Que valent les offres à 800-900 € tonne de gaz propane ?

Dernière modification :

Pour le même profil de client, dans la même région et dans la même période, le prix du gaz propane pour certains distributeurs est fixé à la « tête du client » du simple au double. Attention donc avant de vous jeter tête baissée sur l'offre du prix en réservoir la plus alléchante low cost surtout si vous installez une citerne enterrée qui vous liera un peu plus. Ce prix bas ne durera malheureusement pas.

 

Sommaire

 

mise-en-place-citerne-citerne-gaz-propane

Un pétrole bas

La préoccupation énergétique des Français, notamment en matière de chauffage, est devenue une réalité incontournable depuis l'apparition de l'euro puis de la crise financière de 2008. La recherche de transparence dans le marché du gaz est une priorité absolue du consommateur.

Avant la guerre des prix du pétrole qui a démarré en 2014 entre les États-Unis, 1er pays mondial producteur d'huiles de schiste (11 millions de barils/jour), et l'Arabie Saoudite (11.5 millions de barils/jour) Source IEA, les prix du propane évoluaient fortement. L'OPEP sous la pression du royaume wahhabite a maintenu sa production. Le baril est passé sous la barre des 50 dollars début 2015. L'Irak et l'Iran sont capables de fournir à niveau de l'or noir : les prix du pétrole devraient rester bas et le gaz propane également, sauf conflit, redémarrage de l'activité mondiale ou entente entre les parties qui ont tout intérêt à voir les cours augmenter. Ce qui inévitablement arrivera.

Ce tarif du pétrole est une aubaine pour l'économie, mais une catastrophe pour le climat si les prix attractifs entrainent une surconsommation des ménages. 

 

1. Mauvaises pratiques

Les mauvaises pratiques de certains propaniers ont donné une image négative du gaz propane.

Des prix de gaz parfois indécents pratiqués par certaines marques (liés à des politiques tarifaires de marge bénéficiaire trop importante), ont rendu insupportable le montant des factures des usagers de ces marques. Ces clients sont jugés captifs, car lorsqu'ils souscrivent un contrat, la compagnie de gaz reste propriétaire incessible et inaliénable de la citerne de GPL. De plus, les souscripteurs signent un contrat d'exclusivité de fourniture pendant la durée du contrat qui est de maximum 5 ans. Les contrats proposés sont entre 1 et 5 ans, la majorité des contrats sont signés pour 3 ans pour un réservoir aérien et 5 ans pour une citerne enterrée.

Rappelons que si l'esthétique d'un réservoir enterré est indéniable, sa capacité à être retiré et remplacé est beaucoup plus contraignante à la différence d'un réservoir apparent.

Rappelons également qu'il est impossible de remplir une citerne X par du gaz Y sauf en étant propriétaire de la cuve, mais limité par un contrat d'exclusivité de fourniture de propane d'un seul distributeur.

Les pratiques de certaines compagnies ont donné une très mauvaise image à l'ensemble cette profession.

 

2. Action d'association

Les nécessaires et salutaires actions des associations de consommateurs comme Que choisir, la DGCCRF, la loi Hamon et Picbleu dans la mise à disposition des informations ont contraint ces compagnies gazières à offrir un peu plus de transparence dans leurs offres et dans leurs contrats.

Certaines sociétés de gaz ont abandonné ce marché en revendant leur activité, d'autres ont mis un peu plus de limpidité en mettant (une partie) de leurs barèmes en ligne

La concurrence fait-elle baisser le prix du gaz citerne ?

 

3. Les barèmes officiels

Le barème est le point essentiel d'un contrat, beaucoup de propaniers le savent et rechignent à communiquer leurs barèmes officiels, car leurs nouveaux clients payent moins cher la tonne de gaz propane que les anciens clients : une drôle de façon de les remercier de leur fidélité !

Demander un exemplaire du barème en vigueur.

Il est très important sinon indispensable de demander un exemplaire du barème en vigueur lorsque l'on signe un contrat d'approvisionnement en gaz. Ce barème indique le prix du gaz à la tonne en €uros hors taxes et TTC et/ou le prix en centimes de kWh ainsi que les conditions générales de livraison.

La référence à ce barème figure obligatoirement sur la partie « conditions particulières » d'un contrat gaz GPL.

Payer trop cher son gaz nuit à son budget

 

4. L'offre à bas prix

L'offre est réservée aux clients particuliers et soumise à de nombreuses conditions restrictives :

  •  Une durée de l'offre limitée dans le temps (souvent 12 mois, soit un remplissage et bloquée à 15 mois).
  •  L'obligation de souscrire un nouveau contrat de fourniture avec généralement des durées imposées.
  •  La mention d'un prix « spécial, de bienvenue, promotionnel, prix bas, GPL moins cher, etc. » démontre qu'il ne s'agit pas d'un barème, mais d'un prix d'appel incitatif.
  •  À l’issue de la période de prix fixe, le prix du barème gaz en vigueur de la marque de GPL s’appliquera automatiquement et sans possibilité de négociation.

 

Lorsque le nouveau client se fie uniquement au prix noté sur son contrat sans avoir reçu l'exemplaire du barème des prix officiels de la marque, l'écart constaté est important entre le prix gelé généralement 1 an (soit 1 plein) et le nouveau tarif.

Il y a par la suite beaucoup d'insatisfactions surtout lorsque ces clients constatent que la proposition concernant le prix à la tonne de gaz pour les nouveaux arrivants est très inférieure à celle figurant sur leur nouvelle facture de gaz. Nous recevons de nombreux courriels relatifs à des méthodes qui manquent parfois d'un minimum de transparence et d'honnêteté.

Pour simplifier il n'y a rien à négocier mais des éléments à connaître

 

5. Les prix Internet

Internet et ses (mauvaises) pratiques.

Il n'y a pas que sur internet, avec le commerce en ligne, que les prix varient d'un acheteur à un autre : un vol d'une compagnie aérienne, une place de concert, un appareil photo peuvent y varier jusqu'à 30 %. Les algorithmes permettent de tenir compte du nombre de demandes, de l'heure de recherche, de la localisation du client, des habitudes de l'internaute, de sa tranche d'âge, etc. bref un prix qui varie suivant le profil de l'acheteur.

Il faut savoir que lorsque vous ouvrez une page sur internet vous transmettez votre adresse IP qui permet de vous localiser et de savoir quel type de navigateur, quel appareil (PC de bureau ou tablette), sa marque, son année de fabrication et de nombreuses informations récupérées sur les cookies, ces quelques lignes de textes laissées par les sites internet que vous consultez qui servent à vous reconnaitre à chaque visite.
Dans un magasin classique, tout le monde passe devant les mêmes rayons où sont affichés les mêmes prix : il n'est pas possible de donner un prix à la « tête du client », mais sur internet oui.

 

6. Des prix variables

Et sur le terrain, pour une même marque de gaz propane, les prix varient aussi.

En effet, pour le même profil de client, dans la même région et dans la même période, le prix du gaz propane pour certains distributeurs est fixé à la « tête du client » selon la règle du 80/20. Au sein de l'Union européenne, il existe certaines règles comme la directive 2006/123/CE relative aux services dans le marché intérieur qui « interdit la différence de deux clients basée sur la nationalité ou le lieu de résidence ». Le parlement avait décidé d'agir pour uniformiser le commerce entre pays membres. Il faut noter que rien n'interdit sur internet de proposer un prix plus élevé à un client en tenant compte des cookies ou autres traces relevées sur son ordinateur. Pour les méthodes de ventes relatives au gaz propane, il serait bon de clarifier encore les directives de la loi Hamon.

Il y a les clients qui vont sur internet et qui ont accès à un prix de gaz attractif, mais qui n'est pas forcément vertueux. Ces clients sont parfois déjà clients de la marque mais constatent qu'ils payent 2 fois plus cher leur tonne de gaz !

Il y a clients (prospects) qui sont démarchés au téléphone par des commerciaux assis. Il y a aussi ceux qui préfèrent le contact humain et qui reçoivent une visite d'un attaché commercial à leur domicile. Les représentants de certaines marques gazières proposent des offres très variables d'un client à un autre, des propositions qui sont fonction de l'urgence (il faut donc éviter de traiter le dossier énergie propane à l'approche de l'hiver), de la concurrence (limitée pour un client existant), de l'aspect psychologique (offre de parrainage), de la typologie de la clientèle (locataire usager captif, personne âgée...), etc.

 

L'avis de Picbleu

En conclusion, en matière d'offre, les jeux sont déjà faits par les propaniers qui ont su se border juridiquement (les contrats sont de plus en plus complexes) : pour un profane qui n'est pas accompagné dans sa démarche par un spécialiste, la complexité des différents contrats rend tout comparatif extrêmement difficile.

Ainsi pour simplifier, s'il n'y a rien à négocier (les marges bénéficiaires sont déjà clairement calculées), il existe des éléments fondamentaux à connaitre absolument. C'est le rôle d'information de Picbleu.

Avis et conseil : Faut-il quitter son fournisseur de gaz ?

Inscrivez-vous un expert Picbleu vous appellera

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages