Que choisir ? énergie bois, gaz naturel, propane, fioul

Dernière modification :

Toutes les solutions de chauffage offertes sont extrêmement variées, chacune des énergies présente des avantages et ses inconvénients parfois cachés. L’électricité et le gaz naturel sont les modes de chauffages les plus utilisés.

L'usage de l'électricité revêt plusieurs formes du convecteur électrique de base (le célèbre grille-pain) très diffusé dans la construction neuve jusqu'en janvier 2013, date de la mise en place des exigences de la Règlementation 2012 puis de nouveaux modèles d'appareils à effet joule « révolutionnaires » surtout améliorés par le marketing avec l'emploi de termes scientifiques comme le chauffage biotique.

Comparez le prix des énergies de chauffage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pompe à chaleur reste le système utilisant l'électricité le plus efficace. Le type le plus intéressant étant le modèle géothermique par capteurs enterrés efficace, mais malheureusement cher à l'investissement et donc difficile à amortir.

L'augmentation certaine du prix du kWh électrique étant effectif, le delta avec les autres énergies usuelles va grimper.

Certains usagers restent attachés à l’usage du fioul domestiqueextrêmement polluant pour la terre, l'eau et l'air bien que les instances Européennes ait mis en place récemment de nouvelles taxes afin de dissuader l'usage du diesel et du fioul de chauffage grands polluants atmosphériques. Pour l'instant l'effet n'est pas perceptible en raison de la chute du pétrole, mais bien innocent est la personne qui parierait sur un maintient des prix bas : aucun pays aucun fournisseur, aucun tradeur ne souhaite que cette embellie pour le consommateur final perdure. Le bois énergie est beaucoup utilisé dans les foyers souvent en complément d'une autre énergie. Les poêles à granulés sont les dernières déclinaisons beaucoup plus acceptables en termes de pollution atmosphérique, il leur manque juste des filtres à particules pour devenir une énergie propre.

 

Pour conclure, il faut répéter sans cesse,  la meilleure énergie est celle :

- que l'on ne consomme pas (maisons passives),

- qui est abondante,

- que l'on ne produit pas,

- qui ne pollue pas,

- qui ne subit pas l'effet des marchés financiers,

- qui n'est pas taxée et qui est gratuite.

C'est la définition de l'énergie qui permet la vie sur Terre depuis plus de 4.2 milliards d'années : le soleil.

Pour l'instant, les techniques ne permettent pas de faire du solaire thermique une énergie de chauffage (35 % en complément d'un autre combustible) ni d'une énergie totale pour la production d'eau chaude sanitaire (70 à 80 % des besoins annuels), mais il est possible de penser que les systèmes de stockage par batterie thermiques ou électriques vont se développer dans un avenir proche.

 

Energie solaire thermique et photovoltaïque Photo Picbleu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si pour un particulier l'installation d'héliostats et de tours solaires comme sur cette photo d'un parc industriel n'est pas envisageable, le solaire photovoltaïque en autoconsommation pour la production de sa propre électricité avec des panneaux non obligatoirement raccordés au réseau est fort heureusement en pleine expansion. 

 

 

 

 

Actuellement, le choix reste limité aux énergies que l'on connait et qui offrent de la régularité, de la fiabilité et un coût d'investissement raisonnable.


La question du choix du système de chauffage et de l'énergie revient systématiquement dans les questions posées quotidiennement sur ce site.

Avant de répondre, il est nécessaire de rappeler les fondamentaux :


> Les besoins en chauffage du logement sont proportionnels à l’énergie perdue par celui-ci.
> Une mauvaise isolation, due a des ponts thermiques, une mauvaise exposition (vents, ensoleillement entraine les déperditions thermiques du bâtiment
> Plus le logement est isolé et moins il est nécessaire de chauffer pour avoir du confort
> Les déperditions thermiques est proportionnelle à la différence entre ma température de confort et la température extérieure
> Un ensemble de facteurs (isolation, ventilation, système de chauffage, régulation, etc.) joue sur les dépenses en énergie
> La température extérieure influe sur la consommation (plus il fait froid et plus les besoins en chauffage sont élevés pour assurer confort
> L’énergie est exprimée en kWh (kilo watt heure)


Le prix des différentes énergies est très variable et des abonnements peuvent s'y rajouter :

 

– Énergie solaire thermique ou photovoltaïque
– Bois en bûches
– Granulés de bois
– Gaz naturel
– Fioul domestique
-  Gaz propane
-  Électricité

Pour ce comparatif, nous avons retenu 4 solutions les plus usuelles :

 

Caractéristiques

gaz naturel

gaz propane

 Granulés de bois

fioul domestique 

Combustion

Compléte et silencieuse

Complète et silencieuse

Complète et bruyante 

Bruyante et incomplète

Produits de combustion

Propres, non corrosifs et neutres

Propres, non corrosifs et neutres

Propres non corrosifs, fumées et particules 

Fumées et suies

Produits additifs

non

non

 Non

Additifs pour combustion

Fumées de combustion

Absence de soufre

Absence de soufre

 Absence de soufre

Corrosives (soufre)

Conduit d'évacuation des produits de combustion 

Simple (aluminium, inox) Hauteur et dépression réduites. Installation possible au travers d'une paroi

 

Simple (aluminium, inox) Hauteur et dépression réduites. Installation possible au travers d'une paroi

Simple (aluminium, inox) Hauteur et dépression réduites. Installation possible au travers d'une paroi 

Maçonné ou calorifugé. Hauteur élevée (dilution) Dépression importante. Bistrage (condensation acide)

Entretien du conduit de combustion

Entretien réduit 

Entretien réduit

Ramonage  conduit 

Ramonage conduit

Entretien de l'installation

Réduit

Réduit

 Nettoyage de l'échangeur de l'appareil, décendrage

Nettoyage de l'échangeur de l'appareil, des filtres, de l'encrassement de la bougie d'allumage et de la pompe d'injection.

Rendement des appareils (sur PCI)

Constant dans le temps car combustion complète

Constant dans le temps car combustion complète

Constant dans le temps car combustion complète 

Variable dans le temps car encrassement échangeur

Type d'offre de prix 

Offre gaz naturel prix garanti (1)

Accéder au dossier gaz propane (2)

 Accéder dossier appareils à granulés

Accéder au dossier  fioul

Prix fixe 

Prix fixe pendant 2 ans

Prix fixe garanti par contrat (2)

 Non

Non

Prix de 100 kwh

7.32 € TTC

10.11 € TTC

5.93 € TTC 

9.22  € TTC

 

(1) Offre de marché e-Dolce électricité 2 ans pour les usagers situés sur des zones de distribution de gaz de réseau.

N.B. En souscrivant à une offre prix de marché, vous restez libre à tout moment de revenir au tarif réglementé pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande.

Prix fixe hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature.

 

(2) Prix du gaz bloqué par contrat. Cette offre GPL a été sélectionnée pour 6 raisons principales :

 

- Tous les frais de transport, frais de terrassement pour citerne enterrée ou dalles béton pour citerne aérienne sont inclus (a)

- La durée des contrats varie au choix du client entre 1 et 5 ans et inclue les frais d'entretien (b)

- Il n'existe pas de seuil minimal de consommation annuel imposé

- Compétitivité du gaz (voir comparatif prix officiels). Le prix fixe pour une citerne est de 10.11 € TTC centimes/kWh (c)

- Une prime CEE est donnée pour le changement d'une chaudière fioul domestique pour du gaz, elle peut se cumuler au crédit d'impôt et autres aides financières.

 

(a) Contrat de 1 à 5 ans.

(b) Sur la base du barème le plus compétitif

(c) Source barème officiel de la marque consultable en ligne voir modalités. Equivalence en €uro/tonne du prix de la tonne de propane livrée

Le Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS) du propane dans l'offre du propanier retenu est égal à 13,95 kWh par kg (le PCS est utilisé pour les chaudières à condensation).

Demandez un devis pour le remplacement de votre chaudière fioul

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page