Eco-rénovation

Résistance thermique conductivité et rôle d'un isolant

Date de mise à jour : 25/01/2022

Pour connaître l'efficacité d'un isolant, il suffit de comparer le coefficient R de chaque matériau. La lettre R représente la résistance thermique. Sans entrer dans les caractéristiques techniques comme la conductivité ou lambda du matériau isolant, de son épaisseur, de l'unité de surface et de temps donnée, ce R est indiqué en m2.K/W. Plus la résistance thermique R est grande et plus le matériau sera isolant. L’épaisseur et la conductivité thermique sont le principaux critères de choix.

  1. L’épaisseur d'un isolant thermique
  2. Conductivité thermique des isolants
  3. Quelle résistance thermique minimale
  4. Quelle épaisseur de ouate de cellulose

La performance d’isolation

Pour se rendre compte de la performance d’isolation, il suffit de lire la fiche technique des matériaux : plus la résistance thermique d’un isolant est élevée et plus le produit est isolant. L’épaisseur joue également un rôle essentiel.

Le but de l'isolation est d'éviter les fuites de calories issues du chauffage et limiter la transmission des calories qui frappent la toiture.

Deperditions_energetiques_logement_standard-picbleu.png

L’épaisseur d'un isolant thermique 

C’est la hauteur en centimètres de l’isolant posé avant ou après tassement qui est l'un des critères les plus importants. Plus le matelas d’isolant est épais et plus la résistance thermique est forte. On peut lire sur certains sites que seuls les 1ers centimètres isolent, en réalité plus l'épaisseur d'isolant est importante et plus la protection thermique du bâtiment est efficace.

Conductivité thermique des isolants 

La chaleur se diffuse en même temps de 4 manières différentes par conduction, convection et rayonnement. Le calcul de la seule conductivité thermique est insuffisant. Afin d'avoir une donnée fiable, on calcule une valeur de résistance thermique obtenue par des essais en laboratoire.

Le cuivre a une conductivité élevée de 390 watts par mètre-kelvin, le bois de chêne 0,16 watts par mètre-kelvin, la ouate de cellulose seulement 0,041 watts par mètre-kelvin.

Indiquée par un chiffre, elle exprime le lambda (λ),c'est-à-dire la quantité de chaleur W/(m.K) qui peut transférer un matériau en un temps donné.
Plus la valeur du lambda λ est petite, plus le matériau est isolant.
Les meilleurs matériaux isolants thermiques ont des λ inférieurs à 0,065 W/(m.K). Pour la norme française RT 2012, un matériau est considéré comme isolant lorsque sa conductivité thermique est inférieure à 0,065 watt par mètre-kelvin.

N.B. Les coefficients R sont donnés pour une épaisseur égale, il faut donc comparer les matériaux à EPAISSEUR EGALE.

Quelle résistance thermique minimale 

Il y a le minimum a obtenir pour bénéficier des aides, mais plus vous isolez, plus vous assurez votre confort d'été et d'hiver et moins vous consommez.

Pour une isolation minimale, la résistance thermique (R) de référence est :

  • Toitures : 4,5 (c'est le minimum). L'idéal est d'atteindre et dépasser 8 m².k/W
  • Murs extérieurs : 2,5. L'idéal est d'atteindre et dépasser 4 m².k/W
  • Sol sur terre plein : 1,5. L'idéal est d'atteindre et dépasser 3 m².k/W
  • Sol sur local non chauffé : 3,5. L'idéal est d'atteindre et dépasser 6 m².k/W.

Quelle épaisseur de ouate de cellulose 

La ouate de cellulose soufflée comme tous les isolants se tasse. Il est intéressant de connaître les valeurs avant et près tassement. Le respect des densités prescrites par le fabricant et du DTU 45.11 sont les garants d'une isolation correctement effectuée. 

Vous cherchez un devis pour l'isolation
Vous cherchez un devis pour l'isolation
Nous vous mettons en relation avec les meilleures entreprises labellisées RGE pour l'isolation de votre maison dans votre région TEL 05 64 11 52 84
Devis
Sans Engagement

Donnez-nous votre avis
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.