Vers une baisse importante du prix du gaz naturel GNL et propane ?

Dernière modification :

Les États-Unis sont devenus le premier producteur mondial d’hydrocarbures, de pétrole, de gaz non conventionnels et mélangés, devant la Russie et l'Arabie saoudite grâce à l'extraction du gaz de schiste. L'EIA (U.S. Energy Information Administration) avait estimé que la production de pétrole et de gaz atteindrait outre-Atlantique près de 25 millions de barils équivalent pétrole par jour en 2013, contre environ 22 millions en Russie et 13 millions en Arabie saoudite. (Source États-Unis : L'administration américaine (U.S. Energy Information Administration) dans un communiqué publié début octobre 2013).

Les énergies fossiles :

Fioul domestique, hydrocarbure, combustible fossile, FOD

Gaz naturel en compteur, gaz de ville, gaz canalisé

Gaz (énergie) naturel, méthane, propane, GPL, schiste

Propane en citerne gaz GPL ou compteur de gaz liquéfié

 

La règle du marché est simple : lorsque l'offre de pétrole est abondante moins il l'or noir est un produit rare et plus il est nécessaire de l'écouler. La multiplication des zones d'extraction crée une augmentation de pays concurrents aux pays producteurs traditionnels notamment avec l’entrée en production en 2015-2016 de gisements découverts au Moyen-Orient, en Caspienne et en Afrique de l’Ouest.
La production de pétrole russe en décembre 2014 a atteint un record inégalé depuis la chute de l’URSS en 1991, selon les analystes.

L’Irak depuis la veille de sa guerre avec l’Iran (1980-1988) n’a jamais exporté autant de pétrole brut (2,94 millions de barils par jour en décembre 2014). Information d’Assam Jihad, porte-parole du ministère du Pétrole.

Selon les chiffres de l'Agence internationale de l'énergie, la demande mondiale de 900.000 barils par jour de plus pour 2015 est faible.
Le 27 novembre 2014, les douze États membres de l'OPEP ont décidé de ne pas réduire le volume de production ce qui a entrainé la chute du cours du baril. Une information circulait indiquant que les États-Unis et l'Arabie s'étaient entendus afin de nuire à deux pays dépendants des recettes pétrolières : la Russie et l'Iran.
La production de pétrole brut des seuls États-Unis a augmenté de 2 millions de barils par jour en deux ans. Résultat : sur les marchés les prix s'effondrent.


Le ministre saoudien de l'Énergie, Ali Al Naïmi a déclaré « Ce n'est pas dans l'intérêt des producteurs de l'OPEP de réduire leur production, quel que soit le prix ». Le baril de pétrole pourrait ainsi chuter jusqu'à 20 dollars sans mettre en péril l'économie de l'Arabie saoudite.
L'Arabie Saoudite craint de voir les États-Unis et le Canada lui prendre des parts de marché. La première possibilité du royaume saoudien est de réduire sa production d'or noir : « le prix remontera et les Russes, les Brésiliens et les producteurs de pétrole de schiste américains prendront ma part ».
Source Agence de presse officielle saoudienne

Les Saoudiens voudraient-ils contraindre les Nord-Américains à fermer des puits non rentables et geler de couteux projets en maintenant les cours en dessous de 60 dollars ?
Les compagnies américaines et canadiennes forent des puits à des coûts supérieurs à 60 dollars le baril. L'exploitation de sables bitumineux au Canada a un seuil de rentabilité proche des 100 dollars.

 

L'extraction des barils saoudiens coûte moins de 20 dollars. D'après les informations données par l'OPEP, la production de pétrole de l'ensemble des pays de l'OPEP devrait décliner d'ici 2020, faute d'investissements suffisants pour remplacer les vieux champs qui sont en voie d'épuisement. Si les revenus pétroliers diminuent avec les cours, les marges de manœuvre pour lancer de nouveaux investissements dans l'exploration et les nouveaux gisements s'amenuiseront également.

En matière de prix pétroliers, la spéculation financière pèse souvent plus sur les marchés que le seul équilibre entre offre et demande.

 

Une révolution énergétique avec des bouleversements géostratégiques importants.

Actuellement 5 producteurs de gaz conventionnels historiques (extrait suivant les méthodes traditionnelles) possèdent 50 % des réserves gazières, mais avec la forte augmentation des pays producteurs de gaz non conventionnels le nombre d’états qui exploitent ou vont exploiter leurs ressources serait démultiplié. La Chine avec des réserves colossales serait prête d’ici 2 ans à exploiter le gaz non conventionnel.

Extraction du gaz Portail habitat Picbleu

 

 

 

Les gisements de gaz en mer du Nord s'épuisant, les approvisionnements par gazoducs de Norvège et de Russie ne suffisent plus. Le Royaume-Uni importe de plus en plus des cargaisons de gaz naturel liquéfié payées au prix spot en vigueur aux États-Unis (plus une prime pour la liquéfaction du gaz) qui rend cet approvisionnement plus avantageux que les méthaniers en provenance du Qatar pour l'opérateur britannique. Centrica, le grand fournisseur de gaz en Grande-Bretagne a conclu un contrat sur vingt ans avec la compagnie texane Cheniere afin de fournir 1 million 750 mille tonnes de gaz par an pour alimenter 2 millions de foyers britanniques. Le gaz américain est moitié moins cher qu'en Europe, car il reste confiné sur le territoire des États-Unis. Mais si les exportations de gaz de schiste américain deviennent massives, le prix du gaz US risque d'augmenter, une crainte des entreprises de l'industrie chimique aux États-Unis qui profite d'une énergie et d'une matière première à bas prix sur le territoire américain. Ces entreprises pétrochimiques mènent un véritable lobbying contre les exportations.

  • Un big bang sur le marché de l'énergie.

    Les groupes Sunoco et Shell ont annoncé début mai 2013 que Shell serait le principal bénéficiaire du projet Mariner South de Sunoco, une canalisation capable de transporter 200 000 barils/ jours de GPL depuis les réservoirs aériens et souterrains de Mont Belvieu vers le site Nederland au Texas.

    Le projet export de Mariner South représentera 6 millions de barils par mois de capacité de chargement sur les cargos. Les compagnies Itochu et Vitol ont dévoilé en février 2013 leurs plans de développement d'installations pour l’exportation à partir de Beaumont au Texas.

    La capacité d’exportation n’a pas été indiquée, mais inclurait une capacité un déséthaniseur de 100 000 barils jour. La capacité de chargement de GPL depuis le golfe du Texas serait de 500 000 barils jours, selon la firme de consultants En Vantage. Les États-Unis concurrenceront les pays du Golfe Persique en volume d’exportation soit 1 navire d'une capacité de 44 000 tonnes par jour ( Source : Platts – 31 mai 2013)

     

     

  • L'inversion des flux de gaz provenant des pays producteurs

     

    Le fait d'exploiter des gaz non conventionnels va inverser durablement les flux en raison de ressources abondantes sur la planète. Irons-nous vers une « OPEP » du gaz avec découplage complet du prix du gaz sur celui du brent ? Tous les pays du golfe seront perdants, les Russes et le Qatar notamment perdraient 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires jusqu’en 2020. 

    Les États-Unis investissent dans les unités d'exportation du gaz

    Quatre unités de liquéfaction destinées à exporter le gaz naturel liquéfié (GNL) ont reçu les autorisations nécessaires (Sabine Pass, Freeport, Lake Charles et Cove Point). Plusieurs autres sont en projet sur les cotes américaines, ces exportations pourraient dès 2016 modifier le marché mondial du gaz. De grands projets destinés à alimenter les États-Unis comme celui de Shtokman mené par Gazprom dans l'Arctique Russe ont été abandonnés.

     

    Des importations de gaz de schiste américain sont prévues en Grande-Bretagne

     

     

  • La fracturation thermique, la fracturation par arc électrique et la fracturation au gaz C3H8 propane.

     

    De nouvelles technologies de fracturation sont en cours d'expérimentation. La société canadienne GazFrac projette pour le groupe Pétrolia de forer le sous-sol de l’ile d’Anticosti dans le golfe du Saint-Laurent dans lequel se situerait un gisement de 40 milliards de barils de pétrole de schiste extrait avec du propane sur 12000 puits.

    L'avantage de la fracturation au propane

    L'avantage avancé par plusieurs sociétés serait lié au fait que ce type de fracturation ne demande pas d’utilisation d’eau ni de produits chimiques (produits surfactants), elle ne donnerait pas d’émission de gaz à effet de serre, car les opérations de séparations sont confinées en surface.

    Avec cette technique de fracturation, le propane utilisé sous forme de gel ou de liquide est injecté avec du sable, le gaz pénètre dans les interstices de la roche maintenus ouverts à cause du sable. Les deux gaz (gaz propane et gaz de schiste) remontent sous forme gazeuse puis sont séparés, le propane étant de nouveau liquéfié afin d'être réutilisé.

    L'Inconvénient serait lié à l'explosivité du gaz utilisé en effet, le propane est un produit hautement inflammable et doit être manipulé avec beaucoup de précautions. Les techniciens étudient une forme de propane non inflammable.

     

     

  • Les conséquences des baisses du prix du gaz

    Des conséquences pour la pétrochimie

    Pour la pétrochimie, les USA utilisent désormais des dérivés de gaz (par exemple l'éthane) dont le prix est trois fois inférieur au naphta. Ainsi, près de la moitié de l’éthylène (la matière première qui sert à fabriquer les plastiques) est produite à partir de gaz non conventionnels alors qu'auparavant elle était produite à partir du naphta dérivé du pétrole.

    Des conséquences sur les prix du gaz propane

    « Et si ce bouleversement mondial permettait au GPL de redevenir une énergie incontournable et compétitive ? » Les traders européens pourront-ils acheter du propane aux conditions du spot américain ? Il existe une forte probabilité que le gaz de schiste fasse baisser considérablement les prix de la tonne de gaz en France comme cela s'est passé aux États-Unis. La tonne a ainsi baissé de 35 % une aubaine pour le consommateur américain... bientôt en France ?

  • Lorsque les prix de l'énergie varient, les consommateurs peuvent essayer de changer de fournisseurs ou faire plus attention à leur consommation énergétique

     

    Lorsque les prix de l'énergie augmentent, les consommateurs peuvent essayer de changer de fournisseurs ou faire plus attention à leur consommation énergétique, notamment en achetant des produits économes en énergie, en changeant de comportement ou en isolant efficacement leur logement. Cette dernière démarche permettrait aux consommateurs de moins ressentir les hausses des prix de l'énergie et de diminuer leurs coûts énergétiques.

    Lorsque les consommations en énergie sont trop importantes, l'équipement utilisé est peut-être obsolète, il est temps de le remplacer. Beaucoup de maisons anciennes sont équipées avec une chaudière et des radiateurs à eau chaude dont le générateur (chaudière) peut être optimisé.

    Il existe des chaudières hybrides très performantes qui couplent une pompe à chaleur, une chaudière gaz, des panneaux solaires et parfois un minéral appelé zoolithe qui a la propriété intéressante de libérer de la chaleur en présence d'eau.

    Le chauffe-eau thermodynamique très à la mode parce que favorisé dans le moteur de calcul RT 2012 pour les maisons neuves peut également être combiné avec un système de chauffage, mais nous préférons le soleil dont le rayonnement abondant permet de produire de l'eau chaude sanitaire et une partie du chauffage gratuitement. 

    Une pompe à chaleur n'est pas magique, elle ne peut donner que ce qu'elle a. Rappelons que la seule solution pour réduire les besoins en chauffage passe par une isolation de qualité. Les logements bien isolés permettent l'optimisation du rendement des appareils de chauffage et de ventilation.

    Le maximum des besoins en énergie sera assuré par des énergies renouvelables, les énergies traditionnelles seront utilisées en appoint ainsi, les consommations en énergie et les rejets de CO2 seront limités. L'installation d'un poêle à bois très à la mode actuellement dont le prix du combustible est faible ne doit pas remplacer les travaux d'isolation et d'amélioration de l'efficacité thermique du bâtiment.

    De même, le confort d'un poêle à bois ou d'un poêle à granulés de bois est très relatif surtout lorsque le logement est équipé d'un vecteur à eau chaude ( radiateurs ou plancher chauffant). Ces 2 appareils doivent être considérés comme un appoint au chauffage existant même si leur utilisation est utilisée en priorité.

     

     

     

    Forum chauffage Portail habitat Picbleu

  • Il existe 5 bonnes raisons d'agir pour améliorer l'efficacité énergétique :

    Il existe 5 bonnes raisons d'agir pour améliorer l'efficacité énergétique :

    Triangle Portail habitat Picbleu Pour faire baisser votre facture d'énergie

    Changer sa chaudière, faire poser des fenêtres à double vitrage, isoler les murs et la toiture de votre logement est primordial. En rénovant votre logement, vous diminuez votre consommation d’énergie et réalisez des économies importantes sur vos factures. En isolant, vous faites une première économie sur le prix de la chaudière ou du système de chauffage car plus le bâtiment est isolé et plus la puissance donc le prix de la chaudière ou de l'équipement baisse.

    Triangle Portail habitat Picbleu Pour bénéficier d'un crédit d'impôt renforcé appelé CITE (Crédit d'impôt pour la Transition Energétique).

    Triangle Portail habitat Picbleu Pour améliorer votre confort.

    Beaucoup de logements anciens et même récents (construits avant le 1er janvier 2013 date de mise en application de la RT 2012) sont mal isolés (Courants d’air, perte de chaleur, bruits, humidité, manque d'aération, etc.). Eco-rénover votre logement et installer des équipements plus performants (une chaudière à condensation, une pompe à chaleur, des fenêtres mieux isolées…), permet d'améliorer le confort de vie.

    Triangle Portail habitat Picbleu Pour augmenter la valeur de votre bien immobilier :

    L'affichage de la performance énergétique (« Classe DPE », Diagnostic de performance énergétique) pour vendre un logement est obligatoire. En améliorant la performance énergétique de votre bien, vous augmentez sa valeur immobilière.

    Triangle Portail habitat Picbleu Pour faire un geste pour l'environnement :

    Isoler et améliorer l'efficacité énergétique des logements permet d'économiser les ressources, les matières premières et ainsi contribuer à la lutte contre les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique.

  • Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu : Connaître la transition énergétique : décider pour agir

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées. La loupe et le microscope font donc perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus. Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons. Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

     

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses : « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

     

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

  • Les autres pages sur le gaz

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion