Quelles sont les chaudières gaz les plus performantes ?

Dernière modification :

Ce dossier vous indique ce que vous devez savoir avant de demander un devis pour changer de chaudière ou le passage d'un technicien pour la régler et optimiser la régulation si elle fonctionne encore correctement.

 

Sommaire

 

Les chaudières gaz les plus performantes

La chaudière est ancienne, elle a plus de 10 ans, ou plus de 15 ans pour les chaudières fioul, elle donne des signes de faiblesse (fuites, réparations récurrentes, bruits inhabituels, etc.) a-t-elle été régulièrement entretenue chaque année ?

L'entretien annuel obligatoire permet d'optimiser le rendement de la chaudière afin d'économiser l'énergie et assurer une pollution moindre. La chaudière vieillit, donne des signes de faiblesse, fuites, réparations récurrentes, bruits inhabituels, pannes à répétition, arrêts intempestifs, etc.). ll est temps de la remplacer ?

 Quelles sont les dernières chaudières gaz et fioul domestique les plus modernes ?

 

1. Chaudières à condensation

Dans les années 1990, le rendement des appareils s'est amélioré puis les années 2000 ont vu apparaitre les premières chaudières à condensation. Depuis 2010, les chaudières sont devenues hybrides, c'est-à-dire que les énergies ont été mixées (pompe à chaleur plus gaz, chaudière gaz plus solaire, etc.).

Les éco générateurs à moteur Stirling ont été mis sur le marché, ils utilisent le gaz pour produire le chauffage, l'eau chaude sanitaire et l'électricité du logement. Les pompes à chaleur gaz à adsorption produisent le chauffage et l'eau chaude grâce à un matériau qui adsorbe les molécules d'eau en dégageant de la chaleur : la zéolithe.

 

Evolution usages gaz Portail habitat Picbleu

 

2. Le prix des chaudières

Quel est le prix moyen d'une chaudière de chauffage ?

Le prix moyen d’une chaudière gaz à condensation est compris dans une fourchette entre 2500 € et 7000 €, des prix relativement bon marché par rapport à une chaudière fioul, car la pose d’une chaudière gaz est simple.

Le coût d’une chaudière fioul est compris entre 7000 € et 10000 €. Ce prix plutôt élevé se rajoute au coût important du combustible.

L’installation d’une chaudière fioul est aujourd’hui peu intéressante, car le coût élevé du combustible et de son installation n’est plus concurrentiel par rapport aux autres énergies. La chaudière à granulés de bois a un coût élevé (entre 12000 € et 20000 €), elle utilise toutefois l'un des combustibles les moins chers du marché avec le bois et le charbon.

Attention toutefois au succès du granulés de bois qui oblige l'importation de ce combustible sur des distances inacceptables (États-Unis, Canada) la France possède un massif forestier très important, mais exporte ses troncs bruts de chêne et de hêtre sans aucune valeur ajoutée vers la Chine : un gaspillage et une aberration complète.

 

3. Le rendement des chaudières

Une chaudière doit posséder un rendement correct.

L'entretien régulier et la réalisation d'un test spécifique permettent de surveiller le rendement de l'appareil dont les performances indiquées dans la documentation technique du constructeur diminuent à l'usage avec le vieillissement des pièces. Lorsque le rendement est inférieur à 75 %, un changement est souhaitable, car les nouveaux modèles sont de plus en plus performants et offrent un rendement bien supérieur que les chaudières anciennes souvent surdimensionnées.

 

4. Les modèles de chaudières

Quels types de chaudières existe-t-il  ?

Changer son mode de chauffage actuel au fioul domestique pour un système moins encombrant, plus silencieux, moins odorant et surtout plus économique est judicieux. Les systèmes de chauffage fonctionnant au gaz naturel prennent peu de place, car il n'est pas nécessaire de stocker de combustible chez vous. Il suffit d'installer la chaudière en lieu et place de l'ancienne chaudière au sol ou de la fixer sur un mur et de la relier au compteur d'arrivée de gaz naturel. Pour une chaudière à granulés de bois, il est nécessaire de la raccorder à un réservoir de combustible, c'est-à-dire de posséder un silo de stockage qui peut être réalisé soit en dur (béton ou maçonnerie) soit en textile soit même enterré.

L’amenée des granulés peut se faire soit par un système de vis sans fin pour une chaudière située à proximité immédiate du silo soit par un système d'aspiration pour une installation plus éloignée. Dans tous les cas, l'absence d'humidité est indispensable pour éviter dégradation du granulé de bois ou pellet et colmatage. Lorsqu'il n'existe pas de réseau de gaz naturel dans la commune, il est possible d'utiliser du gaz avec une citerne enterrée dont le volume est généralement de 2400 litres.

 

Trouver les bons conseils pour baisser vos factures de gaz en citerne

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Les performances des chaudières bois gaz se sont améliorées