Une installation de gaz représente-t-elle un danger ?

Dernière modification :

Est-il interdit d'utiliser du gaz dans les immeubles ? Beaucoup de questions sont posées sur la FAQ sur la sécurité et notamment sur le fait de fumer à proximité d'une installation de gaz.

 

Sommaire

Photo plombier chauffagiste brasant sur citerne de gaz propane - Picbleu -.jpg

1. La seule restriction dans l'usage du gaz

Il n'existe qu'une seule restriction dans l'usage du gaz (gaz naturel, butane ou propane), elle concerne les immeubles dits de grande hauteur (IGH). Ce sont les immeubles dont le plancher bas du dernier niveau est situé :

  •  pour les immeubles d’habitation : à plus de 50 mètres du niveau du sol le plus haut utilisable pour les véhicules, engins de secours et de lutte contre l'incendie.
  •  pour les autres immeubles (bureaux par exemple) à plus de 28 mètres du niveau du sol le plus haut utilisable pour les véhicules, engins de secours et de lutte contre l'incendie.

 

2. Fumer à côté du gaz est-il dangereux ?

Question : Nous habitons dans une résidence neuve tout électrique, notre voisin de palier fume à côté de sa bouteille de gaz butane stocké dans son appartement. Cela présente-t-il un danger ?

Si le règlement de copropriété de l'immeuble ne l'interdit pas, un locataire a le droit d'utiliser une bouteille de gaz pour alimenter sa cuisinière au gaz ou un appareil d'appoint au gaz pour le chauffage.

Une bouteille de gaz ne doit en aucun cas être exposée à une source de chaleur de plus de 50°C. Le triangle du feu demande un combustible, un comburant, et une énergie d'activation. Le danger réel provient d'une fuite de gaz.

Il convient donc de changer les tuyaux des appareils domestiques tous les 5 ans, s'ils sont en caoutchouc, 10 ans s'ils sont métalliques avec une date de péremption. Le plus judicieux étant de placer un tuyau dont la durée est illimitée dans des conditions normales d'utilisation.

Le logement doit posséder une aération convenable et aux normes pour utiliser du gaz en intérieur.

 

3. Une installation de gaz représente-t-elle un danger ?

Les cas d'explosion au gaz spectaculaires relatés dans la presse sont souvent dus à de vieux immeubles alimentés en gaz naturel et dont les installations vétustes n'ont pas été remises aux normes actuelles.

Un gaz présente généralement un danger lors de conditions de fonctionnement anormales des installations et particulièrement, lors d'une fuite de gaz dans l'air ambiant (formation d'un mélange gazeux).

La fuite de gaz se dirigera vers le bas (cas du propane) ou vers le haut (cas du gaz naturel).

La densité du gaz par rapport à l'air est différente suivant le type de gaz. L'une des caractéristiques du mélange gazeux est la vitesse de diffusion du gaz dans l'air, c'est-à-dire la vitesse avec laquelle le mélange gazeux se réalise. Une fuite de propane pourra se propager sur le sol environnant sur de grandes distances parce qu'il lui faut un temps relativement long pour que le propane se mélange à l'air.

 

4. Quel est le risque d'explosion du gaz ?

La vitesse de diffusion d'un gaz dans l'air est inversement proportionnelle à la racine carrée de sa masse moléculaire du gaz.

Quelques valeurs à la température ambiante et à la pression atmosphérique :

  • CO : 0,97
  • CO2 : 1,5
  • C4H10 : 2 (butane)
  • C3H8 : 1,6 (propane)
  • CH4 : 0,6 (méthane)

 

Ces deux éléments peuvent caractériser la formation d'un mélange gazeux qui pourra s'enflammer (et non le gaz à l'état pur). Une citerne de gaz n'explosera pas en raison de l'absence d'air dans le réservoir.

En cas de fuite dans un lieu mal aéré, ces gaz peuvent se concentrer dans les points bas, par exemple dans les égouts, les fosses, les tranchées ou les sous-sols.

 

5. Comment éviter tout risque

Comment éviter tout risque de non-conformité d'une installation de gaz ?

Depuis de nombreuses années, chaque installation de gaz propane est soumise à un contrôle précis des différentes parties :

  • Tuyauterie gaz, ventilation des locaux, appareillage NF, évacuation des gaz brûlés, test d'étanchéité, etc.
  • Un organisme certificateur valide la conformité de l'installation : Qualigaz
  • L’association Qualigaz est l’organisme agréé de référence depuis 1990.

 

 

 

 

 

Les installations de gaz sont devenues sûres, car les installateurs de chauffage sont régulièrement formés depuis 1994 à l'application des normes gaz.

 

6. Faire appel aux meilleurs professionnels 

Faire appel aux meilleurs professionnels gaz agrées Qualigaz.

Les installations nouvelles, modifiées ou complétées doivent faire l’objet d’un Certificat de Conformité (arrêté ministériel du 2 août 1977 modifié). Le Certificat doit être établi et signé par le professionnel ou le particulier qui a réalisé les travaux et validé par un organisme de contrôle agréé par le Ministère de l’Industrie.

Picbleu vous donne des conseils et vous oriente sur le meilleur professionnel sélectionné, qualifié et agrée.

 

Trouver les bons conseils pour baisser vos factures de gaz en citerne

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes