Environnement Accueil du thème

Les ressources en énergies fossiles et renouvelables

Les sources traditionnelles d'énergie (pétrole, gaz, charbon, uranium) sont en quantité limitée, elles sont donc épuisables. Plus de 80 % de l'énergie consommée dans le monde est issue de gisements de combustibles fossiles : uranium (7 %)  gaz (21 %), charbon (28 %) et pétrole (33 %) (Source Agence Internationale de l'Énergie, 2012). Le secteur des transports absorbe à lui seul chaque année la moitié du pétrole soit 26,8 milliards de barils de pétrole.70 % des réserves connues de pétrole se situent au Moyen-Orient, 80 % des réserves connues de gaz sont situées dans les pays de l'ancienne Europe de l'Est, de l'ancienne URSS et au Moyen-Orient. Cette diversité géographique engendre une tension sur les prix et une insécurité sur l'approvisionnement. Les combustibles fossiles contribuent massivement au réchauffement climatique de la planète par « l'effet de serre » Gaz à effet de serre qui absorbent une partie des rayons solaires. Leur combustion rejetant du CO2 ainsi que de nombreux polluants dans l'atmosphère. Bilan des émissions de polluants des énergies De plus, les sources conventionnelles d'énergie ont démontré leur capacité de nuisance et les risques de catastrophes majeures : marées noires, pollution radioactive, explosions de gazoducs. Les ressources comme l'exploitation pétrolière off shore qui étaient jugées difficile et coûteuses à exploiter donc peu rentablessont à nouveau exploitées stimulées par des coûts de plus en plus élevés et engendrent de nouvelles atteintes à l'environnement. Le développement et l'utilisation d'énergies renouvelables assurent une gestion intelligente des ressources tout en développant l'emploi local. Avantage incontestable, elles sont par définition quasi inépuisables (solaire, vent, marées, hydraulique,etc.).