Tu seras médecin ou plombier mon fils ?

Dernière modification :

La question du revenu des médecins et des plombiers est posée : les plombiers gagnent-ils trop pour les tâches accomplies par rapport aux médecins qui ont de nombreuses années d'études ? Il existe de nombreux plombiers professionnels compétents, souvent particulièrement dévoués qui ont l'avantage de ne rien coûter à l'assurance maladie et qui au contraire cotisent comme 6 millions d'entreprises en France pour alimenter le gouffre des dépenses de santé qui se comptabilisent en milliards d'euros. Quant aux médecins, le problème n'est pas lié à leurs revenus, mais à ce qu'ils coûtent notamment avec leurs dépassements d'honoraires. Les médecins sont autorisés depuis plusieurs années à pratiquer les tarifs de leur choix parallèlement à l'assurance maladie qui dérembourse certains actes parfois sans contrôle ni justification. 

 

Sommaire

 

 

Tu seras médecin ou plombier mon fils

 

1. L'art difficile d'être plombier

Voici un texte et une réflexion intéressante sur le travail manuel, son manque de reconnaissance et notamment le métier de plombier-zingueur mis en parallèle avec celui de médecin.

Cette supplique humoristique était affichée dans le bureau d'un installateur chauffagiste qui avait fait le rapprochement intelligent en octobre 1986 entre le statut de médecin et celui de plombier-zingueur :

 

2. "Nous sommes en l'an 2025. Je suis PLOMBIER-ZINGUEUR"

Comme j'enviai lorsque j'étais jeune, ceux qui préparaient leur médecine, mon père qui avait du bon sens me dit : mon fils, je sais compter, il y aura bientôt beaucoup d'appartements avec 2 baignoires, 1 douche, 3 lavabos, 1 évier, 2 bidets, 15 robinets, 5 mélangeurs, 3 mitigeurs, 3 chasses d'eau, 20 radiateurs, sèche-linge, climatiseurs, du gaz, de l'eau froide, de l'eau chaude, de l'eau tiède, 43 coudes, 96 mètres de tuyauterie et des quantités de siphons !

 

3. Mais il n'y aura jamais dans cet appartement plus de 3 ou 4 paires d'amygdales !

Or de nos jours, mon fils, on voit à la ville 500 élèves médecins pour 30 apprentis couvreurs, 300 futurs pharmaciens en face de 12 aspirants chauffagistes et 800 étudiants en droit devant 25 en sanitaire. Ainsi examinée, vaccinée, antibiotisée et protégée l'humanité de demain ne sera plus souffrante ! Mais les siphons continueront à se boucher. N'embrasse pas une carrière mon fils sans réfléchir à ces choses-là. Deviens PLOMBIER-ZINGUEUR.

 

4. Mon père avait vu juste : le temps lui donna raison

Vers l'an 2000, il y avait bien encore quelques malades, mais ils étaient tellement soignés que leur nombre allait en diminuant. Il y avait aussi de plus en plus d'étudiants dans les voies qui n'étaient pas des métiers. La loi de l'offre et de la demande joua (c'est la plus vieille loi du monde) et ce fut la grande grève de 2005 pendant laquelle les médecins arrachèrent enfin le droit de faire de la publicité. On vit des chirurgiens proposant d'opérer avec la garantie décennale comme jadis dans le bâtiment. Dans la plomberie, la loi de l'offre et de la demande joua aussi.

Vers 2010, nous étions si peu nombreux que l'on cessa de discuter nos prix. Les architectes prirent même usage (au lieu d'amputer nos mémoires d'un rabais) d'y rajouter un pourcentage pour le service.

 

5. L'âge d'or commençait : il dura

En cette bonne année de 2025, je suis donc PLOMBIER-ZINGUEUR. C'est rentable. Depuis longtemps, déboucher un siphon coûte deux fois plus cher que de déboucher une oreille et si l'on est mécontent du médecin qui ne pourrait pas le faire dans la journée, moi, on me remercie quand je peux le faire dans la semaine. Je travaille en blouse blanche et gants de caoutchouc. Je ne reçois que sur rendez-vous pris trois semaines à l'avance, sans exception. Aux nombreuses satisfactions financières, s'ajoute la considération que l'on a désormais de moi. Avant on disait « v'là le plombier », on dit aujourd'hui « Monsieur le plombier est arrivé ».

 

Nous sommes en l'an 2025, je suis PLOMBIER-ZINGUEUR. Mon père avait raison ! »

Remerciement à Bernard Roumat à Villeneuve de Marsan.

 

Tu seras plombier mon fils. Télécharger fichier pdf :

Tu seras médecin ou plombier mon fils Portail habitat Picbleu

 

Que choisir
Que choisir
Bois ? Granulés de bois ? Fioul ? Gaz ? Pompe à chaleur ?
Je m'informe
Sans Engagement

 

Commentaires
Cet article a été commenté 1 fois.
Plutôt maçon, pour gagner de l'argent, que professeur sans poste ou docteur indigent ?
« Soyez plutôt maçon, pour gagner de l'argent, que professeur sans poste ou docteur indigent ». Cette pensée est-elle toujours d'actualité ?
Commenter cette page