Que choisir comme poêle à granulés, guide d'achat, devis

Dernière modification :

Les ressources naturelles de la France

La France possède une forêt qui recouvre environ 28 % du territoire national, soit 15 millions d’hectares avec un taux de croissance de 10 % annuel.
Les aléas climatiques dont les deux tempêtes de décembre 1999 et janvier 2009 ont mis en évidence la nécessité d’entretenir régulièrement les forêts en assurant un débouché supplémentaire aux bois : la production de chaleur (le chauffage bois). La croissance des arbres piégeant le carbone limite les émissions de gaz à effet de serre, sur ce point, ce combustible peut être considéré comme une énergie renouvelable beaucoup moins polluante que le bois. Les granulés de bois offrent une réelle économie d’énergie de 30 % ou même de 50 % dans certains cas, lorsque le logement dispose d’une bonne isolation.

Le chauffage au bois : un bilan neutre

Le chauffage au bois est une énergie renouvelable et n’aggrave pas l’effet de serre (Gaz à effet de serre qui absorbent une partie des rayons solaires) même si sa combustion lors de l'utilisation d'appareils de chauffage au bois produit plus de CO2 que la forêt n'en absorbe. Comme le solaire, la chaleur du sol avec la géothermie, le bois utilisé comme source d’énergie dans l’habitat représente 4 % de l’énergie primaire consommée en France (9 Mtep), c’est la principale source nationale d’énergie renouvelable thermique. Le bois énergie (bûches, granulés de bois, bois en plaquettes, bois déchiqueté),fait partie des combustibles des moins chers.

Le bois-énergie consiste en la valorisation énergétique des sous-produits forestiers (branchages, petits bois, etc.) et industriels (écorces, sciures, copeaux, etc.).L'ensemble de la filière bois s’organise d'année en année pour donner une énergie-bois avec un coût stable dans le temps.

Les poêles ou les chaudières à granulés de bois permettent de chauffer votre habitation en limitant la pollution de l'environnement, en effet, le rendement des granulés est très supérieur au bois en bûches.

Poêle à granulés kausiflam-ceox-étanche. Doc Acqualys.jpg

Le bois est plus économique que le chauffage électrique ou les modes de chauffage utilisant les énergies fossiles comme le gaz, ou le fioul. Le surcoût initial d’un chauffage central au bois par rapport à une installation électrique est amorti en moins de 10 ans, un amortissement rentable si l’on considère le rapport entre la durée de vie de l’installation de chauffage bois et la durée de vie de la maison.

Les poêles à granulés sont une alternative relativement fiable et économique aux énergies fossiles tout en restant simples à poser dans la construction neuve ou en rénovation. Comme tout produit, ils ont des avantages et des inconvénients et leur installation demande le respect des règles de pose. 

L'obligation d'une énergie renouvelable dans le neuf

Le chauffage bois sur le plan de la réglementation thermique 2012 pour les maisons neuves bénéficie d’un coefficient de conversion de 0.6 et se classe dans la catégorie des énergies renouvelables. La réglementation thermique 2012 (RT 2012) oblige l’utilisation d'énergies renouvelables, dont le bois fait partie, dans des applications en zones périurbaines et rurales. Toute construction neuve doit consommer moins de 50 kWh(ep)/m2 et par an, en moyenne.

 

 

 

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion