Quand un chauffe-eau thermodynamique est-il déconseillé ?

Dernière modification :

Chauffe-eau thermodynamique Aldes production d'eau chaude sanitaire

Les performances d'un chauffe-eau thermodynamique (CT) fonctionnant sur l'air varient en fonction des températures de source froide et de source chaude. D'autres facteurs influent sur le COP, ainsi le ballon chauffe-eau thermodynamique est adapté à certaines régions françaises, mais pas à d'autres, le débit demandé est déterminant pour sa rentabilité. Au risque de décevoir les lecteurs, l'installation doit être pensée avec rigueur. Malgré les très jolis prospectus sur papier glacé ou les sites attractifs qui laissent penser que l'emploi du CT est automatique pour toute nouvelle installation. Le chauffe-eau thermodynamique n'est ni universel ni magique !

Sommaire

  1. Dans quels cas un CT est-il déconseillé ?
  2. La rénovation d'un logement
  3. Les facteurs qui font baisser le rendement
  4. Les différentes énergies

1. Dans quels cas un chauffe-eau thermodynamique est-il déconseillé ?

Un chauffe-eau thermodynamique est un système qui possède la même technique qu'une pompe à chaleur. Au risque de décevoir les lecteurs, l'installation doit être pensée avec rigueur :

  •  pour sa position géographique,
  •  pour la composition de la famille,
  •  par la position de la pièce dans le logement,
  •  pour son dimensionnement,
  •  pour le choix de la source froide,
  •  pour le débit demandé,
  •  pour le bruit qui peut gêner les occupants si une pièce de vie est proche comme un salon ou une chambre, etc.

Thermodynamique Portail habitat Picbleu

 

La mode actuelle favorise ce type d'appareil électrique, mais il est parfois déconseillé de placer un CET.

2. La rénovation d'un logement

Dans le cadre d'une rénovation, l'erreur est d'assimiler le CET à un ballon d'eau chaude à accumulation. Les usagers sont surpris d'apprendre que lorsqu'un fabricant indique que le volume de la pièce non chauffée dans laquelle le CET sur air ambiant sera installé doit être d'au moins 25 m3... et rester à 25 m3 tout au long de l'année.

Si des meubles de rangement, un congélateur, un réfrigérateur, une machine à laver, un sèche-linge, une gazinière sont placés dans la pièce, ils diminuent le volume qui doit rester constamment à 25 m3 (ou 20 m3).

Dans un garage, c'est souvent pire, une voiture côtoie les nombreux objets qui s'y entassent inévitablement : ce type de local devenant inévitablement un débarras.

Les différents engins à moteur thermique (tondeuse, deux roues, véhicules, etc.) augmentent la température ambiante par la chaleur dégagée par leur moteur et l'ouverture des portes surtout en période estivale.
La pièce non chauffée dans laquelle se trouve le CET doit conserver une température supérieure à 5 °C l'hiver et inférieure à 35 °C l'été. Il faut noter que cette pièce non chauffée est plus froide la nuit et le rendement de l'appareil est donc moins élevé.
Lorsque le poseur gaine le tuyau de refoulement, mais sans traiter l'étanchéité liée à l'aspiration. Le local est mis en dépression et l'air du volume chauffé mitoyen est aspiré. La porte de séparation entre volume habitable chauffé et local technique est rarement étanche et toujours dépourvue d'un dispositif de fermeture automatique (ferme-porte automatique à bras type groom).

Dans le volume habitable, la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) peut être mise en défaut par un courant d'air non limité. Une entrée d'air d'environ 20x25 cm est obligatoire dans la pièce abritant le CET.

Les heures creuses/pleines ne sont plus intéressantes financièrement, il est donc préférable d'étaler le fonctionnement en mode automatique sur 24 heures grâce à la régulation électronique.

3. Les facteurs qui font baisser le rendement

Les performances d'un chauffe-eau thermodynamique fonctionnant sur l'air varient en fonction des températures de source froide et de source chaude. Voir les paramètres modifiant le rendement du chauffe-eau thermodynamique.

4. Les différentes énergies

Dossier complet sur les différentes énergies.
Dossier complet sur les différentes énergies.

Cette étude constituée de 31 pages descriptives actualisée en septembre 2017 compare les différents prix des énergies. Courbe de l'évolution des tarifs

49.99 € TTC

Plus d'infos

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page