Chauffage Accueil du thème

Le chauffage au gaz est-il moins cher que l'électricité ?

Le chauffage au gaz naturel possède des avantages financiers, car il est moins cher à l’usage que l'électricité avec un prix du kWh compétitif (tarifs réglementés). Des fournisseurs de gaz naturel concurrents proposent également des offres de fourniture de gaz  pour les particuliers (ENI, Direct Énergie, Lampiris, etc.), permettant de réduire de quelques dizaines d'euros sa facture de gaz. Le chauffage au gaz peut facilement servir d’énergie d’appoint en combinaison avec des énergies renouvelables (ex. : chauffe-eau solaire). Les chaudières gaz sont une bonne solution pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire, en effet, elles sont moins chères et plus fiables que les pompes à chaleur. De plus, le développement du biogaz permettra de diminuer la dépendance envers les pays exportateurs de gaz.   Le chauffage au gaz présente également des inconvénients liés à l’investissement de départ plus élevé qu'un simple chauffage électrique entraîne la création d’une installation plus complexe. Il faut en effet acheter une chaudière gaz (comptez 2500 euros au minimum) et créer un réseau de tuyaux pour la relier aux radiateurs (pour un coût total de 10000 euros TTC environ dans une maison de taille moyenne). L’investissement peut toutefois donner lieu à un crédit d’impôt si le consommateur choisit une chaudière à condensation ou hybride ou a éco génération plus efficiente au niveau environnemental.   Un entretien annuel est nécessaire pour la chaudière pour maintenir ses performances et son rendement dans le temps et éviter toute difficulté en matière de sécurité. En matière environnementale, la combustion du gaz naturel génère des émissions de gaz à effet de serre (CO2). Mais beaucoup moins qu’une chaudière au fioul. Le gaz naturel n’est pas disponible partout, mais seulement dans les villes reliées au réseau de distribution de gaz naturel.