Energie

Qui est le meilleur distributeur de gaz propane citerne ?

Bienvenue sur la partie du site concernant le gaz propane commercialisé en bouteilles ou en citernes. Ce site sur les énergies est le plus documenté et le plus exhaustif, ce dossier gaz permet de connaître tout sur le gaz propane GPL en citerne pour conserver cette énergie ou en changer. Qui est le meilleur distributeur de gaz propane citerne ? 30 critères de choix fournisseur de gaz propane en citerne permettent de déterminer le meilleur profil. Picbleu est un portail informatif indépendant sur l'habitat durable.

  1. Où trouver la bonne information ?
  2. Critères de choix d'un fournisseur de gaz

1. Où trouver la bonne information ? 

Ne pas s'adresser n'importe où.

  • Une première solution si vous voulez simplement obtenir des informations avec une ou plusieurs propositions, est d'aller s'inscrire sur le site internet de chaque distributeur de gaz pour demander directement un devis ! Le résultat est connu d'avance.
  • Une seconde solution consiste à s'inscrire sur l'un des nombreux sites spécialisés dans les devis de travaux du bâtiment ou dans les changements d'énergéticiens (fioul, gaz naturel, gaz propane, électricité, etc.).
  • Le risque de s'inscrire sur ces sites de collecte de multiples devis est d'avoir votre adresse revendue tous azimuts puis de recevoir une information très directive et faussée en fonction des intérêts du collecteur.
  • Certaines plateformes de service collectrices de coordonnées vous orienteront plus vers une société que vers une autre suivant leurs intérêts, d'autres multiplieront la vente de vos coordonnées à un maximum d'entreprises, il s'agit d'un business particulièrement lucratif.

 

2. Critères de choix d'un fournisseur de gaz 

Pour choisir le fournisseur dont les prestations sont adaptées à vos besoins, il est fortement conseillé de comparer les marques de gaz. Le choix est limité en raison de contraintes physiques.

  1. Le prix de la tonne de gaz est le premier critère de comparaison des prix du kilo de gaz ou du kWh livré au client final par les fournisseurs de gaz propane. 
  2. Il faut éviter tout compteur qui exprime le volume consommé en kWh. Les tarifs des abonnements des compteurs gaz sont élevés et généralement lorsque les remises sur le montant de la location de la citerne ou du compteur consenties à la signature du contrat arrivent à terme le coût mensuel devient exhaustif.
  3. Le choix du type de cuve. Si le terrain est suffisamment grand, il est préférable d'opter pour une citerne aérienne.
  4. Le barème officiel du gaz est la seule unité de comparaison valable. Chaque fournisseur de gaz édite un barème (exprimé en euro/tonne qui doit être donné au départ (à la signature du contrat) et fourni en permanence à chaque client.
  5. Il existe une grande disparité de tarifs entre les fournisseurs de propane en France qui rechignent à communiquer leurs anciens barèmes officiels.
  6. Les offres fortement remisées (le prix de la tonne est souvent baissé de pratiquement de 50%) et qui ne durent que 12 ou 24 mois. En effet, tôt ou tard, petite ou grande remise, même marquée sur les conditions particulières du contrat, le prix appliqué sera celui figurant au barème officiel qui varie suivant le Platt's.
  7. Pour fidéliser leur clientèle, les fournisseurs de gaz innovent afin de conserver leur clientèle joker antihausse, tarif du gaz promotionnel ou garanti dans le temps... avec retour à la fin de la période au barème officiel, tarif de l'abonnement dégressif après plusieurs années. Le meilleur critère de conservation de la clientèle étant la stabilité des prix.
  8. Pour les anciens clients, les fournisseurs de gaz en citerne attendent l'appel de leurs clients mécontents des hausses et du niveau du prix du propane. Ce fonctionnement induit par certaines marques de gaz qui pratiquent des prix élevés crée de l'insatisfaction chez leurs clients, car les anciens payent cher, les nouveaux ont un tarif attractif au début et le cycle commence. Les nouveaux deviennent les anciens, etc. Ces méthodes perverses favorisent les changements incessants d'une marque de gaz à une autre, des pratiques coûteuses pour les sociétés gazières et pour l'environnement. Les propaniers répercutent ces coûts dans leurs tarifs. Au final, c'est toujours le consommateur final qui règle l'addition : vous.
  9. En contrepartie d'un réengagement de 3 ou 5 ans, les propaniers leur proposent des remises très variables d'un client à un autre (jusqu'à 50%).
  10. Il paraît anormal qu'un usager parce qu'il « négocie » obtienne 50 % de rabais sur la tonne... pour un temps au détriment d'un autre usager qui fait confiance. Mais 50 % par rapport à quoi ?
  11. Il faut donc exiger le barème officiel de référence (qui généralement ne figure pas sur le site de la marque) avant toute démarche ou s'abstenir si la société oppose un refus de communiquer cet élément essentiel.
  12. Les prix bloqués sont proposés par les fournisseurs qui généralement pratiquent des prix élevés. Les prix sont gelés à la hausse comme à la baisse pendant une durée allant de 12 à 24 mois avec des pourcentages de remises trop élevées pour être honnêtes. Cette pratique démontre que le prix du gaz facturé est effectué à la tête du client et que le prix du barème officiel est excessivement élevé donc inacceptable.
  13. Cette politique opaque masque un système de tarification compliqué, de tarifs préférentiels et discriminatoires qui manquent totalement de transparence. La méthode employée s'appelle le principe de Pareto 20/80, c'est-à-dire que 20 % des clients payent en faisant confiance et 80 % cherchent à négocier : la marge bénéficiaire se faisant sur les 20 % de clients fidèles avec un tarif élevé.
  14. Les frais d'installation de la citerne de gaz sont généralement gratuits. 
  15. Les fournisseurs mettent soit gratuitement la cuve de gaz à la disposition du client ou le font payer, cela s'appelle le coût d'accès au produit, les frais de transport et de mise en place sont toujours pris en charge par les gaziers. Dans nos sociétés marchandes, rien n'est gratuit, tout se paye tôt ou tard. Parfois il vaut mieux savoir ce que l'on paye une fois au début : il faut donc demander le barème officiel des frais.
  16. Les consignes ou dépôts de garantie ont disparu depuis ces dernières années remplacés par un abonnement pour disposer de la citerne pendant toute la durée du contrat.
  17. Le prix de l'abonnement des principaux propaniers a chuté même si l'on trouve encore des propaniers aux tarifs d'abonnement élevés. Notons que certains gaziers ne facturent que l'entretien de la citerne tous les ans. L'entretien triennal et décennal obligatoire sont pris en charge par ces propaniers.
  18. La durée d’engagement. On pourrait prétendre que plus la durée d'engagement est longue et plus le fournisseur proposera des prix bas en échange, il est préférable de noter que plus elle est courte et plus les prix notamment d'abonnement seront élevés.
  19. La durée des contrats : la Cour d’Appel de Nîmes avait estimé en avril 2013 qu’une durée de 9 ans empêche le consommateur de s’approvisionner auprès d’autres fournisseurs ou de recourir à d’autres sources d’énergie. Il s'agissait de trouver le bon compromis entre la durée et les prix. Rappelez-vous qu'il n'y a pas de miracle à attendre, car l'amortissement entre en ligne de compte pour le calcul de rentabilité réalisé par le propanier. Une durée maximale de 5 ans était suggérée par la DGCCRF, l'association UFC Que choisir avait esté en justice, la loi Hamon à imposé une durée maximale de 5 ans. La loi Hamon a donc limité la durée d'un contrat pour un particulier, mais des entreprises proposent toujours pour un propriétaire bailleur qui fait installer une citerne et un compteur un contrat de 10 ans (en le considérant comme un professionnel).
  20. Le renouvellement de contrat. N’hésitez pas à vous renseigner sur l’éventail des durées possibles d’engagement qui sont proposées par les fournisseurs de gaz dont la durée des contrats pour une première installation s’échelonne entre 1 et 5 ans. Par la suite, lors du renouvellement du contrat, la durée proposée est de 1 à 3 ans. Vous pourrez choisir la durée qui lui paraît la plus adaptée à vos besoins, en ne perdant pas de vue qu’une durée courte limitera la période d’exclusivité d’approvisionnement avec son fournisseur de gaz GPL, mais qu’en contrepartie le tarif de la tonne de GPL et les frais d'abonnements seront probablement plus élevés qu’un contrat d'une durée plus longue.
  21. Un contrôle approfondi triennal est obligatoire. Les frais triennaux sont soit inclus dans le prix du propane payé à la tonne, soit facturés par les distributeurs de propane.
  22. Les frais de réparation de la citerne (génératrice) sont généralement pris en charge par le distributeur. Mais attention, tous les accessoires vissés sur la citerne font partie de l'installation de gaz intérieure. Généralement, le détendeur, le limiteur de sécurité et le joint isolant ne sont pas pris en charge par le distributeur, seules 2 marques en assurent l'entretien et le remplacement. Les termes du contrat ne le précisent pas, mais la phrase : « détendeur et limiteur offerts » indiquent que le client aura à sa charge les réparations. De même, « l'ensemble de la citerne est pris en charge par la société à l'exception de la robinetterie détente » doit vous alerter.
  23. Le coût de réparation des accessoires et les frais d'échange d'accessoires sont soit pris en charge par le distributeur soit facturés. Pour le non-initié, il est impossible, même avec une lecture approfondie des devis et des contrats de vérifier la prise en compte ou pas de ces frais annexes dans le prix du propane.
  24. Les frais de rupture. Chez certains fournisseurs de gaz, il est particulièrement coûteux de résilier unilatéralement son contrat avant sa date d’expiration, car des frais de résiliation importants pourront être facturés. Chez d'autres, les frais sont minimalistes. Attention également aux conditions de dénonciation des contrats à l'approche de la date anniversaire. Vous pouvez nous demander des détails en fonction de votre fournisseur.
  25. Une résiliation unilatérale du consommateur avant terme de son contrat conduit le plus souvent au paiement d’indemnités de résiliation anticipée non négligeables pour certains distributeurs, même si elles sont calculées au prorata temporis de la durée du contrat restant à courir. En effet, elles s’ajoutent le plus souvent aux frais de retrait de la citerne et aux éventuels frais de repompage du gaz GPL restant dans le réservoir. Lors de la réception du devis, lors de la proposition commerciale ou lors de la signature du contrat, vous devez toujours être informé du montant de l’ensemble de ces frais incluant les frais commerciaux ou de retrait de la citerne. Il est donc recommandé sinon indispensable de bien s’informer du tarif des différentes prestations indiquées dans le barème ou dans les conditions particulières de vente en cas de résiliation avant terme en demandant l'exemplaire officiel de ces frais.
  26. Les motifs légitimes de résiliation du fait du client (par exemple : vente, décès, divorce, déménagement) ne sont pas toujours prévus dans les contrats. Certaines hypothèses de résiliation aux torts exclusifs du consommateur peuvent être abusives (ex : défaut d’emplissage de la citerne pendant 12 mois consécutifs refus de livraison persistant ou changement de source d’énergie).
  27. Sécurité oblige, lors de chaque livraison de gaz, un contrôle visuel et par liquide moussant est effectué par le chauffeur livreur.
  28. La citerne propriété du gazier. Il faut noter que pour le gaz propane à la différence d'un compteur de gaz naturel ou seule l'affectation du compteur est modifiée, la citerne doit être remplacée, car elle appartient majoritairement à la marque de gaz avec qui le contrat a été signé (propriété incessible et inaliénable).
  29. L'achat de la citerne est coûteux pour l'acquisition et pour les frais de maintenance. Achat de citerne de gaz propane : Prix et obligations

 

Parc de retraitement de citernes de gaz après reprise. Photo Picbleu

Parc de stockage de citerne de gaz propane aériennes

 4. Choix du logement

L'isolation : Pour éviter de consommer du gaz, il faut améliorer votre logement

Le gaz propane comme l'électricité sont des énergies qui doivent être utilisées dans des logements parfaitement isolés. L'erreur des chauffagistes installateurs et des distributeurs de GPL a été de mettre des appareils de chauffage fonctionnant au gaz propane en citerne dans des maisons mal ou pas assez isolées.

 5. Le bon conseil

Il vaut mieux 1 qui sait plutôt que 10 qui cherchent

  • Vous n'êtes ni juriste ni spécialiste dans le gaz propane en citerne, les seules informations que vous aurez seront celles communiquées par les commerciaux « assis (a) ou debout » des différentes sociétés gazières.
  • Les marges bénéficiaires sont déjà définies et les latitudes également, car vous serez seul devant une société.
  • Vous recevrez des informations parcellaires qui ne seront pas suffisantes pour tout connaître afin de faire le meilleur choix. 

 

Pour un profane, la complexité et la variété des différents contrats rendent tout comparatif très difficile en raison de leurs différences de présentation entre marques. De plus, la période (hivernale) joue en votre défaveur, l'urgence également (la nécessité de pourvoir utiliser le gaz pour les usages domestiques qui sont la cuisine, la production d'eau chaude et le chauffage. Il existe de multiples raisons qui vous vous inciter à aller vite, ce qui généralement n'est pas propice à la réflexion...

(a) personnes en charge de votre dossier qui vous téléphonent de leur bureau sans se déplacer à la différence des commerciaux de terrain qui vous rendent visite sur place.

6. L'aide de Picbleu

Un expert gaz peut vous aider, il suffit de lui laisser votre demande. Il pourra vous conseiller sur tous les domaines de l'habitat et vous répondre par téléphone et par écrit.

Téléphone 05 64 11 52 84 

Pour un particulier, il est compliqué et difficile de comparer les devis des différents fournisseurs en raison de la diversité de présentation des offres.
Il ne s'agit pourtant que d'une citerne de gaz et d'un remplissage, mais lorsque vous lisez les barèmes de certaines multinationales vous constatez que tout a été complexifié.

Il est possible de demander un conseil ou de consulter les différentes énergies grâce aux dossiers comparatifs Picbleu

Que choisir
Que choisir
Bois ? Granulés de bois ? Fioul ? Gaz ? Pompe à chaleur ?
Je m'informe
Sans Engagement

Donnez-nous votre avis
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.