Quelles sont les 4 classes des appareils électriques ?

Dernière modification :

Ce tableau indique les dispositions de protection correspondantes selon le numéro de la classe de matériel : 0, I, II, III pour tous les types d'appareils électriques (fixes, mobiles, portatifs). Lorsque les conditions d’environnement ou d’utilisation entraînent un risque de défaillance de ces protections, les règles d’installation prescrivent de placer un dispositif de protection complémentaire. Un dispositif différentiel à haute sensibilité ou transformateur de séparation des circuits est requis. Classes de protection électrique de la norme IEC 60950-1

Sommaire

  1. Les classes des matériels électriques
  2. Les normes pour la salle de bains

 

Normes électriques électrocution Portail habitat Picbleu

 1. Les classes des matériels électriques

Les matériels de classe 0 sont interdits dans toute utilisation professionnelle.

 

Les classes des matériels électriques
Classes
Caractéristiques
Emploi
Symbole
0
Isolation principale
Impossibilité de relier les masses entre elles ou à la terre
Utilisation interdite sur tous les lieux de travail.
Pas de symbole
I
Isolation principale
Masses reliées entre elles et à la terre
Utilisation possible sur les lieux de travail pour les machines fixes
II
Isolation renforcée (ou double isolation)
Masses non reliées à la terre
Utilisation possible sur les lieux de travail pour les machines non fixes
III
Alimentation en très basse tension de sécurité (TBTS) ou de protection 
Masses non reliées à la terre
Alimentation sécurisée (transformateur de sécurité)
Obligatoire sur les appareils portatifs, non fixes en milieu confiné humide ou mouillé
Indication de la tension nominale (maximale)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Les normes pour la salle de bains

La salle de bains est divisée en trois zones. A chacune d'elles correspondent des équipements électriques précis pour respecter les zones de sécurité en salle de bain.

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page