Prix et conseils utiles pour faire bâtir une maison neuve

Dernière modification :

Près de deux Français sur trois souhaitent faire construire leur maison pour être propriétaires et indépendants.

 

Sommaire

Puits canadien maison neuve

 

1. Les conseils de Picbleu

Une maison de 100 m2 est largement suffisante pour accueillir une famille. Construire trop grand entraine des frais futurs parfois cachés comme l'eau et le produit d'entretien qu'il faudra employer pour nettoyer le sol.

Un budget est comme le toit d'une maison : large au départ et se réduisant au fur et à mesure. Faites simple, vous ne serez pas plus heureux.

Commencez par garder 14 % de votre enveloppe financière. Lorsque vous serez en fin de construction, vous serez content d'avoir conservé un pécule pour les frais imprévus et inévitables. Vous vous focalisez sur votre futur lieu de vie, mais pensez aussi à vivre : ne mettez pas tout dans cette construction et prévoyez une place pour les loisirs.

 

2. Combien coûte ce rêve ?

Le prix d'une maison neuve inclut le coût du terrain à bâtir pour faire construire, les droits de mutation, les frais annexes et les assurances liées.

Pour chiffrer votre projet, un devis doit être proposé par :

 

3. Le prix moyen d'une maison neuve

Si les prix commencent à 1100 euros le mètre carré, le prix moyen de la construction se situe aux environs de 1500 euros le mètre carré.

À ce prix, il faut ajouter le coût du foncier (c'est-à-dire l'achat du terrain), celui-ci représente :

  •  environ la moitié du coût final en Île-de-France (47%).
  •  entre 25 et 30 % du prix de revient global de la construction dans les autres régions.


Ainsi, le prix moyen d’une maison neuve de 100 m2 est d’environ :

  •  150.000 à 195.000 euros en Province.
  •  220.000 à 250.000 euros en région parisienne.

 

4. Financer une construction de maison

D’abord en utilisant le prêt à taux zéro, puis en utilisant le crédit immobilier, les taux des prêts immobiliers sont actuellement très attractifs.

Un ménage peut facilement emprunter à moins de 3 % aujourd’hui, il lui faut toutefois un apport personnel, idéalement de 20 %.

Si le foyer n’est pas endetté, il peut même espérer un taux de 2.85 % sur 25 ans, 2.40 % sur 20 ans ou 1.90 à 2.25 % sur 15 ans.

Il faut également penser aux économies qui seront réalisées sur ses futures factures d’énergie de chauffage, production d'eau chaude sanitaire.

 

5. Le foncier (terrain à bâtir)

La partie la plus difficile est de trouver le bon terrain à bâtir, car les terrains sont de plus en plus petits avec un prix au m2 élevé.

Les particuliers peuvent se renseigner auprès des aménageurs fonciers ou chercher le terrain eux-mêmes :

  •  il faut repérer des terrains libres,
  •  aller consulter le cadastre en mairie qui est libre d’accès pour contacter les propriétaires afin de tenter de les convaincre de vendre.


Un mode opératoire utilisé par les professionnels de l’aménagement.

 

6. La réglementation RT 2012

Depuis le 1er janvier 2013, toutes les maisons neuves doivent répondre aux normes de la réglementation thermique 2012 (RT 2012).

Une maison construite doit répondre à des critères stricts, car sa consommation est limitée à 50 kWh/ep/m2/an. Une consommation trois fois moins importante qu’une maison ancienne (construite avant le 1er janvier 2013) répondant aux normes de la RT 2005.

La Réglementation Thermique RT2012 est la première réglementation thermique à imposer la vérification de la bonne mise en œuvre des matériaux par un test d’étanchéité à l’air.

L'obligation de résultat pour les maisons individuelles ou accolées et les immeubles collectifs d’habitation est caractérisée dans la réglementation thermique par un coefficient de perméabilité à ne pas dépasser.

 

7. La recherche du terrain à bâtir

La première démarche concerne le terrain constructible sur lequel vous allez faire bâtir.

Un thème capital, car votre vie future va dépendre de son environnement, de la taille de son jardin, de sa proximité avec les infrastructures de services, etc.

Le problème numéro 1 est que vous n’êtes pas seul(e) à chercher le terrain idéal, mais Picbleu dispose de bons réseaux pour vous aider à trouver le bon emplacement, au bon endroit et à votre budget.

Vous pourrez signer la promesse de vente du terrain, sans mauvaise surprise, car la viabilité du terrain sera vérifiée par un expert-géomètre qui se rendra sur place.

 

8. Choisir le bon constructeur

Comme indiqué plus haut, le prix d'une maison neuve inclut le coût du terrain constructible, les droits de mutation, les frais annexes et les assurances liées. Pour chiffrer votre projet, un devis doit être proposé par un constructeur de maison, un architecte ou un maître d’œuvre.

Au démarrage du projet de construction, vous allez vous rendre à un salon, rencontrer deux, trois constructeurs ou plus.

Comment choisir le bon constructeur ?

Comment être sûrs de confier au bon professionnel le projet de toute une vie ?

Comme dans toute relation, le dialogue est essentiel. Un bon professionnel écoute, échange et vous conseille utilement. Si vous sentez que le constructeur avec lequel vous échangez répond de manière pertinente à vos besoins parfois cachés et vos envies parfois non compatibles avec votre budget, c’est que c’est le bon. La confiance doit s’installer dès le départ afin que votre projet démarre dans de bonnes conditions.

Les contacts humains sont la base de toute relation : ne l'oubliez jamais.

Souvent les personnes qui ont une vie aigre*, un comportement irrespectueux et des demandes trop brutales, obtiennent bien moins d'avantages que celles qui prévilégient les rapports humains.

*Ne dit-on pas que le vinaigre conserve les cornichons ?

 

9. Trouver l'architecture de votre future maison

Peut-être n'avez-vous aucune idée de l'architecture de votre future maison ou déjà des idées très précises de ce que devraient être sa forme et ses dimensions. Les idées, les exigences, les doutes demandent des réponses concrètes.

Certaines personnes veulent le plain-pied pour avoir un accès direct au jardin depuis toutes les pièces de la maison sans avoir d'escalier à monter. D’autres rêvent d’une maison avec un étage afin d'y installer l’espace de vie et de jeu des enfants pour garder un coin tranquille au rez-de-chaussée pour les parents.

Notre conseil est dans la mesure du possible d'éviter de faire des espaces de vie à l'étage lorsque le toit est direct c'est-à-dire qu'il n'est pas possible d'isoler suffisamment. Les pièces mansardées peuvent avoir un charme particulier, mais en matière d'isolation il n'est pas possible d'isoler des combles chauds correctement.

 

Inscrivez-vous un expert Picbleu vous appellera

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page