Energie

Tout savoir sur les poêles à granulés de bois

Poêles à granulés de bois : une solution durable ? Les granulés de bois fabriqués à partir de déchets de bois jusqu'en 2012, doivent être produits désormais à partir de bois ronds, une pratique qui ne fera que s’amplifier par la demande croissante de pellets et le manque de sciures.

  1. Approvisionnement du granulé
  2. Livraison et stockage du pellet
  3. Bilan énergétique du granulé de bois
  4. Le poêle à granulé ne remplace pas un chauffage
  5. Installation et entretien du poêle à pellet
  6. Nuisances et pollution du bois
  7. Coût d'un poêle à granulés de bois

gros-plan-granules-de-bois-vendus-en-vrac.png

Approvisionnement du granulé 

  • La filière de distribution se heurte aux réticences de la filière traditionnelle bois énergie. Vérifiez la disponibilité des granulés à proximité de votre logement.
  • Les déchets de scieries ne sont pas assez importants pour assurer la fabrication et l’approvisionnement.
  • L’investissement avec des poêles et des chaudières à granulés obligent à utiliser uniquement ce type de combustible. En cas de pénurie (à l'inverse des appareils à buches), vous restez complètement dépendant de la filière d'approvisionnement. Dans certaines régions, des difficultés existent à s'approvisionner en granulés.

 

En raison d'un manque de production de granulés de bois en France notamment dans le massif forestier du Sud-ouest, les granulés sont importés d'Espagne et du Portugal. Des importateurs veulent s'implanter pour vendre du granulé de bois en provenance du Canada ou du Brésil. Le bois n'est plus écologique lorsqu'on l'abat : le cycle absorption de dioxyde de carbone (CO2), production de dioxygène(O2), fixation du carbone dans les troncs est rompu par la cupidité de l'homme qui rase 13 millions d'hectares de forêt par an.

Livraison et stockage du pellet 

La fragilité de ces combustibles est supérieure à celle des bûches de bois (sensibilité à l'humidité).

  • Il faut éviter tout stockage prolongé et tout transport en lieu humide des granulés soit en sac ou en vrac.
  • La zone de déversement des granulés de bois et le stationnement du camion de livraison doivent être au maximum à 30 mètres. (Attention aux ponts, axes, rues étroites ou interdites aux poids lourds de 3.5 T, 7.5 t, de 18 T, etc.) des dérogations sont parfois admises par les mairies.

Bilan énergétique du granulé de bois 

  • Bilan énergétique moins favorable que pour les bûches ou les plaquettes de bois : il faut 1 tep pour fabriquer 6-7 tep de granulés (12-17 tep pour les bûches et 15-20 tep pour les plaquettes forestières. Tep : la tonne d'équivalent pétrole (symbole tep) est une unité d'énergie d'un point de vue économique et industriel.
  • L'énergie nécessaire à la production de granulés de bois est liée au taux d’humidité de la matière première. Elle se situe entre 1,3 % et 2,7 % du pouvoir calorifique.

 

Même si le bilan d'émission de particules fines est très supérieur à celui des poêles classiques à bois bûche, la combustion du bois est un très grand polluant pour l'air environnemental.
Il suffirait pourtant que des filtres à particules soient installés sur tous les appareils.



Le poêle à granulé ne remplace pas un chauffage 

Malgré les allégations des vendeurs, un poêle à granulés ne remplace pas un chauffage central constitué de surfaces d'échange thermique (radiateurs, planchers chauffants ou murs émissifs) alimentées par un générateur de calories.
L'usage unique d'un poêle centralisé ne doit être considéré que comme un chauffage d'appoint et ne devrait être proposé que comme tel (le confort d'un poêle est relatif, il permet un usage très économique, mais au détriment du confort thermique).

La chaudière à granulés avec une boucle d'eau chaude est préférable pour éviter cet inconvénient. Il existe également des poêles à granulés étanches qui brassent moins l'air du logement.

L’investissement avec des chaudières et appareils performants souvent de marques autrichiennes est très coûteux et offre un retour sur investissement relativement long. Il est préférable de limiter l'investissement avec des marques de chaudières à granulés de bois d'un meilleur rapport qualité/prix.

Dans le cas d'une chaudière à granulés de bois avec radiateurs à eau, il faut posséder suffisamment de place et d’espace pour pouvoir installer la chaudière, le système de transport (vis sans fin), le silo de stockage et permettre à un véhicule d’effectuer le chargement.

Les avantages d'un poêle à granulés de bois

  •  Les avantages sont liés à la propreté. Le granulé compressé n'est pas aussi sale que le bois bûche qui amène de la poussière, des insectes. L'écorce se détache et inévitablement demande un nettoyage régulier des zones de passage ou de stockage.
  •  L'automatisme : les appareils électriques sont programmables et permettent de régler la température souhaitée.
  •  L'économie : le prix du granulé de bois est pour l'instant compétitif.
  •  La combustion est bien plus satisfaisante que le bois bûche en raison du rendement avéré. Les gaz moins polluants qui se dégagent par la cheminée ne sont pas bleutés et moins odorants que ceux issus de la combustion du bois.

 

Les inconvénients d'un poêle à granulés de bois

  •  Les poêles à granulés de bois fonctionnent avec un moteur électrique (consommation électrique de démarrage/allumage puis ventilateur).
  •  Les poêles à granulés de bois fonctionnent avec un moteur électrique rendant le chauffage impossible en cas de coupure de courant (arrêt de fonctionnement en cas de coupure de courant). L'idéal étant de mettre un onduleur qui permet d'épargner la carte mère électronique du poêle tout en évitant les micro coupures d'électricité et une extinction réglée électroniquement. Dans les maisons individuelles en milieu rural, des panneaux photovoltaïques peuvent suppléer à des coupures qui deviendront de plus en plus gênantes lors des aléas climatiques, risques naturels et changement climatique.
  •  La durée de vie d'un poêle à granulés de bois est sensiblement inférieure à celui d'un poêle à bois (poêle à bois à bûches environ 20 à 30 ans, poêle à granulés : durée inconnue en raison du peu de recul (fabrication et installations récentes). On peut supposer qu'en raison de la présence d'une turbine, d'une régulation et de pièces en mouvement la durée de vie de ces appareils sera limitée par la maintenance et les pièces détachées.
  •  Comme pour tout le bois énergie, il faut 2 ramonages par an. 
  •  La ventilation des appareils (poêle à granulés non étanches notamment) occasionne des flux d'air chargés de poussières et des polluants de l'habitat qui mettent ces éléments en suspension dans l'air. 
  •  L'émission de fumée ou d'odeurs à l'allumage du poêle est une source d'inconfort (également lors d'un appareil neuf : odeurs de peinture, d'où l'intérêt de choisir un appareil à granulés peint sans solvants pétroliers).
  •  L'odeur des cendres est plus ou moins forte suivant le type de granulés (résineux ou feuillus) et du taux d'humidité de la maison, la Ventilation Mécanique Controlée (VMC) qui met les pièces en dépression augmente la perception des odeurs de cendres froides surtout pour les poêles à granulés non étanches.
  •  Les poêles à granulés de bois sont relativement bruyants (moteur électrique et soufflerie), les chaudières possèdent un mécanisme de chargement également sonore, il faut donc veiller à ne pas les placer à proximité d'une chambre par exemple. Il faut choisir les modèles à combustion étanche équipés de ventouse qui sont plus silencieux.
  •  Le bruit de fonctionnement est relativement élevé si le réglage du ventilateur est en position haute ou moyenne vitesse.
  •  Il existe des poêles à granulés sans électricité qui n'émettent aucun bruit.

 

Nuisances et pollution du bois 

L'émission des fumées issues de la combustion du bois n'est malheureusement pas inoffensive ! 

Installation et entretien du poêle à pellet 

Pour l'installation de la cheminée (simple tuyau d'évacuations des fumées), il faut un tuyau d'évacuation de fumées émaillé en partie visible, puis en inox en toiture, coûteux (comptez 700 € pour 2.50 m de tuyau émaillé noir, 2 mètres de tuyau inox doublé avec passage de plafond, passage de toit, tampon et plaque de propreté).
L’installation d'un poêle à granulés est interdite dans des locaux où se trouve déjà un appareil de chauffage (bois, fioul, gaz) ou une hotte d’aspiration qui peuvent contrarier l'évacuation des fumées de combustion lorsqu'il s'agit d'une évacuation naturelle (sans ventouse).

Un poêle à granulés demande un minimum d'entretien, mais qui peut être vite astreignant pour certaines personnes : nettoyage de la vitre tous les jours si l'on veut conserver la propreté de la vitre pour visualiser la flamme, enlever les cendres tous les 2 jours, ramoner 2 fois par an, nettoyer l'appareil tous les 90 jours et entretien complet annuel.
Les frais d'entretien annuels du poêle sont de 150 € TTC. Ce prix comprend le ramonage du conduit et le nettoyage de la chambre de combustion et des conduits. Cette opération de maintenance est obligatoire tous les ans ou dès qu'une tonne de combustible a été brulée. Un certificat de ramonage doit être joint à la facture de maintenance. 

à lire aussi sur PicbleuTout savoir sur les granulés de bois

Coût d'un poêle à granulés de bois 

Un poêle à granulés électrique coûte environ deux fois plus cher qu'un poêle classique à bois.
Produit efficace, un peu plus coûteux que le bois en bûches, le granulé est vendu en vrac ou en sac. Le prix du granulé est supérieur au bois en bûches de 30 à 50 % à niveau d'énergie équivalent (pouvoir calorique).
En raison d'une forte demande, le prix du granulé de bois augmente : les sacs les moins chers coûtaient jusqu'en novembre 2013 : 3.85 €, actuellement 4.10 € TTC à 4.50 € le sac de 15 kg.

Faites vos stocks !

Soyez prévoyants, car la demande augmentant, il peut devenir difficile dans certaines régions de s’approvisionner en pellets. Or, impossible de chauffer avec un autre combustible pour les poêles. Le changement pour une chaudière à granulés de bois est possible, mais onéreux.

Le conseil est d'isoler un maximum le logement de façon à dépenser un minimum de granulés de bois. 66 sacs de 15 kg ou 990 kg de pellets par an est la limite raisonnable pour une maison de 100 m2 ancienne.

Que choisir
Que choisir
Bois ? Granulés de bois ? Fioul ? Gaz ? Pompe à chaleur ?
Je m'informe
Sans Engagement