Propriétés et caractéristiques du fioul domestique de chauffage

Dernière modification :
  • • Les définitions : fioul domestique, fuel, mazout.

    • Le chauffage au fioul domestique.

    • Tableau des caractéristiques et prix du fioul.

    • Schéma des atteintes à l'environnement du fioul.

    • Tableau comparatif émissions fioul/gaz naturel.

    • Principe de fonctionnement d'une installation fioul.

    • Tableau des avantages et des inconvénients du fioul.

    • Le temps de retour sur investissement.

    • Tableau prix mensuel moyen du fioul.

    • Tableau comparatif du fioul avec d'autres énergies.

    • Aide à la cuve fioul.

    • Les autres pages traitant les autres énergies.

    • L'aide d'ACQUALYS.

    La définition du fioul domestique appellé fuel en anglais ou également mazout, de quoi est compose le fioul domestique ? ses appellations, ses caractéristiques physico-chimiques. A quoi correspond 1 litre de fioul domestique en kWh ? Quelle est la difference entre fioul domestique et fioul lourd ? D'où provient le fioul domestique ?

       Les définitions : fioul domestique.

    Le fioul domestique (FOD) est issu du raffinage du pétrole (fractions de C16 à C17 à C18), sa température d'ébullition est comprise entre 300 °C et 400 °C. Il est composé d’un mélange d’hydrocarbures, d’additifs et de colorants. Le fioul domestique est défini comme un « mélange d’hydrocarbures d’origine minérale ou de synthèse, et éventuellement d’ester méthylique d’acide gras, destiné notamment à la production de chaleur dans les installations de combustion et sous certaines conditions d’emploi à l’alimentation des moteurs à combustion interne » (arrêté du 15 juillet 2010). 

    Banner gauche Portail habitat Picbleu Pouvoir calorifique du fioul domestique

    Son pouvoir calorifique inférieur (PCI) est égal à 9.97 kWh par litre. 11.84 kWh kilowattheure par kilogramme (kWh/kg). Le fioul est un combustible fossile dérivé du pétrole, issu du raffinage du brut, classé dans les ressources énergétiques fossiles, impliqué dans la pollution de l'air et de l'émission des gaz à effet de serre.

    PCI : 11.84 KWh/kg soit 9.97 KWh/litre.

      Appellations du fioul domestique

    Le fioul domestique est appelé aussi FOD (pour « Fuel Oil Domestique »), mazout ou fuel (anglicisme). Ce carburant est au Québec, en Belgique, en Suisse ou en France, le combustible vendu pour les usages domestiques (chauffage) ou divers moteurs (engins de chantiers, agriculture, etc.).Il peut en effet être utilisé dans des moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par...) diesel et dans des chaudières. Ses caractéristiques physico chimiques très proches de celles du gazole font que ces deux produits peuvent techniquement être utilisés par les mêmes dispositifs. Le tableau en bas de page indique le prix de vente en France du fioul domestique mois par mois.

     Caractéristiques du fioul domestique

    Le fioul est issu du raffinage du pétrole* à une température comprise entre 300° C et 400°C, très proche du gazole dans la tour de raffinage. Le cracking catalytique est un procédé de raffinage du pétrole brut qui consiste à briser les molécules du pétrole puis à en reconstituer d'autres, correspondant aux produits recherchés. Plusieurs caractéristiques sont à prendre en compte : Le point de trouble ( P.T.) correspond à la température critique à laquelle se forment les premiers cristaux de paraffine. En dessous de cette valeur, le fioul n’est plus translucide, mais devient opaque. Le point de trouble ( P.T.) représente la première cote d’alerte, car les cristaux de paraffine vont venir boucher les filtres. Les spécifications intersyndicales donnent comme valeur maximale du point de trouble + 2 °C. La température limite de filtrabilité ( T.L.F.) indique la température conduisant à une sévère diminution de l’écoulement du fioul à travers un filtre fin dans des conditions normalisées.
    Au-dessous de cette valeur, les cristaux de paraffine s’agglutinent et viennent colmater les filtres puis les canalisations dans lesquelles le fioul ne pourra plus circuler.
    Ce second point critique indique les limites de conditions pratiques réelles d’usage du fioul domestique. Les pétroliers donnent comme valeur maximale de la T.L.F. -4 °C. En dessous de cette température des difficultés surviennent dans l’alimentation en combustible des appareils.
    Le point de congélation est la température en dessous de laquelle le fioul domestique se fige complètement. Le point de congélation correspond à la limite de son pompage par aspiration. La chambre syndicale des pétroliers garantit toute l’année un fioul domestique avec un point d’écoulement inférieur ou égal à –9 °C. Le point d’écoulement ( P.E.) indique la température à laquelle un fioul initialement figé se remet à couler. Notons que la limite administrative du point d’écoulement du fioul domestique est :
    de –6 °C du 1er octobre au 31 mars,
    de –3 °C du 1er avril au 30 septembre.

    * fractions de C16 à C18

    Camion fioul Portail habitat Picbleu

     Caractéristiques physico-chimiques du fioul domestique

    Son pouvoir calorifique inférieur (PCI) est d'environ 12 kilowatt heure (L'heure est une unité de mesure) par kilogramme (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).) (kWh/kg), ce qui signifie qu'un kilogramme de fioul produit 12 kilowattheure d'énergie.

    Caractéristiques performances prix fioul domestique de chauffage

     Ses caractéristiques administratives

    En France, l'utilisation du fioul est limitée administrativement au chauffage domestique, industriel, agricole ou au carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique) pour les engins agricoles, les bateaux de pêche, et les engins de travaux publics.

    L'utilisation du fioul par un cadre légal en France est restreinte : Le fioul domestique est différencié du gazole par quelques points importants comme :

    L'indice de cétane (40 contre 51).
    Taxation inférieure.
    Un colorant rose est ajouté au fioul domestique (FOD) pour rendre plus difficile une utilisation frauduleuse.

    NB : Les préfets peuvent contraindre certaines entreprises à employer un fuel désouffré qui acidifiera moins l'air et les pluies lors des pics de pollution de l'air.

      Le chauffage au fioul domestique.

    Chauffage traditionnel des grandes maisons de campagne, le fioul équipe de nombreuses habitations, individuelles ou collectives. Depuis plusieurs années, le fioul est en net déclin, (4 % de pénétration dans le marché de neuf en 2008) pendant cette période, tous les fabricants de chaudières au fioul ont réalisé de considérables progrès en termes de rendement, d'écologie et d'hygiène, mais peu de nouvelles installations se font avec le fioul, car il est aujourd’hui dépassé par d’autres énergies plus économiques et moins polluantes. Bientôt anachronique, son intérêt résidait dans le coût d’exploitation du fioul, mais avec la flambée des prix du pétrole, cette énergie est devenue chère pendant l'été 2008 puis a fortement chuté l'hiver 2008 faisant instantanément oublier les bonnes idées de l'été. Même si le fioul domestique redevient rentable financièrement il faut considérer cette accalmie comme provisoire (le temps que la crise Américaine soit absorbée par la planète entière), son avenir est incertain en raison de sa pollution élevée (Notons l'interdiction de cette utilisation comme mode de chauffage dans certains pays d’Europe ou l'obligation d’utiliser un fioul dépollué). En raison de la déplétion, le pétrole abondant et facile à extraire est une situation du passé, les prochains conflits pour la conquête de territoires pétroliers se situeront sur le Grand Nord et menaceront l'équilibre écologique de régions encore vierges. 

     Sortie de ventouse fioul en façade d'immeuble. Photo Doc Acqualys ©®

    Photo ci-dessus : sortie ventouse d'une chaudière fioul. Même si les chaudières fioul sont remplacées par des systèmes un peu plus respectueux de l'air, ce combustible n'est pas satisfaisant en termes environnementaux, car la production de fioul absorbe plus d'énergie qu'elle n'en restitue.

      Principe de fonctionnement d'une installation au fioul.

    C'est un système à combustion : le fioul est brûlé dans une chaudière, le feu chauffe de l’eau (dans un corps de chauffe) qui est envoyée dans les canalisations de la maison. Équipement nécessaire : une chaudière + émetteurs (radiateurs ou plancher chauffant) + une cuve pour stocker le fioul (appelé aussi mazout, fuel est un anglicisme).

    Le rendement d'un chaudière fioul est de 50 à 64 % pour une chaudière de 20 ans et 90 % pour une chaudière neuve à condensation.

      Tableau des caractéristiques et du prix du fioul.

    Prix caractéristiques et performances  fioul domestique (mazout)
    Données
    Caractéristiques
    Avantages
    Inconvénients
    Coût *(maison
    De 120 m2)
    Investissement initial
    Prix de la cuve de fioul apparente
    Coût de 10000 à 15000 €
    Chaudière et émetteurs de chaleur
    Crédit d’impôt de 10 % sur les chaudières à condensation.
    Investissement ne donnant droit qu’à des primes limitées
    Facture annuelle *
    Pas d’abonnement hors abonnement électrique
    Chaudière classique
    2000 € TTC/an *
    (voir le prix du fioul tableau prix énergies)
    Chaudière à condensation
    Chaudière à condensation
    1561 € TTC/an *
    (voir le prix du fioul tableau prix énergies). Pour une maison récente non RT 2012 de 120 m2 en région Parisienne, il faut compter 6 litres de fioul par jour. 
    Entretien
    Réseaux de SAV existants
    Maintenance /ramonage 
    150 € à 250 €/an
    Encrassement des brûleurs et suies
    Performances
    Efficacité/ rapidité de chauffe
    Système fonctionnant parfaitement pour chauffer de grandes surfaces dans des régions froides.
    Efficacité liée au type d’émetteur : Radiateurs ou plancher chauffant à eau chaude à basse émission.
    Rendement
    93 % classique
    Le prix du fioul et les qualités de fioul sont différents suivant leur provenance
    Amélioration de certains brûleurs fioul. La technique de la condensation utilise la différence d'énergie entre le pouvoir calorifique inférieur PCI et le pouvoir calorifique supérieur PCS par condensation de la vapeur d'eau contenue dans les produits de combustion en les refroidissant en dessous du point de rosée (56°C). Différence entre PCI et PCS 11 %, économie d'énergie jusqu'à plus de 15 %. La chaudière à condensation possède de bonnes performances dans les installations neuves.
    Condensation: la différence entre PCI et PCS est de 6%, économie d'énergie < 10%, point de rosée 45°C (nécessite une température de retour de chauffage plus basse que pour le gaz). NB : Pour le gaz différence  entre PCI et PCS  de 11 %, économie d'énergie > 15 %, 
    104 % avec condensation et plancher chauffant ou émetteurs basse température
     Rejet de condensats acides dans l'environnement environ 800 litres par an
    Environnement
    Réserves
    Réserves stratégiques.
    Diversité des sources d’utilisation du pétrole : transport, transformation, chimie, chauffage, etc.… accélérant la déplétion.
    Énergie fossile Réserves limitées. Risque de grève. Le prix du fioul est Indexé sur le prix du baril
    Traitement
    Le prix du fioul intègre des additifs pour l'hiver.
    Transformation du pétrole brut (raffinage) nécessaire
    Transport
    Autonomie  relative chez l’usager (dépendante des aléas climatiques barrières de dégel pour le transport, etc.).
    • Risques de pollution pour les sols et les eaux (par exemple : accident de navigation, débordement des citernes).
    Distribution
    Circuits de distribution
    bien structurés et très  diversifiés. 3000 entreprises distribuent le fioul sur le territoire Français.
     
    • Distribution par poids lourds et rail: émissions toxiques (moteurs diesel) et empreinte écologique.
    Conditionnement
    Stockage obligatoire
    Autonomie relative
    Liée à la capacité de la cuve de stockage de fioul apparente ou enterrée.  Installation difficile en milieu urbain
    Transport/Distribution lieu de puisage vers raffineries.
    Transports à très longue distance dans des  navires pétroliersdes conduites souterraines, des oléoducs et par rail
    -
    Transport du pétrole par mer dans des pétroliers.  Risque grave de fuites, d’attentas, de naufrages,  de pollution des sols et des eaux dues au transport pétrolier et à l’équilibre géopolitique des régions.
    Combustion du fioul
    Présence de carbone dans le pétrole.
    -
    Lors de la combustion du fioul,  émissions de dioxyde de carbone (CO2) équivalentes à 263 g par kWh pour le mazout, soit 33 % de plus que pour le gaz naturel. (219 g/kWh)
    Teneur en azote.
    -
    Emissions d’oxydes d’azote supplémentaires liées à la teneur en azote du fioul.  Valeur limite d’oxydes d’azote fixée par l’Ordonnance sur la protection de l’air pour les brûleurs à air soufflé à mazout: 120 mg/m3 d’effluents gazeux, soit 50 % en plus que pour le gaz naturel.
    Protection du climat
    Emissions de CO2
    Des agro combustibles (huiles de colza ou de tournesol) peuvent s'intégrer au fioul domestique.
    Energie fossile, polluante (soit 25 % de CO2 de plus que pour le gaz). Sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, on estime les émissions de dioxyde de carbone (CO2) à 293 g par kWh pour le fioul.
    La production de fioul absorbe plus d'énergie qu'elle n'en restitue.

    *Habitation années 1980 isolée selon normes de l'époque (insuffisantes : 20 cm laine de verre toiture, 0.10 cm en paroi) avec une surface au sol de 120 m2 et une hauteur de sous plafond de 2.5 m. Ces chiffres peuvent varier très significativement en fonction de la qualité de mise en oeuvre de l'isolation, des habitudes de consommation et de la situation géographique du bâtiment. Dans cet exemple, la consommation annuelle de chauffage est estimée sur une base de 14500 kWh. Plus les besoins en eau chaude sanitaire 3811 kWh (1).

    (1) Définition de kilowatt (kW) : Unité de puissance, multiple du watt, et valant 1000 watts. (Symbole. kW). En électricité : unité de puissance efficace, dite encore active.

    (1) Définition de Kilowattheure (kWh) : Unité de mesure d'énergie. Un kilowattheure (KWh) correspond à la consommation d'un appareil électrique de mille Watts pendant une heure. C'est une grandeur produit : grandeur formée par le produit de plusieurs unités de base. L'énergie consommée (en wattheure) s'exprime en fonction de la puissance P (en watt) et du temps t (en heure) : E = P X t.

    Calcul chauffage énergies méthode et unités de mesure

      Schéma : comparatif des atteintes à l'environnement par le fioul.

    Schéma atteintes environnement Portail habitat Picbleu

    Cliquez sur le schéma ci-dessus, atteintes à l’environnement par les installations de chauffage selon la méthode de l’éco-indicateur 99.
      Tableau comparatif émissions Fioul / gaz naturel.
     Valeurs limites fioul gaz Portail habitat Picbleu
    Cliquez sur le tableau ci-dessus qui indique les émissions de NOx, CO2 et de particules fines particulièrement élevées pour le fioul. (Source : tableau extrait du comparatif sur l'OPair -association Suisse de l'industrie gazière).
     Tableau des avantages et des inconvénients du fioul domestique.
    Caractéristiques
    Avantages
    Inconvénients
    Le stockage du fioul
    Nécessite une citerne dont la taille est adaptée aux besoins et qui est placée à l'extérieur du logement.
    Le stockage est le vrai problème : il faut installer chez soi une cuve de fioul dont la taille est adaptée théoriquement aux besoins à l’extérieur du logement et la faire remplir régulièrement par un camion-citerne.     
    L’achat d’une cuve fioul est un investissement à fond perdu : 
    — Apparente : double paroi polyéthylène 1300 litres environ 1815 € TTC.
    — Enterrée : 2500 litres double paroi polyéthylène 2990 € TTC.
    L’entretien reste à la charge du client.
    Une citerne de fioul peut être positionnée dans l'habitation.
    Placer une cuve de fuel dans l'habitation, revient à consacrer de la place dans une pièce pour le chauffage parfois génère des odeurs désagréables et des vapeurs nuisant à la santé. (Doit être positionnée à 1 mètre minimum de la chaudière avec un bac de rétention). Au-delà de 2500 litres, le stockage doit être assuré dans un local spécialement adapté avec murs, plancher et plafond coupe-feu de degré 2 heures.
    Déclaration obligatoire du stockage de fioul lorsque la capacité de la citerne dépasse 1500 litres (en principe effectuée par l'installateur professionnel. Arrêté du 1er juillet 2004).
    Cuve enterrée totalement invisible pour sauvegarder l'esthétique du site.
    — Enterrer la cuve dans son jardin nécessite d'avoir un jardin ou un terrain disponible et de réaliser des travaux supplémentaires.
    Cuves apparentes métalliques ou en polyéthylène de faible coût : 500 à 2500 litres.
    Prix aérienne en tôle 1200 litres : 490 € TTC.
    Prix aérienne en polyéthylène 1000 litres 562 € TTC
    La corrosion lente, mais inéluctable des cuves de stockage de fioul entraîne des fuites et des pannes dans les brûleurs modernes, mais facteur aggravant, la pollution du terrain environnant.Il est nécessaire de stopper la chaudière au moment de la livraison et attendre 2 heures pour la remettre en route. La condensation à l'intérieur d'une cuve, ainsi que les résidus de pétrole (et des particules de rouille pour les réservoirs métalliques) forment un dépôt au fond de la citerne qui, au fil du temps, viendra au contact du tuyau (ou crépine) d'aspiration du fioul. Il est recommandé de faire nettoyer une cuve tous les 10 ans environ. Cela permettra de contrôler l'état de la cuve de fioul pour une dépense d'environ 500 € à 600 €.
    Une solution provisoire : le relevage de la crépine de 5 à 10 cm peut faire gagner 5 à 7 ans de maintenance.
    Les frais de neutralisation, de découpage ou d’enlèvement de cuve en cave ou enterrée sont très élevés compter environ de 900 à 1000 € HT
    L’approvisionnement
    Autonomie relative chez l’usager (dépendante des aléas climatiques barrières de dégel pour le transport, etc.).
    Autonomie relative chez l’usager (dépendante des aléas climatiques barrières de dégel pour le transport, etc.).
    Circuits de distribution
    structurés et couvrant le territoire français.
    Distribution par poids lourds et rail : émissions toxiques (moteurs diesel) et empreinte écologique.
    Le consommateur peut commander les livraisons à des distributeurs différents. Choix important
    La nécessité d'installer une cuve, d’acheter à la bonne période et d’avoir la contrainte de chercher et de comparer les différents tarifs des fournisseurs alourdit encore la note et rend ce type d’énergie fossile de moins en moins intéressant.
    Les conditions de livraison sont facilitées par un stockage sur mesure, dans des cuves situées à l’extérieur ou à l’intérieur de l’habitation.
    La montée du prix du pétrole se répercute beaucoup plus durement sur le fioul, moins taxé que le gazole.
    L’approvisionnement et le règlement s’effectuent une à deux fois par an, lors de la livraison.
    Cette énergie subit des variations de prix en dent de scie et son avenir est incertain. La dépendance aux variations du prix du pétrole dont il est issu par raffinage fait que l’évolution de son prix incertain pendant les dernières années va probablement augmenter régulièrement et durablement une fois la crise mondiale absorbée.
    L’installation d’un chauffage au  fioul domestique
    La faible consommation (en litres) des chaudières fioul à haut rendement 
    favorise l’installation de cuves de petites capacités qui permettent un gain de place.
    Installation coûteuse : une chaudière au fuel est, à puissance égale et à performances égales nettement plus chère qu’une chaudière gaz.
    Pour l’évacuation des produits de combustion, les chaudières peuvent se raccorder avec une ventouse (percement dans un mur donnant sur l’extérieur évitant ainsi un conduit de cheminée.
    Rendement trop faible et coût d’utilisation élevé surtout lorsqu’une chaudière ancienne (+ de 10 ans) est couplée à des radiateurs classiques dans des logements mal ou moyennement isolés.
    Pour brûler 1 kg de fioul, il faut 2,3 m3 d’oxygène (soit 11,2 m3 d’air). La ventilation du local où se trouve la chaudière (hors chaudière à ventouse) est donc primordiale pour une bonne combustion.
    Des chaudières au fioul sont proposées en version murale et peuvent s’installer dans le volume habitable.
    Les modèles muraux sont très peu répandus contrairement à ceux fonctionnant au gaz.
    Les chaudières génèrent un bruit important malgré les progrès d’insonorisation réalisés par les fabricants.
    Rendement 0.90 avec condensation et plancher chauffant ou émetteurs basse température. (0.75 de rendement pour une chaudière classique)
    Les chaudières modernes (à haute pression ou à condensation) ont fait d'énormes progrès en terme de consommation, mais le coût d'installation, la nécessité de stockage, l'entretien, la pollution (1,5 fois plus d'oxyde de carbone, 3 fois plus d'oxyde d'azote et 8 fois plus d'oxyde de soufre qu'une chaudière à gaz naturel) font de cette énergie un choix obsolète pour les constructions neuves.
    Le traitement du fioul domestique
    Pas de risque par temps froid de solidification du combustible.
    Particules et produits se déposant en fond de citerne obligeant à ne jamais vider complètement le fuel sous peine d’aspirer des particules encrassant ou obstruant les injecteurs des brûleurs.
    L’entretien des installations de fioul.
    Contrat d’entretien incluant le nettoyage du brûleur et du foyer de la chaudière, le contrôle et le réglage de la combustion, la vérification des organes de sécurité plus en option le ramonage annuel obligatoire de la cheminée éventuelle.
    Un ramonage effectué par un professionnel s’impose annuellement lorsque la chaudière est raccordée à un conduit de cheminée. Maintenance/ramonage : 150 € à 250 €/an
    Le fioul génère une pollution visuelle et olfactive encore plus importante sur des chaudières mal entretenues générant mauvaises odeurs et les fumées contribuent à la pollution urbaine ou extra-urbaine environnementale.
    L’entretien et le nettoyage de l’installation sont limités à une intervention par an.
    Le chauffage au fioul demande un entretien suivi et régulier de façon à optimiser le rendement et le rendre moins polluant. Les chaudières fioul actuelles polluent moins que leurs aînées et atteignent de bons rendements grâce à la condensation, mais elles pèsent lourd dans le budget entretien, dans l’installation et au niveau pollution atmosphérique.
    Les techniques de chauffe
    Amélioration de certains brûleurs fioul. La technique de la condensation améliore de quelques points les performances dans les installations neuves.
     
    La combustion du fioul  libère du dioxyde de carbone, SO2, Oxydes d’azote, NOX, monoxyde de carbone CO dans l'atmosphère, gaz accentuant le phénomène à l'origine de l'accroissement de l'effet de serre.
    (Voir tableau plus haut sur les caractéristiques du fioul).
    Le fioul peut se combiner au solaire, au bois ou à une pompe à chaleur.
    Le fioul est une énergie fossile dont la combustion est très nocive pour l’environnement.
    Vendu sous les arguments d’éviter les inconvénients d’une pénurie de combustible et de « protéger » l’environnement, la combinaison du fioul avec une vraie énergie renouvelable (solaire), ou avec une énergie émettant beaucoup de particules fines, de produits de combustion (bois), ou une énergie dont l’origine (uranium) est une grande pourvoyeuse de gaz à effet de serre et de déchets ultimes (pompe à chaleur) pose le problème de l’impact sur l’environnement et de la rentabilité : rapport investissement/amortissement.
    Les prix du fioul
    Auparavant, la règle voulait que les prix du fioul de chauffage affichent leur plus bas niveau en été, l'expérience des dernières années a démontré que ce principe n'est plus valable. Le fioul est soumis à des variations fluctuantes tout au long d'une année dues aux facteurs géopolitiques, à la raréfaction des réserves et en partie à la spéculation des marchés financiers.
    Le fioul est devenu une énergie aux tarifs très volatiles.
    Les réserves restantes de pétrole.
    Réserves stratégiques.
    Diversité des sources d’utilisation du pétrole : transport, transformation, chimie, chauffage, etc.… accélérant la déplétion.
    Énergie fossile. Réserves limitées. Le fioul est issu de champs pétroliers, l'extraction du pétrole brut épuise les stocks souterrains d’origine géologique et non renouvelables.
    Environnement
    Transports à très longue distance dans des navires pétroliers, des conduites souterraines, par rail, etc.
     
    (Voir tableau plus haut sur les caractéristiques du fioul).
      Le temps de retour sur investissement.

    Il est élevé en raison de l'investissement pour l'installation de chauffage et de l'évolution probable du prix du fioul : + de 10 ans. Le prix du fioul en effet a augmenté fortement pendant l'été 2008 faisant suite à une intense spéculation sur le pétrole qui a généré de nombreuses dérives. Le krash boursier qui a suivi a fait chuter le baril de pétrole dans des proportions également irrationnelles entrainant l'abandon ipso facto de toutes les règles de bonne conduite pour économiser l'énergie.

     

    Cliquer ci-dessus pour visualiser le prix du fioul (fuel) qui varie principalement en fonction du cours du pétrole. L'or noir, cette matière première de base dont le fioul est issu voit son prix fluctuer au jour le jour sur les différentes bourses mondiales. Les cours montent ou baissent en fonction de données géostratégiques très complexes (conflits, réunions de l'OPEP, stocks mondiaux, spéculation.) qui sont pratiquement impossibles à prévoir.

     
    Source: DGEMP-DIREM
     Tableau comparatif du CO2 pour différentes énergies.
    Comparatif du CO2 dégagé par les énergies en équivalent carbone
    Combustible
    CO2 dégagé par tonne équivalent pétrole brûlée en kg équivalent carbone
    Emissions par tep par rapport au charbon
    Charbon (moyenne)
    1.123
     0%
    Coke de pétrole
    1.096
    -2%
    Fioul lourd
     890
    -21%
    Fioul domestique
     856
     -24%
    Kérosène
     845
      -25%
    Pétrole, essence
     830
      -26%
    Gaz propane
    731
      -35%
    Gaz naturel
    651
      -42%

     

     Tableau comparatif du fioul avec d'autres énergies.
    Cliquez pour connaître les avantages inconvénients de chaque énergie
      Les autres pages traitant des autres énergies :
     
    Energie
    Que choisir comme chauffage couplé à quelle énergie ?
    Courbe d'évolution des prix des énergies de 1999 à aujourd'hui
    Ce qu'il faut absolument savoir sur le fioul domestique chauffage
    Aide Portail habitat Picbleu Les autres énergies de chauffage
     

    Bois de chauffage, bûches, granulés et plaquettes bois

    Fioul domestique, hydrocarbure, combustible fossile, FOD

    Electricité, production, comparatif fournisseurs énergie

    Pompe à chaleur air eau sol aérothermie chauffage géothermie

    Chauffe-eau thermodynamique : production d'eau chaude

    Pompes à chaleur absorption hybrides à gaz naturel et propane GPL

    Solaire : panneaux thermiques production d'eau chaude

    Solaire : panneaux photovoltaïques production électricité

    Gaz (énergie) naturel, méthane, propane, GPL, schiste

     
Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes