VMC ventilation mécanique contrôlée, VN ventilation naturelle VMI

Dernière modification :

Une maison ne peut être saine que si elle est bien aérée. Si la ventilation naturelle reste la plus satisfaisante du point de vue écologique, une ventilation mécanique contrôlée (VMC) bien conçue, bien réalisée et bien entretenue est la meilleure solution, notamment dans les maisons dont les murs ne respirent pas, ce qui est le cas des maisons modernes.

Sa conception et son installation doivent être particulièrement soignées, car la VMC risque elle-même de contribuer à la pollution de l'air intérieur au lieu de la réduire.

 

Qu'est-ce qu'une VMC ?

La ventilation mécanique contrôlée (en abrégé VMC) est un ensemble de gaines et de ventilateurs électriques (par opposition à la ventilation naturelle, VN) destinés à assurer le renouvellement de l'air à l'intérieur des pièces sèches (salon, séjour, chambres). Le détalonnage est toutefois obligatoire.

L'air pénètre par des entrées d'air auto régulées (situées dans les huisseries). Des bouches d'aspiration situées dans les pièces humides (salles de bains, toilettes, cuisines) évacuent l'air à l'extérieur grâce à un réseau de gaines et un groupe électrique extracteur.

 

Qu'est-ce que le détalonnage ?

Lorsque la ventilation du logement est générale, c'est-à-dire lorsque l’air extérieur est introduit par le séjour et les chambres (pièces sèches), puis est évacué par la cuisine, salle de bains et WC (pièces humides), le détalonnage des portes est obligatoire que soit d'une façon naturelle (grilles aération) ou mécanique (ventilation Mécanique contrôlée).

Detalonnage-porte pour une VMC Documentation Picbleu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque la ventilation dans le logement se fait « par pièces séparées » par un appareil individuel ou par grilles d'amenée d'air, le détalonnage n'est pas nécessaire. Pour une VMC, les portes intérieures sont détalonnées, c’est-à-dire que l'on pratique un « jour » sous les portes d'une hauteur variable afin de favoriser la libre circulation de l’air. (De 1 à 2 centimètres sous la porte).

 

La ventilation Mécanique Insufflée (VMI)

 Il existe un autre système par insufflation de l'air : La ventilation Mécanique Insufflée (VMI) 

À la différence de la VMC, la VMI insuffle de l’air filtré de toute pollution extérieure, poussières, pollens, particules fines, ce système permet d’obtenir une circulation de l’air complète dans le logement. La VMI permet ainsi d’obtenir une bonne qualité de l’air intérieur préservant la santé des occupants et celle du logement.

Tous les problèmes d’humidité, de moisissures, d'acariens sont éliminés, par un balayage évacuant tous les polluants intérieurs que sont la fumée de cigarette, le CO², les composés organiques volatils (COV), le radon.

La ventilation Mécanique Insufflée (VMI) a été développée par la société VENTILAIRSEC un spécialiste de la VMI.

 

Le principe de fonctionnement d'une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

 Les sytèmes de ventilation permettent le renouvellement de l'air et l'exploitation des calories présentes dans l'air extrait du logement. Hygiène, qualité d'air, économies d'énergie et préservation du bâti sont ainsi préservés.

 

1 Portail habitat Picbleu  Au-dessus de chaque fenêtre, une entrée auto régulée laisse entrer un volume d'air

 

2 Portail habitat Picbleu  Dans chaque pièce technique (Wc, salle de bain, cuisine) une bouche aspire de l'air en permanence

 

3 Portail habitat Picbleu  L'air vicié extrait de la maison s'évacue par une sortie située sur le toit

 

4 Portail habitat Picbleu  Un groupe extracteur situé dans les combles récupère l'air de la maison par un réseau de tuyaux

Principe VMC Ventialtion Mécanique contrôlée dans habitat Doc picbleu

  • L’aération expliquée aux gens pressés.

    Pourquoi ventiler ?
     
    La ventilation est une fonction essentielle :
     
    Contrairement à ce que l'on pense habituellement, l'air intérieur des logements de plus en plus isolés est en général plus pollué que l'air extérieur environnant. Protéger les personnes : Humidité, odeurs, film microbien, polluants issus des produits d'entretien ou de décoration, ou même des meubles modernes sont sources de désagréments, voire de maladies graves.
    Protéger les bâtiments : Humidité et moisissures participent à la dégradation des composants du bâti.
    Participer aux économies d'énergie : en régulant les apports d'air neuf et l'extraction de l'air, la ventilation permet une réduction des déperditions et donc de la consommation d'énergie.
    En apportant un air de qualité et en rejetant l'air intérieur pollué, la ventilation est la solution pour protéger les personnes et les bâtiments.
     
    Il existe 3 types de ventilation mécanique (motorisées)
     
    1/ La Ventilation Mécanique Ponctuelle (VMP)
     
    La Ventilation Mécanique Ponctuelle (VMP) est une technique de ventilation qui consiste à renouveler l'air d'une pièce lors d'une émission de pollution (exemple d'une salle de bain). Le choix de l'aérateur sera fait en fonction du type de la pièce et de la position de l'appareil. Un système efficace et flexible : soit les débits de la ventilation sont adaptés aux besoins réels. Il existe un large choix de gammes d'aérateurs notamment en fonction de la puissance nécessaire, de la position du montage (murs, plafond, gaine, vitre) ainsi qu'un grand choix d'options : Temporisation, mise en marche par détection du taux d'humidité ou de la présence, un fonctionnement limité dans le temps, etc.
     
    2/ La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC)
     
    Depuis 1969, la Ventilation Mécanique Contrôlée est réglementée. Les arrêtés de 1982 et 1983 ont fixé des débits obligatoires et le mode de fonctionnement de la VMC :
    Triangle Portail habitat Picbleu La ventilation doit être permanente : Fonctionnement 24 h sur 24 h
    Triangle Portail habitat Picbleu La ventilation doit être générale, pour l'ensemble du logement
     
    L'installation est faite de la façon suivante : À un caisson d'extraction motorisé généralement mis dans les combles sont reliées un réseau de gaines souples. Ces gaines sont raccordées à des bouches d'extractions situées dans les pièces techniques (cuisine, salle de bains et WC). Des entrées d'air sont prévues dans les pièces de vie (chambre, salons) en général installées sur les huisseries des fenêtres. L'air entre par les bouches situées dans les fenêtres, est aspiré par les bouches et balaye ainsi la maison en renouvelant l'air intérieur.
     
    3/ La ventilation Mécanique Controlée gaz (VMC gaz)
     
    Une Ventilation Mécanique Controlée gaz (VMC-gaz) permet d'extraire en même temps l'air vicié et les produits de combustion d'une chaudière gaz. La VMC-gaz est généralement installée dans des logements collectifs. L'installation d'une VMC-gaz nécessite des bouches d'extraction des gaz brulés assurant le surcroît de débit à extraire lorsque la chaudière fonctionne ainsi qu'un dispositif de sécurité appelé DSC.
    4/ La ventilation Mécanique Insufflée (VMI)
    À la différence de la VMC, la VMI insuffle de l’air filtré de toute pollution extérieure, poussières, pollens, particules fines, ce système permet d’obtenir une circulation de l’air complète dans le logement. La VMI permet ainsi d’obtenir une bonne qualité de l’air intérieur préservant la santé des occupants et celle du logement. Tous les problèmes d’humidité, de moisissures, d'acariens sont éliminés, par un balayage évacuant tous les polluants intérieurs que sont la fumée de cigarette, le CO², les composés organiques volatils (COV), le radon. (La société Ventilairsec est un spécialiste de la VMI)
    Il existe :    5 systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC-VMI) 
                 1 système d'échangeur géothermique (Puits canadien)
    VMC simple flux Autoréglable
    VMC simple flux hygroréglable
    VMC double flux
    VMC par insufflation
    VMC GAZ
    Puits Canadien ou Provençal
    PICBLEU
  • La VMC (Ventilation Mécanique contrôlée)

    Pour des raisons d'économie d'énergie et de confort, la ventilation naturelle a été remplacée par des systèmes de ventilation mécanique contrôlée (ou VMC).

    Ces systèmes présentent l'avantage d'assurer une aération permanente et contrôlée en partie indépendante des conditions atmosphériques. Le principe consiste à mettre les locaux en dépression pour alimenter en « air neuf » les pièces dites à pollution non spécifique : séjour, chambres et bureau, et à évacuer l'air vicié des pièces dites à pollution spécifique : cuisine, salle de bains et toilettes.

    D'autres possibilités existent comme le puits canadien ou provencal.

  • La VMI (Ventilation Mécanique par Insufflation)

    Si dans des anciennes maisons la VMC simple flux ne réduit pas suffisamment le taux d'humidité, la solution réside dans la Ventilation Mécanique par Insufflation une technologie permettant de résoudre les problèmes liés à l’humidité comme la condensation, les moisissures, les mauvaises odeurs, les pollutions intérieures tout en évitant les pollutions extérieures de pénétrer dans le logement grâce à un système de Ventilation Mécanique par Insufflation® (VMI®).

    Un dispositif insuffle de l’air extérieur préalablement filtré et préchauffé en un seul point du logement créant une légère surpression permettant de faire évacuer vers l’extérieur l’air vicié.

    Équipée de capteur et d'un programme logiciel incorporé, la VMI détermine le besoin de chauffage ou de rafraîchissement et choisit d'activer automatiquement les fonctions nécessaires pour répondre à la demande. En période froide, une fonction « Turbochauffe » permet à la VMI d'augmenter son débit de ventilation si la température de l'air neuf est suffisamment importante pour permettre le préchauffage.

    En période chaude, la fonction « Surventilation » permet à la VMI d'augmenter son débit de ventilation lorsque la température de l'air neuf prélevè à l'extérieur diminue suffisamment afin d'apporter un rafraîchissement.

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
Bonjour Merci très bien résumé, quelle types de ventilation au cas spécifique habitation ? Exemple pour une bbc quelle sera la ventilation la plus adapter ? Pour une maison des années 40, 60, 80, ect... suivant la RT depuis 1974 ? Merci d'avoir plus d'informations suivant le cas.
Pour les maisons neuves, la ventilation, l’isolation et l’étanchéité à l’air sont les trois points clés.
Pour les maisons neuves, la ventilation, l’isolation et l’étanchéité à l’air sont les trois points clés. Une ventilation mécanique contrôlée performante pour une maison basse consommation bien isolée et étanche à l’air permet : - D'assurer la qualité de l’air intérieur par un apport suffisant d'air neuf - D'évacuer les pollutions de l’air (odeurs, humidité produite par l'occupation, émanations des produits chimiques de nettoyage, fumées…). - D'améliorer la performance énergétique du bâtiment en maîtrisant la quantité d’air renouvelé pour optimiser le confort thermique et acoustique. - De protéger le bâtiment des dégradations dues à l’humidité. L'ensemble des solutions de ventilation maîtrisée dans l'habitat constitue un levier important pour atteindre les objectifs de performance énergétique imposés par la Réglementation Thermique RT 2012 et pour garantir un habitat sain, confortable et pérenne.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion