Température d'ébullition et tension de vapeur du gaz GPL

Dernière modification :

Beaucoup d'usagers l'ont remarqué : lorsque la température ambiante refroidit et descend en dessous de la température d'ébullition d'une bouteille de gaz, le gaz ne sort plus et ils peuvent même assister à un phénomène de givrage de l'emballage qui se recouvre de glace sur la partie mouillée. L'explication est simple : la phase gazeuse s'est retransformée en phase liquide. Le soutirage devient impossible, il faut donc adapter le récipient à la puissance de l'appareil, la durée d'utilisation, le niveau de remplissage, la température de l'air et au type de gaz : butane ou propane.

 

 

1. Que signifie l'unité nm ?

L'unité nm veut dire « normal m », soit gaz sec, à pression atmosphérique normale et 15°C.

 

2. Les GPL (Gaz de Pétrole Liquéfiés)

Les GPL (Gaz de Pétrole Liquéfiés) sont gazeux à température normale (15°C) et à la pression atmosphérique (1013 mbar). Leur transport est facilité grâce à leur caractéristique physique : ils ont l'avantage d'être liquéfiables sous faible pression :

  •  1,7 bara pour le butane (bara : bar absolu).
  •  7 bara pour le propane.

 

produit inflammable

3. Leur température d'ébullition

  •       0°C pour le butane,
  •  - 44 °C pour le propane,
  •  - 25 °C pour le GPL carburant.

Pour les températures supérieures aux valeurs précitées, lorsque l'on ouvre le robinet d'un récipient (bouteille ou citerne), le liquide se met en ébullition, c'est-à-dire qu'il bout. Lors de ce phénomène physico-chimique, il y a une formation de vapeur, donc de gaz (la partie haute de la bouteille ou de la citerne s'appelle « ciel gazeux »).

Lors de cette ébullition, les parois du récipient se refroidissent et puisent les calories contenues dans l'air ambiant qui provoquent et entretiennent cette vaporisation naturelle. Lorsque le débit est trop important et que l'air est trop froid, une couche de glace se forme et empêche l'évaporation du gaz, celui-ci ne sort plus du récipient et l'appareil (chaudière, barbecue, etc.) s'arrête de fonctionner.

 

Les GPL (Gaz de Pétrole Liquéfiés) sont gazeux à température normale (15°C) et à la pression atmosphérique (1013 mbar), ils sont liquéfiables sous faible pression :

1,7 bara pour le butane (bara : bar absolu)
   7 bara pour le propane.


La température d'ébullition du gaz propane, gaz butane ou GPLc est de :

-   0 °C pour le butane,
- 44 °C pour le propane,
- 25 °C pour le GPL carburant.

Pour les températures supérieures à ces valeurs, chaque fois que l'on ouvre le robinet du récipient (bouteille ou citerne), il y a ébullition du liquide, formation de vapeur donc de gaz (« ciel gazeux ») qui se régénère au fur et à mesure des soutirages de ce gaz au robinet. Ce sont les calories contenues dans l'air ambiant qui provoquent et entretiennent cette vaporisation naturelle. (tension vapeur gpl).

 

La phase liquide des GPL

Inversement, si la température ambiante descend au-dessous de la température d'ébullition, la phase gazeuse se retransforme en phase liquide : il ne peut donc plus y avoir de soutirage et on peut même assister à un phénomène de givrage de l'emballage (formation d'une couche de glace qui bloque la sortie du gaz).

 

Le givrage des bouteilles de gaz ou des citernes de gaz GPL

Le problème de givrage est l'une des raisons pour laquelle les bouteilles de butane sont toujours utilisées à l'intérieur des locaux, tandis que les bouteilles et réservoirs de propane sont obligatoirement installés à l'extérieur, car il est interdit de placer un récipient d'une pression de plus de 1.5 bar dans un logement. Source CFBP.

 

Courbes de tension de vapeur gaz GPL

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
J'évite les frais cachés et je profite des conseils efficaces de Picbleu pour réduire mes factures
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 1 fois.
Facture livraison gaz Antargaz contre facture Vitogaz avec des températures en degrés différentes
je suis en train de comparer 2 factures de gaz propane en citerne et le constat est éloquent : facture ANTARGAZ du 7/11/2014 - 0.262 T livré prix la tonne 2254,92 € TTC - facture 590,78 € facture VITOGAZ (nous avons changé de fournisseur en 2018) : VITOGAZ du 27/09/2018 - 0.518 t livré - prix à la tonne : 1284,00 TTC par contre VITOGAZ : produit à 14° C - ANTARGAZ : produit à 9° C - nous ne comprenons rien de ces degrés ????? quelle répercussion sur le prix de vente Pouvez-vous nous renseigner ? Nous vous remercions
Commenter cette page