Quels sont les polluants intérieurs des logements à surveiller

Dernière modification :

Votre logement semble sécurisant mais vous passez toutefois 70 à 90% de votre temps à l’intérieur de locaux clos habitation lieu de travail salle de sport école grandes surfaces magasins lieux de loisirs voiture etc. particulièrement pollués.
Liste d'organismes de lutte contre les polluants qui affectent la qualité de l'air des logements donc votre santé.

Sommaire

 

Au final toujours le même filtre : vos poumons

Les poumons absorbent les polluants

1. Les logements ne sont pas toujours très sains 

Votre logement vous semble sécurisant mais la qualité de l'air que vous y respirez est primordiale, car vous passez 70 à 90 % de votre temps à l’intérieur de locaux clos :

  •  habitation,
  •  lieu de travail,
  •  salle de sport,
  •  école,
  •  grandes surfaces,
  •  magasins,
  •  lieux publics ou de loisirs,
  •  voiture, etc. 

La pollution intérieure reste insidieuse, car invisible et généralement nettement supérieure à la pollution de l’air extérieur de plus en plus grande.

La composition de l'air varie suivant la température, la présence de vents qui diluent ou accentuent les polluants de diverse nature et très variés :

 

2. Les origines de la pollution de l'air intérieur 


Les polluants d’intérieur ont pour causes des origines très diverses :

– Pénétration de l’air extérieur polluée (proximité d'une station-service, d'une gare, aéroport, route, autoroute, voie ferrée, chauffages domestiques, zone artisanale ou commerciale, entreprises industrielles, etc.)
- Le système de chauffage peut entraîner une pollution de l'air (HAP avec la combustion du bois, benzopyrènes avec les produits pétroliers ou gaziers, rayonnement électro magnétiques avec l'électricité, etc.
– Le système de climatisation peut, selon son type et le manque d'entretien altérer la qualité de l’air (moisissures,  bactéries, poussières, efflorescences, etc.)
- La ventilation VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) mal utilisée peut être une source de pollution et de pathologies
– Les équipements de l’habitat (meubles, matériaux de construction, PVC, panneaux d’aggloméré, isolation, vernis, peintures, produits d’entretien domestique, produits de traitement du bois, désodorisants d'ambiance, etc.)
– L’activité humaine : respiration et transpiration individuelle (dioxyde et vapeur d'eau), cuisson, tabagisme, cosmétiques, laques, déodorants, produits d'hygiène, etc.)
– Les biocontaminants (animaux, insectes, plantes, aquariums, etc.)
– La pollution à l’intérieur des véhicules est un « concentré » de la pollution extérieure, car les ventilateurs aspirent les fumées mortelles des véhicules à moteur à explosion qui vous précèdent
– Les polluants liés aux méthodes constructives (amiante, laine de verre, poussière de béton, de carrelages, etc.).
- Les revêtements muraux, les sols, les moquettes synthétiques, les tapisseries à base pétrochimique sont responsables d'une pollution continue de l'air. Il est préférable d'utiliser des peintures écologiques dépolluantes dont certaines sont élaborées à partir de matières naturelles comme la chaux qui possède la faculté d'adsorber le CO2 !

 

3. Liste d'organismes de lutte contre les pollutions 

Pour agir sur les sources de pollution dans votre logement, il est indispensable de vérifier la qualité des composants de votre logement. Le Ministère de l'écologie et du développement durable a édité un petit guide que vous pouvez télécharger :

Guide Ministère de l'Ecologie Pollution Air Intérieur

 

ADEME : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

www.ademe.fr

 

ANAH : Agence Nationale pour l’Habitat

Créée en 1971, l’ANAH (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat) en remplacement du Fonds national d'amélioration de l'habitat est chargée de promouvoir une politique moderne de l'amélioration et de l'entretien de l'habitat visant à généraliser les trois éléments de confort (W.-C. intérieur, salle de bain, chauffage central) en d'autres termes, améliorer le parc de logements privés existants. Financée par la taxe additionnelle au droit de bail, l’Agence nationale de l’habitat est un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement et de l'Habitat durable, du Budget et de l’Economie.

L’ANAH accorde des aides financières pour travaux sous conditions à des propriétaires occupants, bailleurs et copropriétés en difficulté.

Elle est également partenaire des collectivités territoriales pour des opérations programmées (Opah). Et opérateur de l’Etat dans la mise en œuvre de plans nationaux.

Les axes d’intervention sont :

- la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé
- le traitement des copropriétés en difficulté
- la lutte contre la précarité
- l’adaptation du logement aux besoins des personnes âgées ou handicapées

www.anah.fr

 

INPES : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Le site www.prevention-maison.fr est géré par l'INPES. 
42, boulevard de la Libération
93203 Saint-Denis Cedex.

Ce site pédagogique montre grâce à des photos interactives toutes les pièces d'un logement qui peuvent présenter des sources de pollution :

à voir

www.prevention-maison.fr

 

OQAI : Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur

Contacts scientifique et administratif
Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur
Centre Scientifique et Technique du Bâtiment
84, avenue Jean Jaurès – Champs sur Marne
77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01.64.68.82.66 – Fax : 01.64.68.88.23
Mail : contact@oqai.fr

http://www.oqai.fr/ModernHomePage.aspx

Observatoire de la qualité de l'air intérieur Doc Picbleu

Association Asthme et Allergies

66 rue des Tilleuls
92100 BOULOGNE
Tél. (33) 01 41 31 61 60

Infos Services: appel gratuit
0 800 19 20 21
http://www.asthme-allergies.org
E-mail : caroline@asthme-allergies.asso.fr

 

RESEDAA : Réseau d'Éducation Des Asthmatiques et des Allergiques

1a place des Orphelins
67000 STRASBOURG
Tél.: 03.88.11.50.54
Fax : 03.88.11.50.54

N.B. Le lien ci-dessous donne sur le site du réseau « Mutalité française Alsace ». Le nom Resedaa ayant une homonymie avec des marques commerciales.

http://resedaa
Email : cellule-coordination@resedaa.fr

 

RNSA : Réseau National de Surveillance de l'Aérobiologie

Le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par courriel les prévisions du risque allergique des départements de votre choix.

Le Plat du Pin
69690 Brussieu

Tél. : +33 4 74 26 19 48
Fax : +33 4 74 26 16 33
http://www.pollens.fr
E-mail : rnsa@rnsa.fr

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
Je profite de conseils simples et pratiques pour faire le meilleur choix
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
Ma fille souffre d’asthme depuis que j'ai acheté une nouvelle maison rénovée
Ma fille souffre d’asthme depuis que j'ai acheté une nouvelle maison située dans le Gers qui pourtant a été refaite à neuf (toit isolé, fenêtres neuves, peintures refaites, etc.). J'ai enlevé tapis et tout ce qui pouvait créer une gène. J'ai entendu parler du radon qui créé des difficultés respiratoires : la présence de champs agricoles a-t-il un lien. Pourriez-vous m'aider ? A qui s'adresser ?
Faire un test en soustrayant pendant quelques jours votre fille de votre logement
L’asthme est une maladie caractérisée par une inflammation plus ou moins importante des voies respiratoires, au niveau des bronches et des bronchioles. Cette pathologie est souvent liée à une réaction anormale des voies aériennes à divers stimuli comme des allergènes dans l’air, une atmosphère poussiéreuse, la fumée de tabac ou provenant de la combustion du bois, de poêles à gaz ou de convecteurs électriques type grille-pain, etc.).Les causes de l’asthme ne sont pas bien identifiées, car les facteurs de risques sont génétiques et environnementaux. À titre préventif, il faut éliminer : Les origines des allergènes aériens (poussières, pollen, poils d’animaux, acariens). Limiter l'exposition aux polluants aériens (irritants à l'école, fumée de feu de bois, gaz d'échappement, pollution atmosphérique, etc.). Éviter de fumer : la fumée du tabac est très toxique Éviter certains aliments ou des additifs alimentaires comme les sulfites qui créent des allergies alimentaires D'une façon générale ne plus consommer certains médicaments comme l'aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêtabloquants, etc. Soigner avec attention les débuts d'infections des voies respiratoires comme rhume, bronchite, sinusite, etc. qui déclenchent une inflammation locale Limiter l’exercice physique lorsqu'il est pratiqué à l’extérieur en hiver et par temps froid et sec. Chez les enfants les fortes émotions rires, pleurs, colère, excitation peuvent être le déclencheur de crises ponctuelles ou chroniques. Il existe des organismes qui sont des conseillers médicaux en environnement intérieur. L'intervention est prise en charge à 100 %, il faut en parler à votre médecin. https://www.picbleu.fr/page/prevention-pour-la-pollution-de-l-air-des-logements Essayez de faire un test en soustrayant pendant quelques jours votre fille de votre logement en le confiant à votre famille, mais habitant dans un autre endroit. Si les symptômes disparaissent, c'est que c'est le logement qui est en cause. Les laines minérales peuvent être une cause de son problème avec la poussière en suspension dans l'air. Les peintures également, rien ne vaut le naturel dans ce domaine et il est préférable d'aérer longuement les locaux et repeindre avec des peintures ou produits écologiques. https://www.picbleu.fr/page/les-peintures-depolluantes-et-enduits-sains-ecologiques
Commenter cette page