Environnement

Réduire son empreinte carbone et compenser ses émissions de CO2

Date de mise à jour : 17/06/2021

Réduire son empreinte carbone en agissant chacun à son niveau. Que pouvons-nous faire concrètement pour aider et lutter contre le dérèglement climatique ? Le changement climatique s'accompagne d'effets dévastateurs accompagnés de pollution.

  1. Un réchauffement très inquiétant
  2. Energie primaire-impact environnement
  3. La dépendance énergétique de la France

Un réchauffement très inquiétant 

4 millions d'hectares de forêts sibériennes ont brûlé en août 2019. Cette année plusieurs facteurs (incendies criminels et départs de feu dus à l'insouciance humaine), marée noire aux abords de la ville arctique de Norilsk en juin 2020. En avril 2020, 2 millions d'hectares ont été détruits en Sibérie. Les températures atteignent des niveaux excessifs qui menacent la vie sur terre.

Energie primaire-impact environnement 

L'énergie primaire permet de prendre en compte l’impact environnemental des énergies, ainsi les calculs réglementaires de type DPE, RT 2012, sont effectués avec un coefficient égal à 2,58 pour l’électricité et 1 pour les énergies fossiles.

  • La consommation d’énergie primaire équivaut à la consommation d’énergie finale plus les pertes de distribution plus la consommation des producteurs et des transformateurs d’énergie.
  • Le puissant lobbying nucléaire veut pour la RE 2020 diminuer le coefficient de 2.58 pour le passer à 2,3.
  • Ces valeurs ont été indiquées en avril 2020 dans l’annonce de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie.
  • En clair, cet abaissement du coefficient signe le retour du chauffage électrique électrique dans la construction neuve et dans la rénovation.
  • Actuellement 1 kWh d’électricité consommé dans un logement (énergie finale) donne 2,58 kWh d’énergie primaire. Un coefficient qui sera bientôt converti en 2.1 kWh pour favoriser l'électricité au détriment du gaz. 

La dépendance énergétique de la France 

  • De nombreuses sources d'énergie sont importées.
  • Le pétrole très utilisé dans les moyens de transport très polluants pour la qualité de l'air.
  • Le gaz largement employé dans le secteur domestique et industriel.
  • L'uranium importé après avoir pollué le sol du pays d'où il est extrait. Rappelons que les centrales nucléaires fonctionnent avec des chaudières Alstom Franco-chinoises. 


Sources pour la dernière partie : cabinets Artelys et I-Care & Consult