est unanimement partagé par tous les acteurs de la planète sur le défi énergétique et écologique que constitue le réchauffement climatique dû à l’effet de serre. Le protocole de Kyoto a imposé à la France (signataire avec 156 pays) en 1998 la division par un Facteur 4 de ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

     

    Le facteur 4 est le prochain enjeu du siècle. Pour atteindre le Facteur 4 dans le secteur du bâtiment, il existe deux solutions : l’isolation des bâtiments et la promotion des systèmes de chauffage les plus performants. Les tendances actuelles tendent à privilégier la notion d’énergie en oubliant un facteur essentiel de la production de chaleur : le système de chauffage.

    Soleil sur forêt  

     

     

     

     

     

    Lever de soleil sur la forêt landaise. L'énergie solaire abondante et gratuite présente partout sur la planète. Photo Acqualys ®

  • Le principe idéal du chauffage : Le chauffage à eau chaude, un vecteur d'avenir

    S’il existe un principe de chauffage qui offre beaucoup de qualités intrinsèques, portant sur la santé, le bien-être, le caractère évolutif, l’adaptabilité, le coût d’exploitation et qui recèle un potentiel d’évolutions futures c’est assurément le chauffage durable à vecteur eau chaude.

    Il n’en va pas de même avec l’énergie : il n’y a pas d’énergie parfaite qui ne laisse aucune empreinte écologique sur notre planète. Les vendeurs de tel ou tel matériel n’ont de cesse que de répéter à l’envi que leur système est écologique, qu’il exploite uniquement les ressources naturelles, etc. Fausses affirmations ou simple méconnaissance ?

     

    Le principe idéal du chauffage : un plancher chauffant à très basse température ou des radiateurs à eau et à basse température offrant un confort inégalé couplé à des panneaux solaires. Un appoint (chaudière par exemple) sert de complément énergétique pour les jours où le rayonnement solaire est insuffisant.

    Ce système est réversible, c'est-à-dire que sans gros travaux, il sera possible de changer d'énergie ou en cas de nécessité absolue, uniquement pour des usages professionnels ou publics d'y associer par exemple une climatisation solaire à absorption.

     

  • La publicité flatte notre envie de consommation :

    La publicité flatte notre envie de consommer en idéalisant les caractéristiques des produits et en en détournant les inconvénients. Nous sommes en permanence soumis à la pression de la publicité nous avertissant de tout ce dont nous avons besoin et que tout ce que nous devrions vouloir obtenir.

     

    Le marketing retire les objets de leur contexte et utilise avec précision le verbe, le vocable et étudie la terminologie : ne dit-on pas par exemple qu’un véhicule 4X4 est une voiture verte, que telle marque de céréales (dont la valeur énergétique moyenne d’une ration assure la moitié des besoins journaliers) vous aide à garder votre ligne et que tel aérosol détruit toutes les odeurs et bactéries d’un seul coup de bombe aérosol ? (Simplement parce qu’il neutralise les neurotransmetteurs de vos narines). Aucune eau au monde ne contient de calories et les biscuits « spécial régime minceur » ne font maigrir que si l’on s’en prive.

    Réflexion

    Réfléchissez un instant aux moments de la vie pendant lesquels vous avez été, vraiment satisfaits, vos instants de joie réelle et d’accomplissement. Étaient-ils vraiment liés à ce que vous propose notre société de biens de sur consommation ?

     


    La prévention est la plus efficace

    N’a-t-on pas, en matière de médecine, développé l’usage des médicaments avant de penser aux fondamentaux comme la prévention ? En France, le pays dont les ménages sont devenus de gros consommateurs de molécules pour la santé, les pouvoirs publics ont ces dernières années adopté les slogans « bougez, faites du sport, consommez des fruits et légumes, évitez de manger gras et de grignoter, etc. ».

  • La solution réside aussi dans l'architecture

    Dans nos sociétés dites modernes, les inventions technologiques sont systématiquement mises en avant pour proposer des solutions techniques à la place de la prévention. 

     

    En matière de réchauffement planétaire dû à l’activité humaine, la pompe à chaleur et son corollaire, la climatisation réversible, a longtemps été désignée comme la solution alors que les vraies solutions se trouvaient dans la construction, notamment l’architecture bioclimatique, l’isolation, le type de chauffage et les modes de vie. Ce sont des thèmes que Picbleu développe pour vous dans ce site.

    Vous avez un projet ou une demande de devis de travaux

  • La chaleur est absente du débat public

    Dans le cadre du secteur énergétique résidentiel, tertiaire, industrie et agricole, la France doit repenser sa première dépense énergétique : la production de chaleur. Les gisements d’économies d’énergie sont très importants : le chauffage représente 60 % de la consommation d’énergie du secteur.

    La chaleur est la grande absente du débat public. Il est essentiel de traiter la chaleur en tant que telle et non uniquement à partir des sources d’énergie qui la produisent.

    Ne vous basez pas uniquement sur les centimes Kwh

  • Le chauffage durable : principes et avantages. L'histoire du chauffage

    Les Romains sont les précurseurs du chauffage à eau chaude par le sol et par le mur pour leurs thermes : ils ont inventé l'hypocauste (du Grec hypo : sous et kaiö : brûler). Il n'existe pas actuellement de chauffage plus confortable, plus sain et plus évolutif que le système à eau chaude.

     

    Le système de chauffage à eau chaude représente une solution d’avenir et offre de nombreux avantages :

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Le chauffage durable à eau chaude est le chauffage idéal en matière de confort et de la santé.

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Il est performant en matière de coût et de maîtrise de l’énergie.

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Il est compatible avec les énergies renouvelables et énergies nouvelles faiblement polluantes

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Il est parfaitement adaptable aux technologies et aux énergies de demain.

  • Les avantages du chauffage durable

    Cette réalité est pourtant aujourd’hui largement méconnue. Il est donc vital et dans l’intérêt de tous de faire connaître et de diffuser tous les avantages du chauffage à eau chaude : Le chauffage à eau chaude constitue le meilleur vecteur pour les évolutions futures vers les nouvelles technologies d'avenir.

     

    Triangle Portail habitat Picbleu L’isolation renforcée ne peut pas remplacer un système de chauffage performant, l’inverse est également vrai.

     

    Dans un bâtiment existant correctement isolé, il est parfois plus simple et moins coûteux d’optimiser le système de chauffage et d'isolation : pour une maison de 120 m avec isolation standard des combles, le remplacement d’une chaudière classique par une chaudière à condensation engendrera une économie d’énergie d’environ 33 %. Le remplacement des fenêtres par du double vitrage standard procurera environ 12 % d’économie d’énergie supplémentaire. Des fenêtres plus performantes procureront jusqu’à 30 % d’économies, une ventilation hygroréglable améliorera le rendement, etc.

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Le chauffage électrique génère des émissions de CO2

     

    La demande électrique due aux foyers équipés en chauffage électrique en période de froid fragilise le réseau et oblige la mise en route de moyens de production fortement émetteurs de CO2 (centrales thermiques classiques). La hausse constante de la demande d’électricité amplifiera la durée et la fréquence de ces périodes de pointe et favorisera la tendance à la production d’électricité ni écologique ni économique.

     

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Le chauffage à eau chaude possède les meilleurs atouts pour respecter les obligations environnementales.

     

    Il recèle un potentiel d’améliorations et permet les évolutions futures. Ce système permet l’adaptation de toutes les énergies renouvelables, les énergies nouvelles et les technologies du futur. Il est multi énergies, réversible, sain, confortable et fiable, c’est la garantie d’un système pérenne, d’une qualité de vie inégalée et de normes environnementales respectées.

     

    Systèmes à eau chaude. Doc Acqualys

     

     

    Systèmes à eau chaude (plancher chauffant très basse température, chaudière au sol à gaz et radiateur sèche serviette). Documentation Acqualys

  • La consommation d'énergie : une nécessité avec ses conséquences

    Tous les logements, tous les biens de consommation consomment de l’énergie pour le chauffage, l’éclairage, la cuisine, le lavage, le fonctionnement des appareils ménagers, tous les équipements qui facilitent la vie, améliorent le bien-être ou occupent les loisirs des individus. Les conséquences sont la pollution engendrée par tous les systèmes d'énergie.

     

    La consommation d'énergie a un effet sur l'environnement :

     

    Ces consommations d’énergie qu'elles soient des énergies classiques, des énergies renouvelables ou des énergies nouvelles ont un effet sur l’environnement :

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Elles participent à l’aggravation de l’effet de serre et aux changements climatiques qui en découlent.

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Elles épuisent les réserves de matières, d’énergies et de ressources non renouvelables

     

    Triangle Portail habitat Picbleu Elles contribuent à l’accumulation de polluants et de déchets que la terre ne peut plus absorber.

     

    Limiter les impacts par des choix raisonnés

    Les choix que vous ferez pour un projet de construction, de réhabilitation ou de rénovation vont jouer sur ces impacts environnementaux. La prise de conscience de ce mécanisme est importante, mais agir pour limiter les impacts est primordial. Grâce à ce site www.acqualys.fr, vous pourrez peser et vérifier certains paramètres avant de vous décider à acheter, à faire construire, et choisir en ayant eu une présentation impartiale, objective et utile à la planète. Avant de prendre les décisions pour votre projet, étudiez tous les conseils sur l’orientation de la maison, l’utilisation de matériaux, les performances des isolants, l’installation d’un système de chauffage, le choix de l’énergie, etc.

  • Les différentes énergies dans ma maison

    Les différents médias véhiculent de nombreuses informations contradictoires sur les « énergies écologiques », les « énergies renouvelables »,les « énergies nouvelles »,les « énergies alternatives » ou les « énergies d'avenir ».

    Dans les sites que l’on peut consulter sur Internet et dans les magazines spécialisés sur le chauffage, beaucoup de publi-reportages très orientés sont financés par les annonceurs et manquent sérieusement d'objectivité. Même, les principaux médias relayent le discours officiel et laissent penser que tel type d’énergie n’émet pas de CO2 dans l’atmosphère et laisse le ciel bleu…

    Malheureusement, il faut voir l’ensemble de la production pour s’apercevoir que bien souvent le remède est pire que le mal, il n’existe pas d’énergie parfaite, mais il existe des solutions plus douces...et beaucoup plus simples.

     

    Il faut trouver un arbitrage entre des solutions les moins mauvaises, car la prise en compte de l'énergie grise et l'empreinte écologique contenus dans chaque réponse montrent qu'il y a systématiquement un impact sur l'environnement et qu'avant de faire un choix, un diagnostic, une étude et des conseils s'imposent : c’est justement ce que vous offre Picbleu.

     Sans parler d'écologie pour un chauffage ou une énergie, car où se trouve « l'écologie » dans la mise en œuvre et l'exploitation d'un chauffage, quel qu'il soit ?

    Solutions pour une maison durable et écologique.Doc Acqualys

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquer sur la maison ci-dessus pour comparer les différents systèmes dans un bâtiment basse consommation.

  • Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu Connaître la transition énergétique : décider pour agir

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées. La loupe et le microscope font donc perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus. Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons. Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

     

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses : « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

     

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages