Questions techniques et commerciales sur le gaz naturel

Dernière modification :
  • Quelle est la différence entre le gaz de ville et le gaz en bouteille ? Tout sur le gaz naturel, pourquoi dit-on que le gaz est naturel ? quelle est la pression du gaz naturel ? quels sont les avantages et inconvénients du gaz naturel ? Qui se charge de la distribution de gaz naturel en France ? De quoi est composé le gaz naturel ? A quoi correspond 1m3 de gaz naturel en kWh ? Quelle est la différence entre gaz naturel et gaz de ville ? Ou se trouve le principal gisement français de gaz naturel ? Les idées reçues sur le gaz naturel.

    La flamme bleue du gaz

    Gaz naturel Questions sur le gaz naturel

    Pourquoi dit-on que le gaz est naturel ? De quoi est composé le gaz naturel ? A quoi correspond 1m3 de gaz naturel en kWh ? Quelle est la différence entre gaz naturel et gaz de ville ? Où se trouve le principal gisement français de gaz naturel ? 

    Saviez-vous Portail habitat PicbleuQuelle est la différence entre le gaz naturel et le gaz de ville ?
    Autrefois, le gaz de ville distribué dans les centres urbains était du gaz hydrogène (gaz hydrogène carboné, gaz light et gaz d'éclairage). Ce type de gaz appelé au départ gaz manufacturé était produit dans des usines à gaz et des cokeries par pyrolyse de la houille. Le gaz de ville ainsi obtenu était un gaz brut riche en hydrogène (H2), en méthane (CH4), en monoxyde de carbone (CO), le sous produit le goudron de houille liquide servait pour le calfatage. La dernière appellation de ce gaz a été gaz de ville en raison de sa distribution exclusive en réseau urbain. Le gaz de ville contenait du monoxyde de carbone, il était l'un des moyens de suicide fréquemment utilisé, le décés étant provoqué par asphyxie et empoisonnement. Actuellement le gaz naturel n'est plus toxique.
    Quels sont les avantages et inconvénients du gaz naturel ?
    Saviez-vous Portail habitat Picbleu Quelle est la différence entre le gaz naturel et le gaz en bouteille ?
    Le Gaz naturel en compteur, gaz de ville, gaz canalisé GRDF est une appellation commerciale il s'agit d'un gaz inflammable constitué d'un mélange de méthane et d’autres gaz qui doit être purifié par raffinage avant d’être commercialisé. Les sous-produits obtenus lors de ce processus sont des hydrocarbures : propane, butane, propène, butène, éthane, pentane, etc. Le Propane en citerne gaz GPL ou compteur de gaz liquéfié est un hydrocarbure saturé, gazeux, incolore, liquéfiable à pression relativement faible qui est issu à 60 % des gaz de champ (traitement du gaz naturel) et à 40 % des sous-produits de raffinage du pétrole cracking. Les autres différences entre le propane et le gaz naturel sont liées à leur efficacité énergétique, leur coût, leur procédé de compression, leur stockage, leur système de distribution et leurs facteurs de risque (le gaz propane et le gaz butane sont plus lourds que l'air, le gaz naturel est plus léger). Les deux peuvent poser un risque d’explosion en cas de concentration dans l'air consécutivement à une fuite de gaz. En termes de fonctionnement et d'usage, il existe peu de différence entre les deux gaz (appareils de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de cuisson ou de séchage). Le gaz propane fournit plus d’énergie par unité de volume que le gaz naturel. Le gaz propane est généralement mesuré en Kg ou en litres, le gaz naturel se mesure en  mètres cubes. La quantité d’énergie de chaque gaz est mesurée dans leur forme gazeuse. La chaleur est mesurée en unités thermiques britanniques (BTU), elle indique la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température de 0,5 kg d’eau de 0,56 ° C ou en KWh. Le gaz naturel fournit environ 1.000 BTU par 0,0283 mètres cubes, le même volume de propane à l’état gazeux fournit environ 2.500 BTU. Le propane produit donc 2,5 fois plus d’énergie à volume équivalent. Moins de m3 de propane suffisent pour produire la même quantité d’énergie que le gaz naturel. Les propriétés physiques du propane et du gaz naturel sont différents pour le transport et la commercialisation. Le propane se liquéfie à -43°C, maintenu sous pression, il reste à l'état liquide même lorsque la température extérieure est élevée par plein soleil en été. Ces propriétés lui permettent d’être stocké et transporté dans des réservoirs en acier que l'on peut déplacer (bouteilles) ou qui restent généralement fixes (citernes), en agriculture certains réservoirs sont autorisés à être déplacés sur la propriété agricole. Le propane se gazéifie lorsque la température est supérieure à -42°C. Le gaz naturel est stocké et distribué sous plusieurs formes, en gaz naturel comprimé (GNC), le gaz naturel liquéfié (GNL-162°C), et sous une forme gaz non compressé. Généralement, le gaz naturel est comprimé avant d’être stocké ou transporté par des réseaux de tuyaux.
    Quels sont les avantages inconvénients réels du gaz propane

    S'inscrire pour poser une question sur le gaz naturel

    Gaz naturel  Pourquoi dit-on que le gaz est naturel ?

    Le gaz naturel provient de couches géologiques du sous-sol où il se trouve soit en association avec du pétrole soit seul. Il est issu de la transformation naturelle durant des millions d'années-de matières organiques. Il est distribué au consommateur sans avoir subi de transformation majeure après son extraction.

    Gaz naturel  Quelle est la composition du gaz naturel ?
    Le gaz naturel est essentiellement composé de méthane dont la formule chimique est CH4 (un atome de carbone et quatre atomes d'hydrogène). Ce gaz est combustible et plus léger que l'air.
    Gaz naturel Quelle est la pression du gaz naturel ?
    Au niveau des communes, la distribution du gaz naturel est assurée par des canalisations de gaz à moyenne pression (4 bars), jusqu’à l’installation du consommateur où le gaz est livré en aval du poste de détente à 300 mbar puis après le compteur de l'usager en basse pression (20 mBar).
    Gaz naturel Qui se charge de la distribution du gaz naturel en France ?
    Le gaz naturel est acheminé jusqu’au consommateur par les réseaux de transport et de distribution. Le réseau de transport français est une infrastructure constituée de canalisations à hautes pressions (entre 30 et 70 bars). Ces tuyaux de gaz naturel délivrent le gaz méthane à l’entrée des communes desservie par le gaz naturel. 
    Il existe 2 gestionnaires de réseaux de transport (GRT) de gaz naturel en France 
    GRT gaz gère la majeure partie du réseau national
    TIGF est actif dans le sud-ouest du pays.
    La distribution du gaz naturel au niveau de chaque commune reliée au réseau de gaz canalisé est ensuite assurée par des canalisations de gaz à moyenne pression (4 bars), qui alimentent les installations des usagers. Le gaz naturel est livré à basse pression en aval du poste de détente (300 mbar) puis du compteur divisionnaire du consommateur (20 mBar). 
    Les 25 gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) français sont GRDF, qui assurent la distribution de plus de 96 % du territoire. 
    24 autres petits GRD, (appelés entreprises locales de distribution ELD), assurent la distribution sur le territoire restant. L’ensemble des fournisseurs de gaz français emprunte ces mêmes réseaux pour alimenter leurs clients usagers, en contrepartie du paiement d’un péage dont le prix unitaire est identique quel que soit le fournisseur de gaz et dont le montant est fonction des quantités de gaz livrées.
    Cliquez ici pour demander des informations
    Gaz naturel  Quels sont les principaux usages du gaz naturel dans la vie quotidienne ?

    Les usages du gaz naturel sont les utilisations domestiques ou résidentielles (particuliers) (37 % du marché). Ces utilisations concernent essentiellement le chauffage, l'eau chaude et la cuisson.

    Gaz naturel Pour quelle raison le m3 de gaz naturel est transformé en kWh pour la facturation ? 

    L’unité de mesure du compteur de gaz naturel de votre installation domestique est le mètre cube (m3). Votre consommation de gaz est ensuite facturée en kilowattheures (kWh). Il y a une conversion des mètres cubes en kilowattheures. En moyenne, un mètre cube de gaz naturel vaut environ 10 kilowattheures. La raison de ce coefficient de conversion, qui sert à transformer en énergie le volume mesuré par le compteur est simple. La valeur du coefficient de conversion pour la clientèle résidentielle dépend du lieu, de la période ainsi que de 2 paramètres : l’altitude et la composition du gaz. L’altitude réduit la pression atmosphérique et la densité du gaz, en effet, lorsque l’altitude augmente, la densité du gaz baisse, un même volume produira moins d’énergie. Le même gaz naturel aura à 1 000 mètres d’altitude un coefficient de conversion inférieur d’environ 10 % qu’au niveau de la mer. Le gaz naturel a un coefficient plus faible à Combloux ou Chamonix-Mont-Blanc en Haute-Savoie (moyenne 9,85) qu’à Biarritz (moyenne 11,41).La composition du méthane varie également de façon importante en fonction de la source d'approvisionnement et du type de gaz naturel importé puis distribué : le gaz H ou B. Le gaz naturel H, le plus répandu, a un haut pouvoir calorifique (coefficient autour de 11). Il provient de mer du Nord, d’Algérie et de Russie. Le gaz naturel B se caractérise par un plus faible pouvoir calorifique (entre 9 et 10). Il provient essentiellement des Pays-Bas et il est distribué essentiellement dans le Nord de la France par exemple à Dunkerque le gaz naturel B, possède un coefficient moyen de conversion de 9,77. Le coefficient de conversion est un système de péréquation destiné à neutraliser financièrement les différences de pouvoir calorifique d’un même volume. Grâce à ce coefficient de conversion, l'énergie est au même prix pour tous les usagers. Faire bouillir un litre d’eau en Haute-Savoie ou dans le Finistère coûte le même prix. Des zones tarifaires pour la consommation du gaz ont été créées, elles ne tiennent pas compte de la densité ou de la composition du gaz, mais de la facilité à desservir les branches du réseau. Il existe plusieurs distributeurs de gaz naturel en France, mais comme GrDF couvre environ 77 % de la population française, le coefficient de conversion de votre commune peur se trouver sur le site de GrDF.

    Gaz naturel  Quels sont les principaux usages du gaz naturel dans l’industrie ?

    - Lorsque le gaz est utilisé comme combustible : chaudières, procédés industriels, fours jusqu'à 1500 C ° (fusion du verre, cuisson en agroalimentaire...)

    - Lorsque le gaz est matière première, il est utilisé dans la fabrication de certains produits comme les engrais azotés — les utilisations industrielles (33 % du marché).

     Gaz naturel  Le gaz naturel est-il toxique ?
    Il n'est pas possible de s'asphyxier au gaz naturel, car il n'est pas toxique.  Cependant, si le gaz naturel a totalement chassé l'air d'une pièce, une asphyxie peut se produire par absence d'oxygène.
     
    Contrairement aux idées reçues le gaz n'est pas toxique : c'est l'absence d'oxygène dans une pièce qui peut entrainer des risques d'asphyxie.

    Gaz naturel Quels sont les principaux usages du gaz naturel dans le secteur tertiaire ?

    Dans le secteur tertiaire : chauffage des bâtiments publics, eau des piscines, serres, cuisines de restaurants, cantines…
    (utilisations du secteur tertiaire ou commercial 16 % du marché).

    Gaz naturel  En quoi consiste une installation intérieure fonctionnant au gaz naturel ?

    Une installation intérieure fonctionnant au gaz naturel est composée d'appareils au gaz, d'une ventilation et d'une tuyauterie fixe.

    Gaz naturel  Où se situent les principaux gisements,quels sont les principaux pays producteurs ?

    Les réserves de gaz naturel se trouvent principalement au Moyen-Orient (40 %) et dans la CEI (31 %). La Russie est le plus gros pays producteur de gaz naturel (615 milliards de m3), devant les Etats-Unis (540 milliards de m3). 40 % des réserves prouvées de gaz naturel sont concentrées dans les 25 gisements géants de la planète, dont deux se trouvent en Europe (Groningue aux Pays-Bas et Troll en mer du Nord norvégienne).

    Gaz naturel  Quels sont les risques d'avoir du gaz naturel issu d'une seule provenance ?

    Les importations de gaz vers l'Europe se feront par gazoducs venant de Russie, le volume distribué représentera environ 44 % de ses importations. 

    Une telle dépendance crée de nouveaux problèmes géopolitiques et géostratégiques liés à la fiabilité de l'approvisionnement. Des troubles sont apparus quand le litige gazier entre la Russie et l’Ukraine, pendant l'hiver 2008-2009, a forcé l’Union Européenne à repenser les itinéraires d’importation de son approvisionnement (EurActiv.com, 22/01/09). Tous les gazoducs courent essentiellement à travers des territoires sous influence russe.

    Gaz naturel  Que représente la production nationale du site de Lacq dans les Pyrénées Atlantiques ?

    Le gaz produit à Lacq ne représente qu’environ 2 % de l'approvisionnement total de la France. Cette proportion va diminuer en raison du déclin de la production de Lacq et de l'augmentation de la consommation de gaz naturel.

    Gaz naturel  Pourquoi le prix du gaz est-il indexé sur le prix du pétrole ?

    Le gaz naturel n'a pas de marché dédié pour son utilisation contrairement au pétrole, il s'agit une énergie concurrente du fioul lourd et du fioul domestique. Dans ce contexte, et afin d'assurer des débouchés au gaz naturel, les producteurs et les acheteurs de gaz ont fixé son prix de façon à ce qu'il ne soit pas supérieur à celui des énergies concurrentes. L'indexation du prix du gaz sur les produits pétroliers (en Europe) ou sur le pétrole brut (en Asie) résulte donc de cette nécessité. Le prix obtenu est suffisamment élevé pour couvrir les coûts de production, de cette manière les investissements lourds de l'ensemble de la chaîne gazière, production, transport et distribution, peuvent être financés et amortis grâce à ce mécanisme. Les contrats gaziers actuels sur le continent européen ou en Asie sont toujours fondés sur ce principe.

    Gaz naturel  Le prix du gaz naturel est-il le même dans tous les pays ?

    Certains pays (Etats-Unis, Royaume-Uni) ont un marché du gaz dérégulé, qui permet de fixer les prix du gaz en fonction de l'offre et de la demande : ce système ne garantit pas nécessairement d'obtenir le gaz à des prix plus intéressants, notamment dans des périodes de tension. Par le passé, au cours des années 90, qui fût une période d'abondance au niveau offre, ce mécanisme a été relativement favorable pour les consommateurs.

    Gaz naturel  Le prix du gaz naturel est-il  amené à augmenter ?

    Le marché du gaz précédemment local et régional est désormais devenu un marché mondial. En dépit des chutes actuelles, une hausse des prix du gaz est inévitable. Les prix du gaz naturel fixent aujourd’hui le prix de l’énergie. La production de gaz naturel domestique européenne devrait diminuer dans les prochaines années, ce qui signifie qu’il y aura un besoin croissant d’importations.

     Mécanisme de fixation des prix et des tarifs du gaz naturel

    Gaz naturel  Le gaz naturel  : quelle est la différence entre gaz par gazoduc ou gaz naturel liquéfié ?

    La Commission européenne dans sa deuxième analyse stratégique de novembre 2008 a souligné que le gaz naturel liquéfié (GNL) permettrait à l’Europe d’importer du gaz à partir de sources non connectées aux gazoducs. La solution serait que la majeure partie du GNL européen serait importé d’Algérie et du Nigeria.

     Le processus implique la liquéfaction du gaz à la source, puis son transport sous une forme beaucoup plus compacte vers sa destination, où il est alors retransformé en gaz. Le gaz naturel liquéfié (GNL) est une solution satisfaisante en termes d’amélioration de la sécurité énergétique européenne, car le nombre de produisant du gaz naturel liquéfié (GNL) est supérieur à ceux qui le livrent par gazoducs. Les sept terminaux européens de gaz naturel liquéfié (GNL) ont une capacité annuelle de 102,4 milliards de mètres cubes, un terminal supplémentaire de 60 milliards de mètres cubes est en cours de construction.  

    Source Tom Vanden Borre de la direction générale de la Commission pour l’Énergie et le transport, séminaire à Bruxelles.
     
    Gaz naturel  Les autres pages traitant du gaz naturel :

    Gaz naturel en compteur, gaz de ville, gaz canalisé GRDF

    Gaz naturel gazeux et liquéfié (GNL), propane avantages et inconvénients

    Gaz naturel : l'évolution du tarif du prix du gaz réglementé

    Comment fonctionne le tarif réglementé du gaz naturel ?

    Analyse de cycle de vie : ACV

    Bilan des émissions de polluants des énergies

     
      Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?
Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages