Quelle est l'énergie la moins chère pour le chauffage

Dernière modification :

Le cycle de vie d'une énergie est essentiel, car l'impact d'une énergie, c'est avant la consommation. Quelles que soient les énergies de chauffage fossiles et renouvelables en kWh, m3, tonne.

Combustibles bois bûche ou déchiqueté, pellets, granulés de bois, géothermie, électricité, fioul domestique, gaz naturel, gaz propane, réseau de chaleur, solaire thermique et photovoltaïque, d'autres critères sont à prendre en compte pour le choix d'un chauffage.

Comparateur du prix des énergies en kWh M3 PCi PCs

Sommaire

  1. Cycle de vie de l'énergie
  2. Ne pas se limiter au kWh
  3. La fiscalité et l'énergie
  4. Diminuer la facture énergie

 

2 mn pour comprendre l'énergie

Il ne faut pas se fier uniquement au seul prix des énergies. Le type de bâtiment neuf ou ancien est à étudier avant d'envisager le type de chauffage. Ainsi une chaudière à granulés de bois qui coûte pratiquement le même prix qu'une chaudière fioul domestique de même niveau de qualité, apportera un réel confort grâce au vecteur eau chaude (radiateurs, plancher chauffant) pour un coût annuel de chauffage très intéressant en raison du prix du combustible bois énergie.

Dans un autre domaine responsable de la pollution atmosphérique, l'essor des véhicules électriques sera facilité. Ces moyens de transport qui ne nous empoisonneront pas l'air comme les millions de véhicules à explosion qui libèrent tous les jours des substances toxiques dans le sol, l'eau et l'air.

1. Le cycle de vie de l'énergie 

Le cycle de vie d'une énergie passe par l'extraction, l'élaboration du produit, le transport, etc., et ce, même pour l'électricité nucléaire. En effet, pour cette industrie, l'extraction du minerai d'uranium, sa transformation demande de plus en plus d'énergie et de matières premières pour extraire de moins en moins de ressources. Pour une mine à ciel ouvert, il faut dépenser de 5 à 10 kW d'énergie pour 1 tonne de matière première extraite. (Source UNEP).

2. Ne pas se limiter au kWh 

Le choix d'une énergie ne doit pas se limiter seulement au prix du kWh. Après examen de chaque énergie, vous serez amenés à en supprimer certaines et à vous intéresser de plus près à d'autres, vous pourrez choisir la solution technique et le matériel adapté, en toute connaissance de cause. N.B. Voir en bas de page les remarques importantes à connaitre sur le tableau du prix des énergies.

Le type de logement, sa localisation, la qualité de ses équipements, le nombre de personnes, la composition de la famille, leur âge, leur niveau de vie, leur activité professionnelle, le mode de fonctionnement des occupants sont autant de critères dissemblables aux vôtres. Au final, ces critères entraîneront des consommations toujours différentes pourtant avec un prix du kWh identique. Un exemple avec une maison neuve pour laquelle la première année la consommation d'énergie est si faible que les occupants n'y font plus spécialement attention par la suite. Résultat : l'année suivante, il n'est pas rare de voir le budget énergie fortement augmenter !

Précision importante : ne vous focalisez pas uniquement sur le prix en centimes kWh des énergies, car de nombreux paramètres influent sur le coût global :
  •  Le type de bâtiment, son exposition, son isolation, la qualité des équipements (des convecteurs électriques coûtent cher à l'usage alors qu'une pompe à chaleur qui utilise pourtant la même énergie est beaucoup plus économe !).
  •  Dans le prix de revient global, la difficulté pour un particulier est d'intégrer d'autres paramètres comme le coût d'investissement, l'entretien, la maintenance.
  •  La fiabilité d'un système, la sécurité d'approvisionnement, l'évolution du prix dans le temps sont encore quelques-uns des éléments à prendre en compte.
  •  Les comportements, les besoins différents, la santé sont également d'autres éléments qui complexifient le problème.

3. La fiscalité et l'énergie 

Les taxes impactent fortement certaines énergies.

Depuis le 1er janvier 2016, la nouvelle TICPE (Taxe Intérieure sur les Produits Énergétiques) conjuguée à l’effet de la TVA impacte toutes les énergies fossiles gaz naturel, fioul domestique, gazole, essence à l'exception du gaz propane, du gaz butane et du carburéacteur* qui en sont exemptés.

*Carburants pour l'aviation ou jet fuel ou kérosène utilisés pour les aéronefs.

Par exemple pour le fioul domestique, la TICPE augmente de 19,9 euros les 1000 litres (passage de 76,4 euros à 96,3 euros), la TVA à 20 % s’applique également à cette taxe, donc l’augmentation réelle est de 23,88 euros pour le consommateur. Le carburant diesel augmente de 3,5 centimes en 2016 et l’essence augmente de 2 centimes le litre.

En 2012, le nouveau pouvoir politique souhaitait mettre en place une taxe qui varierait en fonction du prix des carburants. L'idée était de préserver le pouvoir d'achat des ménages. Cette taxe n'a jamais été mise en place, car en 2014 une taxe carbone a été instituée. Cette hausse est restée inaperçue jusqu'à l'augmentation du prix de l'or noir, parce que le pétrole était à un niveau historiquement bas depuis 2014. Cette taxe carbone pèse pourtant 1.7 milliard d'euros sur la fiscalité du gaz et des carburants. Gare à une remontée sévère des prix du brut !

Je-demande-un-conseil-ou-un-devis-à-picbleu.png

4. Diminuer la facture énergie 

Généralement la première idée pour réduire la facture consiste à chercher une énergie moins chère. Mais votre facture dépend de 2 paramètres : il est pertinent de faire des travaux qui baisseront la facture énergétique du logement Découvrez quels sont les 3 éléments de confort pour améliorer son confort d'isolation et faire des économies.

Prix des énergies de la moins chère à la plus chère

Type de combustible

Quantité nécessaire

Coût annuel

Émission de CO2

Plaquettes sèches

  3.75 tonnes

450 €

500 kg

Bûches de bois

11 stères

550 €

600 kg

Granulés de bois 

3.26 tonnes

978 €

500 kg

Fioul domestique

1500 litres

1500 €

7000 kg

Electricité

15000 kWh

2383 €

1350 kg*

Tableau d’équivalences moyennes pour 15000 kWh de chaleur fournie 
Besoins annuels moyens d'une maison ancienne isolée RT 2005 de 150 m²

 

Vous-avez-une-question-réponse-Picbleu-devis-simple-facile
 

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages