Autorités d'encadrement du marché de l'énergie

La Commission de régulation de l’énergie (CRE), depuis 2000, est chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz auxquels s’est ajouté celui du CO2. La réglementation doit s’adapter aux spécificités des matières premières sont liées à leurs fondamentaux.L’électricité dépend de la disponibilité des moyens de production : centrales nucléaires, thermiques, hydrauliques, éolien, photovoltaïque, etc., de la consommation ainsi que des flux aux interconnexions frontalières. Toute information relative à ces outils de production ou aux stocks existants sera donc déterminante pour permettre aux acteurs, industriels et financiers, une bonne compréhension des évolutions des marchés de commodités.Les prix de l'énergie fixés à différentes échéances qui peuvent être d'un mois, trois mois, six mois guident à la fois les décisions d’investissement dans de nouveaux outils de production ou sur les réseaux ainsi que la définition des offres commerciales. Il est essentiel que tous les acteurs aient une totale confiance dans ces prix, car les matières premières sont aujourd’hui des marchés financiarisés, commercialisant différents produits dérivés. Des acteurs financiers peuvent faire l’objet de manipulations de ma part d’acteurs industriels ou de distributeurs : le rôle de la commission de régulation de l’énergie (CRE) est de surveiller le déroulement de ces marchés.