Solutions, conseils, devis choix d'énergie de chauffage

Dernière modification :

Le chauffage en France

Le secteur du bâtiment consommations de chauffage, production d'eau chaude sanitaire et d'électricité représente plus de 45 % de la consommation française d'énergie. Environ deux tiers de l’énergie consommée est consacrée au chauffage. Plus de 8 millions de Français sont en situation de précarité.
Si l'on veut se protéger des hausses du coût de l'énergie des prochaines années tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre, il est nécessaire de réaliser des logements sobres en énergie. La maîtrise de ce poste de consommation est un enjeu central pour limiter les dépenses énergétiques des particuliers et la facture énergétique globale.

 

Isoler avant de chauffer

Les travaux devront être réalisés idéalement en une seule étape.
Vouloir rénover en plusieurs étapes ou à des niveaux de performances moindres ne permet pas des économies d'énergie optimisées. L'isolation, l'étanchéité à l'air, la ventilation sont les travaux les plus importants.

 

Des travaux réalisés par étapes successives auront comme conséquence :

 

- De dégrader la rentabilité globale de la rénovation, car plus les travaux sont morcelés et plus le prix sera élevé. Avec un risque de ne jamais finir les travaux. La main-d’œuvre et l'organisation du chantier sont les postes les plus importants.
- De ne pas adapter la puissance de la chaudière une fois l'isolation réalisée. L'erreur est de changer de générateur de chauffage prioritairement sans penser à isoler.
- D'augmenter les nuisances et la gêne occasionnée par les travaux (pour le propriétaire et ses voisins)

 

Le choix de l’énergie

Le choix de l'énergie de chauffage se pose pour toute rénovation thermique lors de l'achat un logement ou de sa réhabilitation. Il est donc nécessaire d'étudier toutes les caractéristiques de l'énergie : sa souplesse, sa compétitivité et le confort apporté. Ces différents éléments sont des critères déterminants.

Le poste énergie pour le logement demande une mûre réflexion, car le système de chauffage est un investissement appelé à durer qui doit satisfaire sur le long terme à toutes les exigences de ses habitants (Prix de l'installation, coût annuel, maintenance, amortissement, confort, fiabilité, évolution future, etc.).
Avant de choisir l'énergie, il est donc indispensable d'évaluer les différentes caractéristiques du logement. L'isolation est le critère principal : plus le bâtiment est hermétique et moins la consommation sera élevée.

 

Il existe plusieurs énergies comme l'électricité, le bois énergie, le gaz naturel, le gaz propane, le fioul domestique, le solaire.

 

L'électricité

 

L’électricité a toujours été l’énergie la plus chère pour chauffer une habitation. De 1973 à 2016, le prix de l'électricité a été multiplié par sept. Le kWh électrique coûtait environ 2 centimes en 1973 et coûte 16,07 centimes en 2016 en option heures creuses avec l'abonnement compris. Source ADEME


Pour comparer le prix des différentes énergies que l’on peut utiliser pour se chauffer, l'encyclopédie Picbleu tient à jour un comparatif de l'évolution des prix. Le coût d’utilisation de différentes sources d’énergie pour produire un kilowattheure théorique permet d'avoir une hiérarchie des prix. Pour compléter ce tableau, il faut également tenir compte de l’investissement dans les appareils de chauffage, des différences de rendement, de l'amortissement, des frais de maintenance ou des coûts d’entretien.

Comparez le prix des énergies de chauffage

 

 

 

 

 

 

Le comparatif permet de connaître les prix de toutes les énergies ainsi que leurs avantages et inconvénients.

 

 

Règle numéro 1 adopter un système de chauffage réversible

Non pas un climatiseur réversible qui a été vendu longtemps pour compenser un manque d'isolation. Ces types de pompes à chaleur air/air générent de l'air chaud l'hiver lorsque la température est douce et de l'air frais en été. Des utilisateurs sans « conscience écologique » l'avaient adopté surtout pour le crédit d'impôt fort heureusement abandonné pour ce type de matériel énergivore. Ces chauffages réversibles fonctionnent lors de pic de chaleur lorsque les centrales nucléaires sont en maintenance et les cours d'eau au plus bas.

Vous devez choisir au contraire une technique de chauffage permettant de changer facilement d’énergie. Le système de chauffage central à vecteur eau chaude est idéal, il comprend une boucle d'eau chaude comprenant des radiateurs à basse température ou un plancher chauffant à très basse température relié à un générateur de chaleur (chaudière, pompe à chaleur, panneaux solaires thermiques, etc.). Avec ce système éprouvé et parfaitement fiable, toutes les sources d’énergie restent utilisables.

Voir la suite

Inscrivez-vous un expert Picbleu vous appellera

 

 

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes